:: Empire Aelius :: Casalta :: Quartier d’Ébène :: Palais d'Améthyste Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(medea) on a tout essayé

avatar
Personnage illustrateur : Asch - Tales of the Abyss
Messages : 208

Age : 23
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Valente Thorpe
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Sam 6 Aoû - 14:27

Valente regarde par la fenêtre, les yeux fatigués, l'envie de s'échapper au plus bas. Malheureusement, les murs du Palais ne le laisseront jamais partir. Pas tant qu'il est inquisiteur, pas tant qu'il doit faire son rapport à Medea - l'Impératrice - tous les mois. Une date qu'il redoute de plus en plus au fil des semaines, au fur et à mesure qu'il piétine sur ses recherches. C'est le second mage dangereux qu'il laisse filer en six mois... Il ne voit pas en quoi cette affaire peut possiblement bien tourner pour lui.

Les deux gardes postés à l'entrée saluent protocolairement l'inquisiteur, qui ne leur prête aucune attention. La porte du bureau royal s'ouvre dans un grincement funeste et Valente pénètre dedans comme une vache qui va à l'abattoir. Respire un grand coup Valente, ça va aller !

Le bureau est vaste et a quelque chose d'intimidant, probablement parce que Medea s'y trouve. Il s'incline très bas, aussi bas qu'il le peut, marmonne un 'votre Altesse' et se dirige vers l'un des fauteuils. Il n'ose pas trop s'y installer, il a quelque chose d'intimidant et dangereux, comme si s'y asseoir va le conduire à subir des choses affreuses. Peut-être le sang des Thorpe qui essaie de l'avertir. Il se tient droit et lève la tête vers l'Impératrice, intimidé mais surtout embêté.

« Vous m'avez fait demander, votre Altesse. »






Skyblog officiel de Valente fait par Kazu la légende
Arrêtez de me juger
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Camilla - Fire Emblem Fates
Messages : 259

Impératrice Boobzilla
Voir le profil de l'utilisateur




Medea D. R. Saltarelli
Impératrice Boobzilla
Sam 6 Aoû - 15:34
On a tout essayé
Medea ft. Valente



Un portrait de la famille Saltarelli trône au-dessus du large bureau en bois ; mon armure noire se frotte sur mon siège de velours rouge et ma plume aux couleurs écarlates termine son dernier mot sur la lettre que je cachette du symbole aélien. Je termine enfin l'une de mes plus lourdes tâches de la journée, mais le plus "amusant" reste à venir. D'un coup de talon, j'appelle l'un des gardes afin de lui donner l'ordre d'amener la personne que j'attends ici le plus vite possible.

- « Faites venir Valente. »

Ce brave garçon m'en fait voir de toutes les couleurs depuis une belle période. Lorsque je lui fais face, je ressens une certaine détresse sur son visage ; une peur, une phobie de ma personne que je ne saurais décrire. Il est difficile de comprendre la justification de cette peur, puisque je lui demande seulement de faire son travail. Un travail qu'il n'est même pas capable d'accomplir sans me ramener de nouveaux soucis à son retour. Dans ses beaux jours, il ramène un mage qu'il a fini par oublier pendant deux jours dans un carrosse. Dans ses pires, il ne ramène rien (ou un petit souvenir de Mukesha, comme une carte postale que j'ai encore déchirée dans ma poubelle). Malgré son incompétence et ses rictus insupportables, je garde un lien fort avec cet Inquisiteur sans réellement comprendre la raison. Il m'amuse, peut-être - ou me rappelle un petit-frère... Or, j'ai le sentiment d'agir telle une mère hystérique avec lui. Pourquoi continue-je à me le coltiner, déjà ?

L'heure tourne. J'aperçois enfin sa frêle silhouette entrer dans mon bureau et s'installer face à moi. Je pourrais lire dans son regard comme à l'intérieur d'un livre ouvert : Il ne m'apporte aucune bonne nouvelle. Aucune.

- « En effet. Je vous ai appelé pour une raison que vous devez sans doute deviner. »

Un silence rude envahit la salle. J'attends une réponse concrète de Valente, quelque chose qui ressemblerait à "Oui, Votre Altesse, j'ai attrapé le mage en question", ou bien "Evidemment, je vais vous raconter toutes mes péripéties héroïques que j'ai accomplies pour vous !" mais à la place, je reçois un silence. Un simple et douloureux silence.

- « ...Non ? »

Non.

- « Je vous fais venir ici afin de recevoir votre rapport sur le mage que vous êtes censé avoir capturé il y a trois semaines. La mémoire vous revient-elle ? »

Un merveilleux sourire se dessine sur mon visage, et ma frange manque de se secouer par ma colère intérieure qui va sûrement se manifester d'une minute à l'autre. Valente, ne m'amenez pas que des désastres cette fois. S'il vous plait.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Asch - Tales of the Abyss
Messages : 208

Age : 23
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Valente Thorpe
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Ven 12 Aoû - 12:12

Le teint déjà cireux du jeune homme blanchit de quelques crans. Il se sent déjà à l'étroit dans son armure - à l'étroit et mal à l'aise dans ce bureau, dans ce sale château rempli de nobles qui le regardent tous d'un oeil moqueur quand il parcourt les couloirs. Et la pire d'entre eux est en train de le dévisager, assise en face de lui. L'embarras est palpable - que dire ?

- B-Bien sûr, votre Majesté !

Le regarde de l'Impératrice ne lui dit rien qui vaille. La dernière fois qu'elle l'a regardé comme ça, il a dû récurer les toilettes du Siège Écarlate en guise du punition. Sa crédibilité en tant qu'Inquisiteur s'en souvient encore.

- Nous avons eu quelques complications en chemin, Votre Majesté. Rien de grave, je vous rassure.

Et quelles complications... Courir après Valerio n'a jamais été aisé. Il a suivi sa trace pendant des semaines, de Fiore jusqu'à Sinople, pour enfin ratterir à Casalta où son idiot de frère s'était réfugié. Même en étant absent de sa vie, Valerio trouve quand même le moyen de la lui pourrir.

- Nous pensions que le fugitif s'était caché à Fiore, donc nous nous y sommes rendus en premier temps. Mais il était déjà parti. Nous avons dû retraverser toute la moitié du pays pour l'attraper.

Il s'éclaircit la gorge - peut-être qu'elle arrêtera de poser des questions s'il détaille tout son trajet ? Valente l'espère. De tout son coeur. Il soutient le regarde de l'Impératrice avec la très nette impression que ceci est un combat perdu d'avance. L'adage raconte qu'on ne doit jamais tromper un Saltarelli... En revanche, on peut lui mentir par omission.






Skyblog officiel de Valente fait par Kazu la légende
Arrêtez de me juger
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Camilla - Fire Emblem Fates
Messages : 259

Impératrice Boobzilla
Voir le profil de l'utilisateur




Medea D. R. Saltarelli
Impératrice Boobzilla
Lun 15 Aoû - 23:17
On a tout essayé
Medea ft. Valente



La sueur perle sur le front de Valente. Il ne s'agit pas de la chaleur puisque le climat dans la pièce est plutôt frais, mais évidemment de son anxiété face à mon regard enflammé. J'entends le début de son récit en ayant un goût amer dans la bouche ; il est évident que la chute de son histoire ne sera guère plaisante et que, comme d'habitude, mes cris insupportables pour mes cordes vocales et toute autre personne aux alentours va céder face à la fausse ambiance détendue qui plane entre l'Inquisiteur et moi-même.

- « Quelques complications ? Ça alors... développez. »

Les péripéties de mon cher ami continuent. J'apprends désormais que le mage recherché a échappé aux mains de l'Inquisition à Fiore, soit dans NOTRE région, et qu'en plus de cela, celle-ci a dû être traversée par une bande d'abrutis vadrouillant sous le nom de Medea Saltarelli. Mon nom.

À l'écouter, je me demandais encore pourquoi cet homme se trouvait sous mon aile, arborant le statut d'Inquisiteur. Il n'était bon qu'à cirer mes chaussures et me chanter une berceuse avant de dormir, aucunement à attraper les clandestins les plus dangereux que le monde n'ait jamais porté. Un détail reste bien plus amusant : l'identité de ce mage demeure encore floue. Je ne connais toujours pas la suite des événements et m'empresse donc d'obtenir plus de détails :

- « Bien, et où se trouve-t-il maintenant ? Je suppose que vous avez pu le retrouver et l'emprisonner, brave comme vous êtes. »

Un nouveau silence, une nouvelle attente rôde entre nos deux présence, Valente tremblotant presque face à ma personne, logée confortablement sur mon siège de velours rouge. Je frappe sèchement mon poing sur la table pour le secouer - ou trouver un certain amusement à observer sa réaction inattendue - avant de reprendre la parole.

- « Ne prenez donc pas ce visage et ce silence agaçant où je serais presque au bord de la crise d'asthme tout autant que vous. Comment avez-vous coincé ce mage ? Vous l'avez bien entre vos mains, non ? »

Oh, sûrement pas...

Surtout en sachant que l'identité du recherché n'est pas encore élucidée - son récit ne mentionne nulle part des informations à ce sujet au moment présent. Je songe déjà à la prochaine punition possible pour mon cher Valente... Nettoyer l'écurie pendant quinze jours, peut-être ? L'attrait impeccable de sa chevelure en prendrait peut-être un coup pour le réveiller et le motiver dans son travail. S'il m'amène un mage un jour... l'utopie s'avérerait vraie.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Asch - Tales of the Abyss
Messages : 208

Age : 23
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Valente Thorpe
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Mar 16 Aoû - 18:02

Valente eut l'impression de se liquéfier sous le regard de l'Impératrice. Il ignorait qu'on pouvait contempler quelqu'un avec autant de mépris et de désapprobation. Il sentit son visage blêmir -autant qu'il était possible sur un teint déjà livide- et rassembla toutes ses forces pour la suite du récit.

- Nous l'avons donc tracé jusqu'à Casalta. Dans les quartiers pauvres. Il s'était réfugié là-bas pour on ne sait quelle raison, probablement pour entrer en contact avec la pègre. Des habitants nous ont signalé sa position, et je l'ai poursuivi jusque sur les toits.

Les deux pupilles lilas qui le fixaient lui donnaient l'impression de lui cramer la cervelle. Il ne connaîtrait jamais le repos avec cette folle furieuse. Pourtant, cette fois, il était dans le tort. Lui qui se targuait d'être l'un des meilleurs éléments de l'Inquisition, il avait laissé fuir un mage dans la nature.
Bien évidemment, Valerio serait absolument incapable de s'allier avec la pègre ou quiconque n'étant pas aussi désespérément idéaliste que lui, mais il n'avait pas spécialement envie que l'Impératrice apprenne que le mage qu'il avait laissé filer était en fait son frère jumeau, héritier de la famille Thorpe. A vrai dire, il n'osait même pas imaginer les répercussions sur lui et sa famille si elle l'apprenait. Il fallait broder et dresser un portrait de l'individu qui ne ressemblerait pas à son frère. La question suivant le sortit de sa torpeur et une nouvelle coulée de sueur froide glissa le long de son dos.

« Comment avez-vous coincé ce mage ? Vous l'avez bien entre vos mains, non ?
- Eh bien, il s'est, comme qui dirait...

Le reste de sa phrase tenta de s'extirper avec grande difficulté de sa bouche, et n'y parvint qu'au terme d'un ultime effort, juste assez fort pour se faire entendre de l'Impératrice.

- échappé, Votre Altesse. »






Skyblog officiel de Valente fait par Kazu la légende
Arrêtez de me juger
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Camilla - Fire Emblem Fates
Messages : 259

Impératrice Boobzilla
Voir le profil de l'utilisateur




Medea D. R. Saltarelli
Impératrice Boobzilla
Mer 17 Aoû - 17:24
On a tout essayé
Medea ft. Valente



J'arrive enfin à soutirer quelques détails supplémentaires de la bouche de Valente, apprenant désormais la suite de la cavale du mage à Casalta, capitale de mon royaume. L'Inquisition s'est donc payé le luxe de tourner au ridicule devant le peuple aélien, et qui plus est de venir fouiner et créer plus de problèmes avec la pègre ; ces parasites qui pensent connaître tout sur tout et trouver un moyen de faire le travail et les décisions à ma place comme si je n'étais pas digne de mon trône et de mon pouvoir. Ces tas de blagues m'horripilent, je lâche un soupir agacé et ferme mes yeux un instant pour calmer mon début de migraine. Mon index masse ma tempe pendant que Valente poursuit son récit, jusqu'à ce que je m'impatiente et que la meilleure nouvelle éclate enfin en plein jour.

Le mage recherché, dangereux pour la nation et convoité par toute l'Inquisition s'est échappé des mains de mon acolyte.

Échappé.

- « ...Échappé ? »

Mes paupières se rouvrent lentement, mes sourcils se froncent et mes mains prennent le bureau comme appui afin de me lever de mon siège. Je me place en position de hauteur et fixe l'Inquisiteur avec un air ahuri, de façon à mimer une certaine fausse incompréhension.

- « Vous voulez dire que ce mage est encore en liberté dans MA région, et qu'il se balade calmement en sirotant un bon thé aélien ? »

Je tente de garder mon calme, mais le ton de ma voix flanche et Valente comprend aussitôt ma colère et ma déception. Si je n'avais pas besoin de lui, il ne passerait pas une seconde de plus à respirer dans cet endroit, face à moi.

- « J'espère que vous êtes armés d'une justification solide avant que je vous envoie le chercher immédiatement. »


made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Asch - Tales of the Abyss
Messages : 208

Age : 23
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Valente Thorpe
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Mar 23 Aoû - 17:25


Son aveu bredouillant fut reçu exactement de la façon à laquelle il s'attendait. L'Inquisiteur sembla rétrécir de quelques centimètres alors que la silhouette de Medea se dressait de toute sa hauteur et le surplombait de tout son mépris. Les traits de son visage restèrent de glace, bien que son incomfort restât visible.

Valente ne ratait jamais une mission. Ses échecs étaient restés très peu nombreux, et il retirait une certaine fierté d'être l'un des meilleurs éléments de l'Inquisition. Mais en ce moment précis, tous ces honneurs ne semblaient avoir aucun poids face à sa supérieure, et il se sentait comme un vulgaire rookie qui aurait commis une faute de débutant.

Et après tout, n'était-ce pas une faute de débutant ? Se balader tranquillement en buvant un bon thé Aelien, voilà qui résumait assez bien la situation actuelle de son mage.

- Il... il nous a semés, votre Altesse. Il a profité du chaos ambiant des quartiers pauvres pour se fondre dans la foule et nos limiers n'ont pas su le retrouver.

En quatorze ans de loyaux services à l'Inquisition, c'était la pire justification qu'il avait jamais sortie à un supérieur. Même Valente était impressionné par lui-même.

- Mais je vous assure que nos meilleurs traceurs sont déjà de nouveau sur sa piste, votre Altesse. Le séjour de ce mage dans la prison n'est que légèrement retardé, je vous le promets.

Qu'elle l'envoie hors de la ville, il n'attendait que ça. Son cheval et ses affaires étaient déjà apprêtés, prêts à repartir le plus loin possible de cette capitale maudite pleine de nobles moqueurs et de mages clandestins. Cette ville immense, puante, grouillante, regorgeant de crimes divers et beaucoup trop chaude à son goût. Il détestait la capitale toute entière ; le fait que ses visites à Casalta étaient souvent synonymes d'entretien avec Medea Saltarelli n'y était pas étranger. Ce n'était pas très étonnant que l'Empire soit sur le point de conquérir la quasi-totalité du monde existant - cette femme était inhumainement effrayante.







Skyblog officiel de Valente fait par Kazu la légende
Arrêtez de me juger
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Camilla - Fire Emblem Fates
Messages : 259

Impératrice Boobzilla
Voir le profil de l'utilisateur




Medea D. R. Saltarelli
Impératrice Boobzilla
Mer 24 Aoû - 16:19
On a tout essayé
Medea ft. Valente



Valente est Inquisteur depuis bien longtemps ; même plus que mon règne. Je pensais pouvoir lui faire un minimum confiance quant à ses talents et ses atouts pour traquer les mages et trouver des solutions contre ces renégats. Malheureusement, en quatorze ans, le voilà réduit à me rappeler l'incompétence et la stupidité de son équipe face au clandestin courant et vadrouillant encore dans les plaines du royaume. Mon sang ne fait qu'un tour et mon esprit me hurle de me débarrasser de cette crinière rousse avant que je perde réellement toute raison.

- « Merci pour votre sincérité, Valente. Maintenant que vous m'avez clarifié la situation, je pense qu'il est de mon devoir de faire de même. »

Je plaque mes deux mains sur le bureau et me penche en avant afin de mieux affronter le regard de l'homme en face de moi. S'il y a bien quelqu'un qui peut choisir le dernier mot de cette conversation, cela est bel et bien ma personne.

- « Vous vous êtes permis de laisser s'échapper un mage que nous connaissons à peine et qui semble être dangereux pour notre communauté. Vous avez le culot de revenir ici bredouille et d'oser utiliser le prétexte qu'il s'est enfui et que les limiers n'ont même pas eu l'intelligence de le traquer ou de réussir à le rattraper dans une "foule" alors que vous, l'Inquisition, possédez tous les moyens possible pour piéger un clandestin comme lui ?! Bon sang, vous pensez que cette mission est une partie de cache-cache ?! Voulez-vous finir sur le bûcher avec ce mage, vous aussi ? Car je vous assure que cela ne m'amuse pas DU TOUT... vous comprenez j'espère ? Evidemment que vous comprenez. Vous ne seriez pas là, sinon. »

Je me rassois sèchement sur mon siège en me laissant tomber dessus, et souffle un coup pour faire virevolter ma mèche. Un moment de silence s'installe, mais je prends soin de le couper amèrement pour envoyer Valente travailler de ce pas.

- « Prenez le premier cheval que vous trouvez, tous les hommes dont vous avez besoin et courrez retrouver cette ordure. Immédiatement. Vous avez une semaine pour me donner un rapport conséquent, sinon je trouverai le moyen de vous faire sentir l'humiliation que vous me faites. Compris ? »

Un immense sourire orne mon visage, si brillant qu'il aurait simplement suffi pour faire déguerpir l'Inquisiteur. Je secoue doucement ma main en guise d'au revoir et surtout pour l'inciter à, excusez-moi du terme, se "bouger le cul".

Valente, sincèrement... Il faut le bouger.


made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Asch - Tales of the Abyss
Messages : 208

Age : 23
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Valente Thorpe
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Lun 29 Aoû - 23:01


Quelle. Terrible. Humiliation. Il faisait de son mieux pour ne pas se décomposer, mais était conscient que son visage reflétait de plus en plus l'énorme embarras dans lequel il était plongé. Qu'est-ce qui lui avait pris, bon sang ?! Il aurait dû assommer Valerio, le pousser du toit et le mettre à croupir dans la prison de la Fédération Écarlate pour le restant de ses jours. Oui, il aurait dû faire ça. Il fallait qu'il s'endurcisse.

Il avait été faible.

Un énième frisson parcourut son échine alors qu'il regardait Medea face-à-face - une nouveauté, là encore, puisqu'il s'appliquait à regarder le sol pendant la majorité de ses entrevues avec l'Impératrice.

- T... Très bien, votre Altesse.

Il s'apprêta à balbutier des excuses supplémentaires, mais il semblait que sa présence n'était plus désirée au sein de ce bureau - Merci Raijin!. Il était de trop entre ces murs, dans cette stupide Capitale qui ne faisait que l'enfermer. Il pouvait comprendre la décision de Valerio de s'échapper, au fond. C'est ce qu'il désirait le plus en ce moment précis. Il s'inclina profondément, comme il était de rigueur, bien qu'il sache pertinemment que Medea se fichait des courbettes.

- Je ne vous décevrai pas.

La chasse recommençait.






Skyblog officiel de Valente fait par Kazu la légende
Arrêtez de me juger
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
(medea) on a tout essayé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» j ai tout essayé
» artiste peintre sur le tard, j'ai tout essayé !!
» cherche livre J'ai tout essayé d'I. Filliozat
» Help ! Poussette reversible, pliage compacte, tout terrain !
» Choix poussette tout terrain et une "bonne" coque???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYPERION :: Empire Aelius :: Casalta :: Quartier d’Ébène :: Palais d'Améthyste-
Sauter vers: