:: Administration :: Recueil :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

“Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions.” | Alma Orfeo Lhant ~ Terminée !

avatar
Pouvoir : Manipulation de la lumière (aidé par un sabre)
Personnage illustrateur : Yû Kanda - DGM
Messages : 48

Age : 20
Ami du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Alma O. Lhant
Ami du Soleil
Ven 16 Sep - 23:27
LHANT Orfeo Alma
Âge : 27 ans
Métier : Musicien/Duc de Velm, héritier des Lhant
Nation : Aelius
Poids : 55 KG
Taille : 1m65
Orientation sexuelle : Hétéro

Don : La photokinésie :
« Pour nous, la lumière est d'abord ce phénomène extraordinaire qui éclaire le monde et le rend visible. »

Que ferions-nous sans elle ? Depuis qu'il a ouvert les yeux sur le monde, l'être humain vénère le Soleil, dieu de la lumière, source de vie et de sécurité. La lumière est une forme d'énergie produite par la matière. Pour comprendre comment Alma génère son pouvoir, rien, de plus simple, en effet, seulement à partir de son environnement : Plus il y a de lumière, plus le pouvoir grandis. Il atteint son maximum au Zenith. Cependant, plus la lumière est grande et brille intensément haut dans le ciel, plus les malus s'accumulent pour Alma :

- Brûlures,
- Évaporation de l'eau présente dans son corps,
- Déshydratation,
- Abîme la marque à chaque utilisation intensive en long combat sur sol ensoleillé au Zénith.

A l'inverse, il atteint son déclin lorsque la nuit tombe. A ce moment-là, il ne peut que se servir que de la lumière des rayons de la lune. Ce qui veut dire que son efficacité varie en fonction des faces de lunes qui produisent les émissions des rayons lunaires.

Il capte et mesure la quantité de lumière émise dans le flux d'énergie des photons (la lumière) par le biais de son épée. Cette épée permet également à Alma de canaliser l’intensité du flux d'énergie  de la lumière. Il lui est également possible par le biais de sa main d’éteindre la lumière dans une pièce ou d’en augmenter la luminosité.  Il lui est possible d'aveugler l'ennemi, de faire de projection de lumière instantané à une main à condition qu'il soit sur une surface en face de lui entre 1 et 5 mètres.


Marque :Tatouage en fleur de lotus  sur la cheville droite bien cachée par des tonnes de vêtements.
Signe(s) distinctif(s) : une tache de naissance près du nombril.
Rumeurs : Il paraîtrait qu'il aurait peur de l'orage et du feu, à bon entendeur. Il ne croirait en aucun dieu, mais est-ce la vérité ? Personne ne le sait vraiment.
Solitaire
Rêveur
Lunatique
Calme
Patient
Diplomate
Poète dans l'âme
Philosophe
Rebelle
Athée
Hérétique
Empathique
Caractère :Si tu devais te décrire, tu dirais que tu est quelqu’un de lunatique et plutôt basé sur l’empathie. Tu est une personne très ouverte même si tu ne le montre pas forcément. Cela dépend du moment, des personnes avec qui tu te trouves, de ton humeur, car tu ne réagis jamais de la même manière face aux gens. Tu n’aimes pourtant pas te faire remarquer, sauf quand tu n'as pas le choix.

Tu est quelqu’un de plutôt modéré mais il t’arrive parfois d’avoir des piques de colères, d’angoisse, de peur, comme tout le monde. Tu adores bavarder de tout comme de rien, rigoler, m’amuser, parce que si on s’arrête à la fatalité et à la miséricorde de votre monde, bah forcément, le moral n’est jamais là.

Tu prends la vie comme elle te vient, tu vis au jour le jour sans penser à demain. T’aimes embêter ton petit monde, mais tu ne te laisse pas faire, tu aimes aussi répliquer de temps à autres, faire également comme si de rien n’était parce que tu est Humain. Tu est aussi de temps à autre très flemmard pour faire les choses que tu n’as pas envie, ou faire quelque chose qui ne te plait pas.

C’est toi qui décide ce que tu veux faire, quand tu peux -sauf s'il s'agit d'un ordre direct de tes agents de planning, en tant que Musicien, ou des autres membre de ta famille-. Peut-importe que ce soit un homme, une femme, un ami, un ennemi. Sur ce point-là, je mets tout le monde ou presque –en dehors des Maréchaux et du Vatican- sur un pied d’égalité.

Il t'arrive parfois de juger une personne sur son apparence, mais tu aimes apprendre à la connaître lorsqu’elle t’inspire confiance. Sinon tu peux te montrer… très comment dire… glacial ? Asocial ? Manquant parfois de délicatesse, dans tes gestes ou tes paroles. Tu te fiches complètement de ce que pense les autres de toi et de ton attitude.  Tu dis ce que tu penses point enfin faut qu’on te demande ton avis quand même disons… sur les sujets sensibles, tu ne parle que rarement si on te le demande pas sinon. A contrario, tu est également une personne qui aime cultiver son esprit, qui est curieux, et qui pose des questions, parfois aussi idiotes que réalistes. Tu sais aussi te tenir et être studieux quand la situation l’exige, tu essayes d’arriver à l’heure le plus souvent possible même si parfois les retards, tu connais.

Tu est du genre très simpliste en suivant ton cœur ET ta raison en combat. Tu essayes de t’adapter le plus possible aux différentes situations qui viennent se greffer pour embellir ton quotidien. Les entrées en matières ce n’est pas ton truc. De plus, lorsque tu te bats, tu te bats principalement à distance, étant plus vulnérable au corps à corps bien que sachant te défendre tout de même -grâce à ton katana-. Tu sais reconnaître quand tu atteints la limite de tes capacités. Tu avise alors en fonction de ta situation.
.
Histoire
« D’entre toutes les fleurs, la fleur du cerisier, d’entre tous les hommes, le guerrier. »

Il y a bien longtemps, dans la région voisine de la Capitale située au cœur de la Sinople Verdoyante, se trouvait une citée. Cette citée nommée Velm accueillait une riche famille. Une famille noble. Une famille qui vivait dans un semblant d’harmonie. Tu étais issue de celle qui gouvernait cette région : Les Lhant.

Famille rivale de celle de la Capitale Impériale depuis toujours. Ta venue au monde était perçue comme un éclat brillant dans l’obscurité. Sous un orage bruyant, le prénom de l’enfant que tu étais, te fut donné en hommage à ce moment. Raconter ta vie dans le détail à cette période ne serait pas très intéressante à part pour le développement psychologique. Deuxième enfant d’une fratrie, composée d’une petite sœur. Bien entendu,vous étiez proches, très proches, parfois votre relation pouvait prêter à confusion.

Vous aimiez vous vraiment comme simples frères et sœurs de sang ? Ou y’avait-il beaucoup plus ? Vous ne s'aviez pas vraiment en réalité. Et cela n’aura sans doute jamais de réponse. Vous vous  disiez presque tout. La plupart de vos pensées négatives. La plupart de vos impressions, sentiments. Vous passiez votre temps à jouer ensemble parmi les champs de fleurs, de blé, dans la forêt près de la demeure familiale de la famille secondaire. Vous adoriez collectionner les objets en tout genre, découvrir petit à petit les merveilles qui les entouraient.

L’éducation que tu recevais fut stricte, et traditionnelle. Les bonnes manières furent de mises, l’apprentissage de la lecture, écriture et du savoir était également très présent par les livres que ramenaient les parents de leurs voyages. Tu finis par apprendre très tôt que Les Ducs & Duchesses de Velm étaient de  fermants opposants à la famille régnante actuelle depuis toujours et que la famille se faisait tout petit et se murait dans le silence le plus total. Elle agissait dans l'ombre et en silence, parfois même sous couverture, et mettait en place des alliances entre les familles nobles de la Capitale de l’Empire. Plus le temps passait, plus le règne de l’impératrice posait problème aux membres de la famille.

Et cela se ressentait dans ton éducation. Tu fus élevé dans le but de pouvoir conduire la famille à la victoire, et au renversement de l’Impératrice. Nombres disputes furent observées entre toi le fils et ton père, Duc de la Sinople Verdoyante. Convictions différentes, autant religieuses que politiques. Le père croyait. Mais non toi le fils. Et cela posait problème pour l’héritage. Enfin, héritage. La question commençait  à venir à partir de la découverte de ton pouvoir vers l'âge d'onze années de vie. Jusque-là caché par toi, tu l'utilisais au départ, seulement, pour jouer avec en compagnie de ta sœur. Ta précieuse que tu aimais tant.

Cependant, cette simple vie vola en éclat suite à cette découverte. Ton père entra dans une colère noire, et te frappa, toi son fils en te giflant. Il prit alors la décision de t’envoyer sans retenue à l’âge de douze ans vers la fameuse Tour d'Ivoire. Tu lui vouas une grande haine envers celui qui se présentait comme ton père, car la famille Lanth était censé être une famille exemplaire, et aux membres soudés. Tu fus traité d’hérétique et l’héritage fut confié à ta sœur.

A ton arrivée devant la tour d’Ivoire, ce fut comme une prison, comme un exil. Tu restais passif, tu n’arrivais pas à croire en ce qu’il t’arrivait. Tu n’y voyais que du négatif. Rien de tout cela ne pouvait être vrai. Tu n’arrivais pas à l’accepter. Pourquoi toi ? Tu maudis longtemps cette découverte. Cette découverte qui te fit perdre ton honneur de membre des Lhant. Ton père te vendit sans hésitation, il les laissa te prendre. L'inquisition t’emmener loin de ta sœur et de ta mère. Loin de ta famille que tu chérissais plus que tout au monde.

Surtout, loin de ta chère et tendre sœur. Cette sœur dont l’amour fusionnelle était si fort. Apprendre la distance fut dure. Et quelque chose d’éprouvant. Apprendre à apprécier la solitude comme compagnie aussi. Apprendre à juger le regard des autres. La honte était sur tes épaules. Le déshonneur. Hérétique, Exilé, tu étais.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Arrivé lorsque tu avais une douzaine d’années, l’intégration à la tour d’Ivoire fut dure. Tu sortais d’une crise familiale.

Toi qui étais issu de la famille Lhant. Toi qui en fut l'héritié légitime. Tu fus proclamé déshérité, tu mis beaucoup de temps à te faire à la vie en communauté. Le premier jour fut stressant, tu étais resté muet, silencieux. Cependant, elle fut tout de même pour toi une échappatoire à la crainte du pouvoir. Muré dans une carapace que peu de monde arrivaient à cerner et surtout à comprendre. Tu découvrais cette tour avec appréhension, n’appréciant pas le fait d’y avoir été emmené de force. Tu ne faisais pas vraiment attention à ce qu’on disait lorsqu’on te présentait les différentes parties importantes.

Les différentes salles pour les études. Tu ne les aimais pas. Dès la première impression. Dès la première fois que tu posais le pied dans l’une d’elles. L’académie des mages fut le commencement d’une nouvelle vie. A la fois présent et absent, éloigné, distant des autres mages, tu prenais pars aux différents enseignements avec énervement. Tu n’arrivais pas à comprendre pourquoi vous étiez considérés comme dangereux. L’ambiance, et les professeurs… faisaient que tu ne te sentais pas à l’aise du tout. Tu n’arrivais toujours pas à parler en cours. Malgré les menaces que tu recevais déjà. Cette journée était passée lentement. Trop lentement. Tu avais découvert tes professeurs, les uns après les autres pour les matières principales.

La Tour d’Ivoire, cette grande tour blanche, qui trônait ici, à Casalta. Elle était grande cette académie. Trop grande pour toi qui te perdait sans cesse dans les couloirs le matin avant d’aller en cours. Tu n’arrivais pas à prendre tes repères. Depuis ta petite chambre dans le dortoir, jusqu’à la grande salle de cours. Tu essayais tant bien que mal de te faire au rythme scolaire. Trop dur. Trop fort. Trop fatiguant.

Sans vraiment de pauses. Les journées commençaient mal. Et termina mal. L’objectif de cet enseignement devait servir à faire de toi un pion pour l’Empire. Un être non craint par la population. Cependant, tu n’appréciais guère les méthodes employées pour y arriver. Tu te fis taper sur les doigts de nombreuses fois, à chaque erreur que tu faisais. L’erreur hein. Non permise elle aussi.

Les simples gens, les faibles, les sans avenirs, ne survivaient pas. Beaucoup abandonnaient cette formation dès le départ pour ne jamais revenir. C’était un peu une sorte d’épreuve de survie sur longue année. Tu ne voulais pas abandonner à la première difficulté car tu avais fait la promesse à père de venir récupérer ce qui te revenait de plein droits.

La Magie. Ton premier court fut étrange. Bizarre. Indescriptible. Tu ne sais pas trop comment en parler à vrai dire. Comment le raconter sans créer de vagues scandales. Hum. Alors, alors, eh bien, pour commencer, tu diras simplement que tu dû montrer l’emplacement de ta marque au professeur. Tu retournas alors l’ourlet de ton pantalon. Indiquant ainsi cette fameuse marque à la cheville. Comme un bracelet de couleur rouge sang. Plus rien ne pouvait te sauver désormais. Tu étais conscient que le travail d’acier commençait à présent. Plus rien ne pouvait venir empêcher cette fatalité du destin. Tu étais conscient que tu allais être coincé ici à partir de maintenant.

Les conditions de vies étaient difficiles. Tout était pour toi calvaire. Corvée. L’inquiétude montait d’un cran en voyant la dureté des différentes épreuves que l’on te confiait pour apprendre à activer ton pouvoir. Trois phases pour le tiens. Activation, Création, Manipulation. Activation pour apprendre à déclencher le pouvoir. Création pour avoir des techniques à toi. Manipulation par les effets de l’environnement sur une surface donnée. En gros, cela signifiait que tu allais apprendre à manier la lumière en fonction  de l’environnement et des différentes caractéristiques de la lumière qui t’entourait. Tu avais mis du temps à comprendre comment activer ta magie. Tu essayas plusieurs solutions données, mais aucunes ne marcha. Aucune ne fut adapter à ta façon de fonctionner. Sauf. Celle avec un sabre.

Un sabre qui faisait passer la lumière présente dans l’atmosphère de la pièce. On en conclu donc qu’il te fallait quelque chose pour manier la lumière avec aisance. Quelque chose de métallique ou en argent de préférence. Oui, tu étais un jeune homme capricieux qui voulait tout faire bien. Tu voulais te faire bien voir par l’inquisition. Tu ne voulais pas rester au stade d’avorton et de monstre. Tu voulais évoluer, changer. Devenir puissant. Devenir quelqu’un d’autre. Tel était ton objectif pendant ces années d’apprentissage. A chaque fois qu’un obstacle se présentait à toi, tu relevais le défi avec une certaine excitation. C’était bien là, l’une des rares fois où tu pouvais être toi, naturellement, au naturel. Tu n’étais pas obligé de te cacher pour assurer ta survie.

C’était ta matière préférée, celle où tu pouvais démontrer tout ton potentiel en exploitant les faiblesses de tes camarades et les tiennes, car tu savais que tu avais un talon d’Achille. Comme tout le monde. Tu savais que tes faiblesses résidaient dans la manipulation de ton élément. La lumière. Présente dans tout l'environnement humain, ton pouvoir marchait en fonction des conditions climatiques. En fonction, de la surface, intensité du flux d'énergie mis dans la manipulation du pouvoir etc....

Ton arme elle-même, une arme blanche, un sabre, parlait pour le style de combat que tu développais en affrontant tes camarades. Pourquoi le sabre ? Hum bonne question. A vrai dire, cela te sert à capter les particules de lumière présentent dans l'atmosphère en fonction des moments de la journée. Les perdants creusaient leurs trous. Ne survivaient pas. Comme ceux sans motivations ni Ambition.

C’était ça la Tour D’Ivoire pour contrôler les futur mages « pions » de l’Empire. Seulement, ce qu’ils n’avaient surement pas prévus, c’était que l’un d’entre eux, toi en l’occurrence, était Athée. Hérétique. Cela fut ton point noir. Ce qui te conduisait inéluctablement à ta perte. Tu ne pouvais aller contre cette volonté. Tu voulais être libre. Peu importait les sacrifices à l’époque.

Tu étais prêt à tout pour parvenir à tes fins. Pour parvenir à gagner ta liberté. Cette liberté qui te manquait tellement au fil de ces années d’apprentissage. Pour cet Empire fait d’ombres et de lumière. Tu voulais échapper à la potence. Puisque ton temps de vie était limité. Cette peur de mourir grandissait sans cesse avec les épreuves qui évoluaient et qui coutaient la vie à de plus en plus de personnes. Inapte, lorsque tu tombais parfois malade. Tu avais peur. Peur de la potence. Peur de ce qu’il pourrait t’arriver si tu ne dépassais pas tes limites à chaque fois.

A chaque effort toujours plus intense se créait cette carapace. Cette solitude que tu préférais entretenir de peur de t’attacher aux autres, car tu savais pertinemment que la faucheuse était au bout du chemin.  Le silence profond qui t’animait de plus en plus était une sorte de preuve que le temps faisait son œuvre. Tu devenais plus mature, plus passif. Plus vivant. Pour les rares personnes qui te voyait sourire de temps à autre faces aux réflexions des élèves mages de la tour d’Ivoire. Cette tour qui portait et arborait si bien son nom, allure. Tant de choses changeaient et évoluaient au fil du temps qui passaient.

La musique de ta région natale te manquait parfois tout comme ta famille. Cette sœur que tu avais lâchement dû abandonner. Jamais tu ne te le pardonnerais. Jamais tu ne pardonnerais d’avoir fait perler les larmes sur son visage. Cette autre toi, ce miroir qui te comprenait. La seule d’ailleurs qui serait peut-être encore apte à comprendre ta vision des choses.

Elle était ton rayon de soleil lorsque ton ciel était sombre. Elle occupait tes pensées lorsque tu étais triste. Tu pensais à son calvaire d’héritière. Et à chaque fois, tu te promettais de revenir bientôt. Encore, et encore tu espérais. Sans jamais perdre espoir. Tu prenais l’habitude de cacher ta marque lorsque tu n’étais pas en entraînement intensif.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Quinze années étaient passées. Quinze années de ta vie perdues, emprisonné dans cette tour d’Ivoire. L’ironie autorisait les mages à n’en sortir seulement à la maîtrise du pouvoir découvert. C’est pourquoi aujourd’hui tu étais là. Devant la villas ou tu étais né, ou tu avais grandis, et où tu étais de retour. Cette villas de marbre, ivoire, en bois d’ébène et de citronnier. La villas de résidence de la Famille des Lhant. Comment était devenue sœur et mère ? La question avait trotté tout le long du voyage.  

Tu avais à la fois hâte, et peur. Peur de voir la vérité en face. Peur de les revoir. Peur de revoir ce père que tu avais tant hais. Tant détesté. Cependant, la rumeur courrait qu’il était mort d’une tuberculose… Quelque part, cette nouvelle te soulageait. Seulement, en quinze ans d’absence, les choses bougèrent. Tu avais entendu différentes rumeurs de ceux qui revenaient d’une autorisation de sorties. Enfin, toujours était-il que tu allais être confronté à une triste réalité. Quinze années qui passent cela se remarque. L’absence se fait sentir, même quasiment oublié.

Tu n’avais plus aucun droit, pourtant, ta sœur, cette chère et tendre sœur. L’accueil fut… comment dire…. Cinglante pour ta mère. Et heureuse pour ta sœur. Elle se mise à pleurer à chaud de larme. Elle se jetait dans tes bras. Ne sachant comment réagir, tu te contentas de sourire, et de positionner ta main droite contre sa tête. La caresser. Ce doux parfum, tu le retrouvais enfin, il avait cette sensation de liberté que tu aimais tant chez ta sœur.

Ta mère intervint rapidement pour mettre fin à cette douceur. Elle avait tellement changé elle aussi… surement à cause de la mort de ton père. L’homme tant aimé… Et tant méprisé. Sa mort devait faire plaisir à ses ennemis… et tu le regrettais, mais à toi aussi. Tu n’en avais gardé que les mauvais souvenirs. Malheureusement la rancune était tenace. Elle avait payé pour te libérer. Ta sœur, avec l’autorisation de ta mère. Tu étais un mage surveillé malgré le fait que tu avais respecté les règles en ne quittant l’inquisition qu’à la maîtrise totale de tes pouvoirs.

Ta mère et ta sœur réussirent à trouver un arrangement pour que tu puisses récupérer ta place au sein de cette famille dont on t’avais déshérité. Tu serais le musicien. Et comme tu étais l'héritier légitime, tu acquis la place de leader de la famille. Celle de Duc de la Sinople Verdoyante, car après tout père était mort de vieillesse et n'avait pas marqué sur son testament de successeur. Même pas  ta sœur. Tu serais le musicien en titre de la famille. Et le Duc.  Pour cela, tu fis une école de musique et de politique, ou tu appris à jouer d’un instrument, que l’on nommait le violon. Ce violon. Ce fut toute ta renaissance, ta délivrance, les concerts te permirent de rêver, tes songes de continuer à espérer qu’un jour, l’Empire d’Aelius changerait ses méthodes. Ses manières de fonctionner. Tu appris aussi la gestion, l'économie, la politique, la négociation, les méthodes commerciales.  

Tu espères qu’au fil de tes concerts pour contribuer à la renommée de ta famille, tu allais regagner ta place. Être musicien devenait toute ta vie. Tu fus reconnus comme nouveau leader au sein de la famille Royale, et tu fis ton sacre. Ta nouvelle vie, ton refuge pour oublier ce passé maudit. Pour changer. Devenir quelqu’un d’autre. Un protecteur, un musicien et un leader bienveillant. Important. Un membre important de la famille. Tu faisais quand même attention de ne pas te faire manipuler par le premier venu, ce qui n’était pas une chose aisée aux vues des circonstances.  

Pseudonyme : Mireille, Almas, Chihaya, SailorCosmos
Âge : 19 ans
Commentaires : Vous êtes trop gentils les loulous ! ♥ J'ai hâte de jouer avec vous ♥




« La vie passe tellement vite. Si tu ne t’arrêtes pas pour regarder autour de toi de temps en temps, tu pourrais la manquer »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : Feu
Personnage illustrateur : Luke Fon Fabre - Tales of the Abyss
Messages : 197

Age : 22
Valerio fucking Thorpe
Voir le profil de l'utilisateur




Valerio Thorpe
Valerio fucking Thorpe
Ven 16 Sep - 23:33
WOOOOOOOOOOOOOOO TA FICHE EST COOOOOOL

COURAGE POUR LA FIIIIIIN ♥♥♥♥♥♥
*lance des confetties et de l'amour*
Oh merde t'as peur du feu
AHHAHAHAHHA
jtm
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 16 Sep - 23:35
Un Lhant aux pouvoirs magiiiiques.
Duuuuuuuuur.
Nerio va pas trop t'aimer.
Je te réserve un lien.

Bienvenue encore une fois ♥️
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 16 Sep - 23:47
Encore une fois, bienvenue Alma! ♥
J'aime beaucoup, beaucoup l'histoire! Et puis, Kanda, hein.

Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 16 Sep - 23:48
Déjà Kanda, jtm.
Voilà.
Puis il a l'air cool ce monsieur !!
Bienvenue encore et bon courage pour la fin de ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Camilla - Fire Emblem Fates
Messages : 259

Impératrice Boobzilla
Voir le profil de l'utilisateur




Medea D. R. Saltarelli
Impératrice Boobzilla
Sam 17 Sep - 0:30
Un Lhant mage ?....

Bienvenue, contente de voir ta fiche et hâte de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Sam 17 Sep - 0:38
Han j'avoue Valente il va sortir son thon rouge pour baffer avec !

Bétises de côté, bienvenue Alma, bon courage pour la suite (franchement, Alma avec Yuu en ava, c'moi qui devrait sortir le thon rouge D:)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Asch - Tales of the Abyss
Messages : 208

Age : 24
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Voir le profil de l'utilisateur




Valente Thorpe
Inquisiteur avec un Inquisi-coeur
Dim 18 Sep - 23:03
Bienvenue jeune Lhant ! Un vassal ET un mage, intéressant...
Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : Manipulation de la lumière (aidé par un sabre)
Personnage illustrateur : Yû Kanda - DGM
Messages : 48

Age : 20
Ami du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Alma O. Lhant
Ami du Soleil
Dim 18 Sep - 23:05
Merchi ! à tous pour votre accueil ! Je vous aimes ! Et je note pour le lien Il me reste juste le caractère à faire qui devrait arriver cette semaine ! WE prochain au plus tard ! =)





« La vie passe tellement vite. Si tu ne t’arrêtes pas pour regarder autour de toi de temps en temps, tu pourrais la manquer »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : Manipulation de la lumière (aidé par un sabre)
Personnage illustrateur : Yû Kanda - DGM
Messages : 48

Age : 20
Ami du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Alma O. Lhant
Ami du Soleil
Mar 20 Sep - 23:48
B'soir !
Je double poste ! Pour prévenir que j'ai terminé la fiche ! Et que je suis prête pour passer sous votre jugement eh eh eh
Voilou °°




« La vie passe tellement vite. Si tu ne t’arrêtes pas pour regarder autour de toi de temps en temps, tu pourrais la manquer »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Kasen Kanesada de Touken Ranbu
Messages : 59

Age : 27
Prince et Tacticien d'Aelius
Voir le profil de l'utilisateur




Alfio Loris Saltarelli
Prince et Tacticien d'Aelius
Mar 20 Sep - 23:55
Bienvenue ♡






''The feelings concealed in the innermost depths of my heart...throb with a gentle smile''

Je vous chante en #9370D8
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage illustrateur : Camilla - Fire Emblem Fates
Messages : 259

Impératrice Boobzilla
Voir le profil de l'utilisateur




Medea D. R. Saltarelli
Impératrice Boobzilla
Mer 21 Sep - 17:33
Ta fiche me va, à quelques détails près :

- Par rapport au don d'Alma, il est très peu justifié et peu clair. Il peut manier la foudre par son épée mais comment ? Pourquoi une épée ? Et quel(s) est/sont le(s) malus que lui apporte(nt) le maniement de ce don avec cette arme blanche ?
J'aimerais que tu sois un peu plus spécifique dessus sur ton histoire et également dans la partie "don / abilités" s'il te plait ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : Manipulation de la lumière (aidé par un sabre)
Personnage illustrateur : Yû Kanda - DGM
Messages : 48

Age : 20
Ami du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Alma O. Lhant
Ami du Soleil
Ven 23 Sep - 23:32
Helloooo ! ♥
Je viens voir pour dire que j'ai un peu modifié, essayer de rajouter des malus mais le principal restera en fonction de l'environnement, puis intensité, surface, concentration etc... j'ai essayer d'en trouver mais c'un de mes points faibles à vrai dire au nouveau d'un don **
En espérant que cela passe ! à bientôt ! ♥




« La vie passe tellement vite. Si tu ne t’arrêtes pas pour regarder autour de toi de temps en temps, tu pourrais la manquer »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : Vision d'entité - Elle est la seule à voir un esprit au nom d'Akos
Personnage illustrateur : Irisviel von Einzbern - Fate/Zero
Messages : 47

Sixième Sens
Voir le profil de l'utilisateur




Astra
Sixième Sens
Sam 24 Sep - 17:56
Re-coucou ! Ton don est déjà bien plus clair que le précédent, il me convient mais j'aurais encore quelque chose à te demander (eh oui ;w;) :

- Serait-ce possible de lui trouver un petit malus lorsqu'il utilise son pouvoir sous un grand soleil ? Evidemment, cela fait sa force et il peut se battre quand il fait beau, mais afin d'équilibrer un peu le pouvoir (surtout s'il est à Mukesha, il pleut très rarement là-bas) tu pourrais penser à un petit handicap. Par exemple, une trop grosse exposition de son don au soleil pourrait lui brûler la peau ? Ce n'est qu'une idée, à toi de voir. Le reste est tip-top sinon, il y a juste ce point à clarifier I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : Manipulation de la lumière (aidé par un sabre)
Personnage illustrateur : Yû Kanda - DGM
Messages : 48

Age : 20
Ami du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Alma O. Lhant
Ami du Soleil
Sam 24 Sep - 18:46
Coucou toi ! I love you
J'ai fais la modifes demandée, contente que ça te convienne ! ♥️




« La vie passe tellement vite. Si tu ne t’arrêtes pas pour regarder autour de toi de temps en temps, tu pourrais la manquer »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pouvoir : Vision d'entité - Elle est la seule à voir un esprit au nom d'Akos
Personnage illustrateur : Irisviel von Einzbern - Fate/Zero
Messages : 47

Sixième Sens
Voir le profil de l'utilisateur




Astra
Sixième Sens
Sam 24 Sep - 19:25


BIENVENUE SUR HYPÉRION !


Tout est niquel, notre petit Alma est prêt pour la vie dure !

Te voilà validé à Aelius ! Après avoir recensé ton avatar dans le bottin, tu peux désormais t'aventurer sur le chemin du RP et aller faire ta fiche de relations si tu aimes créer des liens prédéfinis avant de passer aux choses sérieuses. Sinon, tu peux tout de suite faire une demande de RP ! Pour plus d'informations si tu te questionnes encore sur l'univers, n'hésite pas à fouiller dans la FAQ du forum et à te rendre sur le guide du nouveau pour retrouver tous les articles indispensables à (re)lire ! Tu peux également MP l'une des deux admins ou le compte fondateur.

Nous te souhaitons un excellent moment sur Hypérion, et bonne chance I love you    
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
“Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions.” | Alma Orfeo Lhant ~ Terminée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bonjour, je cherche à acheter des produits GOSH
» Urgent - Cherche enfants Italiens 10/12 ans pour Voix Off
» Cherche un pseudo du nom de Coche
» je cherche 1 permutant
» Cherche conjointe OU mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYPERION :: Administration :: Recueil :: Présentations validées-
Sauter vers: