:: Empire Aelius :: Casalta :: Quartier d’Ébène Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ophelia. you're always looking over your shoulder.

avatar
Pouvoir : illusioniste avec une multitude de désagréments.
Personnage illustrateur : natalia luzu kimlasca-lanvaldear (tales of the abyss).
Messages : 36

The Outsider
Voir le profil de l'utilisateur




Syanna Delbray
The Outsider
Jeu 22 Sep - 20:14
you're always looking over your shoulder
ophelia & syanna

La présence de Syanna au palais n’avait rien de très étonnant. Elle ne faisait pas partie des nobles de l’Empire (fort heureusement d’ailleurs), mais elle avait sans doute une plus grande obligation qu’eux de s’y trouver. Après tout, son rôle d’ambassadrice impliquait de devoir être disponible en tout temps pour être prête à répondre aux demandes de l’impératrice. Cela ne revenait pas pour autant à être séquestrée dans le Palais Améthyste, mais plutôt qu’elle devait se tenir à proximité afin de ne jamais risquer de faire attendre Medea Saltarelli. Fort heureusement, ses besoins n’étaient pas si fréquents - l’absence de réelles connexions entre Melqart et Aelius aidait sans doute en ce sens - si bien que la jeune ambassadrice pouvait profiter d’énormément de temps libres. Bien souvent, elle s’occupait en rencontrant des visiteurs de ta nation, de rarissimes marchands par exemple, ou en surveillant de près les mages. Elle ne s’inquiétait jamais à outrance pour eux, certaine qu’ils pouvaient se défendre d’eux-même, mais on ne pouvait jamais être trop prudent avec l’inquisition d’Aelius. En ce sens, elle pouvait notamment penser à l’inquisiteur Thorpe qui avait déjà arrêté un mage de Melqart possédant un droit de séjour. Par conséquent, elle avait appris à rester sur le qui-vive histoire de ne plus être prise par surprise lorsqu’une telle situation se produisait.

En attendant, il fallait tout de même s’occuper et Syanna avait cette fois opté pour une simple balade. C’était une simple occupation, mais qui avait souvent le mérite de lui changer les idées. Après tout, la présence constante de la garde ébène qui surveillait tous ses faits et gestes devenait rapidement lourde et s’éloigner quelque peu du palais était souvent la seule solution à cette impression. Cette fois ne faisait pas exception et c’est avec l’idée d’aller parcourir les allées du quartier ébène que la jeune ambassadrice quitta la table qu’elle occupait dans la bibliothèque.
Une fois près de la sortie, elle repéra une figure familière et un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’elle s’en approchait. « Dame Ophelia ! » La politesse était toujours de mise, particulièrement dans l’enceinte du palais et devant un quelconque public. Cela ne voulait pas dire qu’elle n’appréciait pas la jeune Thorpe, seulement qu’elle savait se tenir face à une membre de la noblesse aelienne. « Je me préparais à aller me promener dans le quartier ébène. Voudriez-vous vous joindre à moi ? » Une simple proposition qui n’obligeait en rien la jeune noble mais dont l’acceptation ferait infiniment plaisir à Syanna qui n’essayait même pas de cacher la chose. Ophelia était sans doute l’une de ses seules amies à Casalta, mais elle était également quelqu’un qui ne semblait pas avoir d’immenses préjugés sur les mages (un bonheur à Aelius soit dit en passant). Bref, passer un peu de temps avec la jeune Thorpe serait un bonheur, qui ne serait pas sans rappeler à l’ambassadrice les bons moments qu’elle avait passé avec le cousin d’Ophelia.

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Dim 9 Oct - 0:03

You're always looking over your shoulder.

Syanna & Ophelia

Bien rapidement, le palais était devenu trop grand. Ce n’était pas vraiment une surprise pour Ophelia qui n’en était pas à sa première visite, loin de là. Elle avait également passé plusieurs jours depuis son arrivée en compagnie de l’Impératrice, du Prince chez qui elle avait découvert un homme sensible avec qui elle partageait un nombre étonnant d’intérêts communs, ainsi que des nombreux dignitaires et autres nobles qui séjournaient ou demeuraient à Casalta. Ces derniers offraient un divertissement temporaire, puisque âgée d’à peine 20 ans et précédée d’une réputation qui la rapprochait davantage d’une poupée, on ignorait ses paroles idéalistes pour se concentrer davantage sur la douceur de leur timbre, on sous-estimait la valeur de ses gestes pour en vanter la grâce. Elle avait beau apprécier la plupart des membres de la cour, elle-même réalisait le peu de valeur qu’on accordait à sa voix et, prise dans ce moment où on était plus un enfant mais pas encore tout à fait une adulte, peinait à apprivoiser ce monde dans lequel on venait à peine de lui permettre d’évoluer pleinement.
 
Ce n’était pas sans un grand plaisir qu’elle avait entendu son nom prononcé par une personne qui, parmi tous ces membres de la cour qu’elle avait côtoyé depuis ses débuts, lui était la plus chère. Syanna avait été pour la jeune Thorpe la preuve qu’il y avait davantage que des nez poudrés et des rires tonitruants dans la traîne de dignitaires qui évoluaient autour de la couronne. Une dame dont exsudaient une joie contagieuse et un optimisme auquel adhérait avec joie Ophelia, qui l’avait aidé à surmonter les difficultés des débuts dans la société mondaine et même à en tirer le meilleur parti. Rien de bien mesquin, au contraire, mais elle la meilleure partie des soirées en sa compagnie était l’échange des dernières rumeurs et histoires sur la noblesse Aelienne. L’ambassadrice avait un humour exquis qui ne laissait que peu de doutes quant aux raisons de l’amitié qu’elle partageait avec son cousin Valerio également.
 
Elle se retourna donc, un sourire lumineux étirant ses traits alors qu’elle s’approchait de Syanna d’un pas léger et rapide, visiblement très heureuse de la voir. Une courte salutation respectueuse, et elle lui rendait avec la pareille avec courtoisie.
 
 

Syanna!


 
La proposition d’aller se promener acheva de transporter la jeune noble de joie. Cette journée à l’apparence ennuyante et sans grand événement promettait maintenant d’être beaucoup plus intéressante et agréable, et l’occasion de passer du temps de qualité avec Syanna en était une qu’elle n’échangerait pour rien au monde.
 

Ça serait un plaisir que de pouvoir vous accompagner! Je vous avoue que cette journée s’annonçait des plus banales avant votre invitation.


 
Un autre sourire, un regard, un petit geste de la tête, et elle l’invitait à prendre la direction de la grande porte et du quartier d’Ébène. Les rires échangés loin des oreilles des gardes et des autres membres de la cour étaient ses préférés lorsqu’elle avait la chance d’être en compagnie de la mage de Melqart. Car oui, elle savait pertinemment ses pouvoirs, et là où certains dignitaires conservateurs la regardaient avec dédain, elle en était fascinée, même si elle n’avait pas exactement eu le courage de l’exprimer ainsi. Sa relation avec la magie était, après tout, une relation complexe.
 

J’espérais grandement vous croiser lors de mon séjour à la capitale, mais je ne croyais pas que ce serait si rapide. Comment allez-vous? La vie à la capitale ne vous amène pas trop de désagrément j’espère?


 

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : illusioniste avec une multitude de désagréments.
Personnage illustrateur : natalia luzu kimlasca-lanvaldear (tales of the abyss).
Messages : 36

The Outsider
Voir le profil de l'utilisateur




Syanna Delbray
The Outsider
Lun 24 Oct - 19:50
you're always looking over your shoulder
ophelia & syanna

Voir un sourire lumineux s’étirer sur les lèvres d’Ophelia était un véritable bonheur pour Syanna.  Il fallait dire qu’elle appréciait beaucoup la jeune Thorpe et que par conséquent, elle ne pouvait pas demander autre chose qu’une telle réaction à son interpellation. À croire que la joie de la voir était totalement réciproque ce qui avait le don de rendre la jeune ambassadrice encore plus joyeuse. Il en allait de même lorsque son interlocutrice accepta de l’accompagner pour une balade avec un plaisir évident. Avec le temps, elle avait appris à repérer les signaux chez autrui - une nécessité évidente pour quelqu’un devait survivre longtemps à la cour - et cela l’aidait souvent pour interpréter les réactions d’autrui. Bien sur, ce n’était pas exactement une nécessité dans la présente situation, penser même un instant qu’Ophelia feignait sa joie serait mal contraire la noble. Puis, ce n’était tout simplement pas digne de qui de ce soit de douter de ses amis ainsi. Ce n’était donc pas l’esprit de Syanna qui préféra plutôt se réjouir du fait qu’elle pourrait profiter de la compagnie de la jeune femme. « Fantastique ! Cela me fait plaisir de pouvoir remédier à une journée banale. » Non pas qu’elle considérait sa compagnie comme étant si fabuleuse, mais il fallait tout de même admettre qu’elle avait le tour pour divertir les gens, ça faisait aussi parti des choses à apprendre si on voulait survivre à la cour impériale. Ainsi, elle estimait que si elle pouvait rendre la journée d’Ophelia un peu plus plaisante cela suffisait amplement à illuminer sa propre journée.

Prenant la direction du Quartier Ébène à l’invitation de la jeune Thorpe non sans un énième sourire qui se dessinait sur son visage. Après tout c’était un moment des plus agréable, il n’y avait pas de doute là-dessus d’autant plus quelles pouvaient ainsi s’éloigner du château et des gardes (qui étaient toujours une source de pression supplémentaire). C’est finalement Ophelia qui reprit la parole la première, soulignant qu’elle avait espéré la voir avant son départ avant de poser deux questions. Répondre à tout ça lui faisait bien plaisir, signe que les conversations avec l’autre jeune femme étaient toujours fort plaisantes à ses yeux. « C’est à croire que le destin fait bien les choses. Dans tous les cas, j’aurai cherché à vous voir avant votre départ. » Autant le préciser, certes ce n’était plus autant nécessaire puisque le destin avait si bien fait les choses, mais il était toujours bon de dire ce genre de chose. C’était un signe de l’affection que Syanna lui parlait. « La vie à la capitale est toujours la même, bien que nettement moins intéressante depuis le… départ de votre cousin. » Départ était un bel euphémisme pour parler de ce qui était arrivé à Valerio, mais il valait mieux désigner la chose ainsi. « Enfin, ça ne change pas ici, j’ai toujours les mêmes regards qu’à l’habitude, mais je m’y suis fait. Si bien que je dirais que tout va bien de mon côté et vous ? » Encore une fois, elle avait rendue la chose plus légères, ne cherchant pourtant pas à cacher la source des regards, source que connaissait bien Ophelia. Quoi qu’il en soit, autant s’intéresser à l’autre jeune femme, l’inquiétude qu’elle ne passe pas un bon moment à la capitale étant bien présent chez l’ambassadrice. « Votre séjour à Casalta se présage bien j’espère ? Ça doit être bien imposant d’être à la capitale. » Non pas que la jeune Thorpe en savait pas ce qu’était, mais bien vu les raisons qui expliquaient cette visite. La curiosité de Syanna l’aurait poussée à poser des questions sur le futur mariage, mais il valait mieux ne pas amener le sujet aussi tôt dans la conversation,

✻✻✻
CODES © WHICH WITCH.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
ophelia. you're always looking over your shoulder.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYPERION :: Empire Aelius :: Casalta :: Quartier d’Ébène-
Sauter vers: