:: Administration :: Recueil :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Valerio Thorpe - Le voyage intérieur

avatar
Pouvoir : Feu
Personnage illustrateur : Luke Fon Fabre - Tales of the Abyss
Messages : 197

Age : 21
Valerio fucking Thorpe
Voir le profil de l'utilisateur




Valerio Thorpe
Valerio fucking Thorpe
Sam 30 Juil - 0:29
VALERIO THORPE
Âge : 27 années de joie pour Valente
Métier : Doctorat en emmerdement maximum de gens dont le prénom commence par V et finit par alente. Pas de métier stable. Il fait des petit boulots par-ci par-là mais n'en a jamais trouvé un à son goût
Nation : Aelius
Poids : 74 kg (1kg de moins que son frère et il aime bien le souligner.)
Taille : 1,71
Orientation sexuelle : Rebelsexuel Hétérosexuel

Don / abilités : Le feu. Cette histoire ne peut que très bien se passer. Armes ? Sa serviette de bain.Une épée forgée par son maître d'armes qui lui est précieuse. Il n'est pas mauvais avec d'autres armes, mais l'épée est son arme de choix.

Marque : Dans son cou
Signe(s) distinctif(s) : /
Rumeurs : VALERIO IL A DÉ PLU BÔ CHEVEUX KE VALENTE VOILÀ Fils de bonne famille, il circule beaucoup de rumeurs à son sujet. Je laisse libre court à votre imagination, citoyens.
Impulsif
Amical
Indécis
Lucide
Parfois buté
Créatif
Perfectionniste
Plutôt téméraire
Anxieux
Protecteur
Franc
Rusé
Caractère : Si Valerio peut paraître comme étant quelqu'un de sûr de lui -ce qui se révèle parfois vrai-, il n'en reste pas moins quelqu'un qui a une basse estime de soi, ce qui a tendance à le rendre anxieux. Il ne le montre pas forcément, et ne le manifestera que sous la forme d'un silence et parfois d'un rongement d'ongles. Il complexe énormément d'être un mage, malgré tous ses efforts pour que cela n'arrive pas, et tous ses arguments pour ne pas complexer. Il sait beaucoup de choses, mais a du mal à les accepter. Son côté fier lui fera refuser ce fait, et fera ressortir ainsi son impulsivité qui le mène souvent à prendre le contre-pieds de ce qu'on lui dit. Il a tendance à regretter ses décisions après un tel comportement. C'est le roi du "MAIS QU'EST-CE QUE J'AI FAIS........."

On ne pourra cependant pas lui retirer son enthousiasme. Il reste un joyeux personnage la plupart du temps et parvient parfois à refouler son complexe pour laisser apparaître une façade assurée. Il s'efforce de voir le bon côté des choses et de ne pas trop broyer du noir.

Il est quelqu'un de compréhensif, sur qui l'on peut se reposer en cas de besoin. Il est à l'écoute et tolérant et sait se montrer patient, ainsi que garder ses distances. On pourra cependant lui reprocher d'être un peu trop maladroit dans sa façon de parler, et d'être trop franc ou direct lorsqu'il donne son avis.
Histoire : La famille des Thorpe n'aurait jamais pu connaître le bonheur, même avec tous les efforts du monde, et ce dû à la simple naissance de Valerio. Ce jour supposé être heureux où naquirent deux beaux bébés, fut gâché par l'apparition du premier qui, au lieu d'être parfaitement identique à son petit frère de quelques minutes, afficha très rapidement une différence qui aura vite fait de semer le doute et l'inquiétude dans le cœur des parents : la présence d'une marque dans le cou du nouveau né.
On ordonna ce jour-là aux infirmières et à tous ceux qui avaient assisté à la naissance des deux héritiers des Thorpe de garder le secret absolu de ce qu'ils avaient vu. La marque de Valerio fut dissimulée par ses parents, pour une raison qui reste encore aujourd'hui encore très ambiguë : était-ce un geste d'amour, ou simplement un geste de honte et de peur mélangé ? Le petit garçon aujourd'hui devenu grand n'a toujours pas trouvé de réponse à cette question.

L'enfance auprès de Valente était tout de même remplie de bonheur. Ils s'entendaient bien, jouaient ensemble jusqu'à n'en plus finir, ce qui participa à la construction d'un caractère plutôt enjoué et insouciant pour Valerio. Il avait des cheveux longs, comme son frère ; des cheveux qu'on lui avait dit de ne jamais couper car ils agissaient comme un charme pour le protéger de ceux qui lui voulaient du mal. Il n'était pas bête, il savait que c'était une façon plus féerique de décrire la chose. Il savait qu'il s'agissait simplement de cacher cette marque, qui l'identifiait automatiquement comme la bête noire de l'Inquisition et de 70% de la population.

En même temps, comment pouvait-il ne pas savoir ?

Pendant l'adolescence, il se réveillait en sueur en plein milieu de la nuit. Ce qu'il touchait pouvait sentir le brûlé et finissait même parfois par s'enflammer sans crier garde. Avec tout ces symptômes, il n'était pas difficile de voir pourquoi on lui imposait de cacher ce que l'on aurait pu faire passer pour une tâche de naissance dans son cou.

Lorsque ses pouvoirs de mage se manifestèrent cependant de façon plus voyante, l'inquiétude régnait dans la demeure des Thorpe. Valerio grandissant à la fois fasciné et effrayé par ses pouvoirs avait bien compris la situation : il était celui qui prendrait plus tard les rênes de la maison Thorpe, étant le plus âgé des jumeaux. Il ne pouvait décemment pas être un mage. On le destituerait de sa position, et bien pire, on l'enfermerait dans une cage, de laquelle il ne pourrait jamais s'échapper. L'adolescent s'efforça de garder le sourire et cultiva tout de même un intérêt certain pour la magie malgré l'interdiction.

Un jour fatidique cependant, il surprit à l'âge de 13 ans, une conversation entre ses parents et un membre de l'Inquisition. Son sang ne fit qu'un tour lorsqu'il s’aperçut qu'il s'agissait plutôt d'une négociation, au cours de laquelle on échangea une vie contre une vie : l'envoi de Valente à l'Inquisition pour protéger la nature de mage de Valerio. Ah ça non, avait pensé tout fort l'adolescent avant de rentrer subitement dans la pièce pour protester. Sa colère commença cependant à produite d'inquiétantes étincelles s'échappant de son corps, et on le fit taire, l'envoyant au pays des songes pour éviter qu'il ne cause plus de problèmes. A son réveil, Valente n'était plus là.

La vie sans Valente fut d'un coup bien plus sombre. Valerio pleurait, boudait, et ne vouloir personne autre que son frère. En bon garçon téméraire, il s'échappait souvent pour aller chercher le jumeau qu'il avait perdu. Il essaya d'envoyer des lettres, mais il ne reçut aucune réponse, n'ayant aucune confirmation : était-ce parce que Valente refusait de répondre, ou était-ce parce que son courrier avait été intercepté ? Chacune de ses tentatives était vaine, et il ne renonça pas jusqu'à ce qu'à ce qu'à ses 16 ans, un membre de sa famille lui dise un jour :

« De toute façon, ton frère te déteste maintenant. »


Il réalisa sur ces paroles que c'était probablement vrai. Il entendait parler des traitements des mages par l'Inquisition : surveillance extrême, enfermement, chasses, et parfois même peines de mort. La seule chose que Valerio retira de toutes ces informations, c'était qu'il fallait vraiment haïr les mages pour pouvoir les opprimer de cette façon. Même si l'adolescent tentait de ne pas faire de généralité et de ranger tous les membres de l'inquisition dans le même sac, une chose était sûre, c'était qu'il avait désormais peur de confronter son frère.

La vie reprit son cours, et Valerio dut se faire à la réalité qu'à présent, il était comme fils unique. Il n'avait pas perdu son intérêt pour la magie et essaya en cachette d'apprendre à maîtriser son pouvoir. Il chercha un endroit humide, après avoir presque brûlé une forêt, et ne se rendit dans sa cachette que tard dans la nuit. Il cultiva un sentiment de regret profond, constatant ses maigres progrès chaque soir, et rêva d'une éducation magique, moins rigide que celle de la tour d'Ivoire où autre école d'Hypérion.

Le jour, il s'entraînait à être un bon héritier. Il était plutôt bon, et parfois même très doué dans ce qu'il apprenait, lui ouvrant de nombreuses portes pour choisir un métier. Cependant, il ne s'y retrouvait pas. Il avait la vague impression d'avoir tout mais de n'avoir rien à la fois. Il ne sentait avoir sa place nul part ; il ne savait même pas si une place existait pour lui dans le monde. Sa place était auprès de la magie, il le savait, mais ici, à Hypérion, et surtout dans sa famille, elle n'existait pas, du moins pas de la manière dont il la souhaitait.

Complètement paumé, il s'essaya à plusieurs métiers sans ne jamais être satisfait. Il fuyait son titre comme la peste, conscient que s'il décidait de l'assumer, il n'y aurait plus de marche arrière et il ne se sentirait jamais à sa place. Son avenir avec la magie commençait à devenir flou à son tour, puisqu'il ne savait plus s'il fallait qu'il en ai peur, ou s'il devait s'estimer heureux que l'on lui ait permis d'avoir ce don.

Trop c'était trop. Un soir Valerio écrit une lettre à ses parents, qu'il déposa à leur chevet pendant qu'ils dormaient. Il prépara le nécessaire dans un sac et quitta du haut de ses 27 ans la grande demeure qui lui était promise. C'était pour lui le seul moyen de trouver un chemin qui lui correspondrait bien. Il y en avait ma claque de dissimuler sa magie. Son cerveau bouillonnant, il ne se retourna pas, et c'est ainsi que sa vie de fugitif commença.
Pseudonyme : Valou
Âge : 21
Commentaires : Valente c'est la poupée Barbie passion "roux sans âme" à Médéa
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Asch - Tales of the Abyss
Messages : 208

Age : 23
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Valente Thorpe
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Sam 30 Juil - 0:30
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : Feu
Personnage illustrateur : Luke Fon Fabre - Tales of the Abyss
Messages : 197

Age : 21
Valerio fucking Thorpe
Voir le profil de l'utilisateur




Valerio Thorpe
Valerio fucking Thorpe
Sam 30 Juil - 0:31
come at me bro
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Asch - Tales of the Abyss
Messages : 208

Age : 23
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Valente Thorpe
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Mar 2 Aoû - 0:18


BIENVENUE SUR HYPÉRION !


Alors... On a fini sa fiche... ?   Bravo frérot ! tu vas surtout voyager dans les prisons de l'Inquisition, c'est moi qui te le dis.

Te voilà validé à Aelius ! Tu peux désormais t'aventurer sur le chemin du RP et aller faire ta fiche de relations si tu aimes créer des liens prédéfinis avant de passer aux choses sérieuses. Pour plus d'informations si tu te questionnes encore sur l'univers, n'hésite pas à fouiller dans la FAQ du forum et à te rendre sur le guide du nouveau pour retrouver tous les articles indispensables à (re)lire ! Tu peux également MP l'une des deux admins ou le compte fondateur.

Nous te souhaitons un excellent moment sur Hypérion, et bonne chance  I love you
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Valerio Thorpe - Le voyage intérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» cherche photos intérieur cheminée CMT
» Test : Quel est votre âge intérieur ?
» Règlement intérieur du bureau coordonnateur
» Intérieur(s) Steampunk en cours, la pièce rouge :)
» Relooking intérieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYPERION :: Administration :: Recueil :: Présentations validées-
Sauter vers: