:: Empire Aelius :: Sinople :: Velm Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Meet between ice and fire ✘ ft Alisa.






Invité
Invité
Mer 14 Sep - 11:15
meet between ice and fire ✘ Alisa
Au fond de toi tu ne peux pas dire que tu affectionnes cet Empire et c'est peu de le dire. Non pas que tu ne cherches pas à faire un effort, à trouver des qualités à ce Royaume mais la façon qu'ils ont de traiter les mages, les possesseurs de dons ne te plaît pas mais alors pas le moins du monde. Tu es de ceux qui se fascinent de voir les aptitudes des gens, de ceux qui aimeraient le proclamer haut et fort, aux yeux et à l'attention de tous. Pourtant, tu vas te contenter de t'abstenir pour le moment Alem, tu préfères de loin ta liberté à une vie recluse dans une prison ou autre Tour d'Ivoire soit disant non néfaste. Tu n'es pas naïf loin de là. Jamais cette pensée ne se permet de libérer ton esprit, d'autant plus alors que tu foules les terres de ce dit pays. Tu as besoin d'argent et il est impossible pour toi, le Chasseur, de te permettre de refuser une requête si bien payée et ce même s'il s'agit de Aelius.

C'est allongé dans l'herbe que nous te retrouvons, toi et ta fâcheuse habitude de te prélasser dans une région comme celle-ci. Qui pourrait te juger après tout ; tu n'as cessé de vivre dans une nation désertique ou le sable et la chaleur étaient ton lot quotidien. Là, tu peux toucher, caresser du bout des doigts l'herbe et surtout profiter des rayons du soleil pour une fois bien plus appréciable que néfaste. Tu as eu de la chance aujourd'hui, le mage. La cible que tu avais à annihiler était bien moins coriace que prévu et tu as pu t'en débarrasser sans trop de mal pour ton plus grand bonheur. C'est d'ailleurs pour cette raison que tu te laisses aller, que tu prends ton temps. Mais il va falloir bientôt bouger, tu en as conscience. Allongé au sol, le bras levé en direction du ciel bleuté c'est avec admiration que tu regarder un papillon venu se poser au bout de ton doigt.

Puis un bruit, un son. Une charrette empruntant le sentier non loin de là ne fait que passer mais elle te permet surtout de quitter ta rêverie. D'un fin sourire tu laisses donc l'insecte s'échapper tout en te redressant enfin. Lentement tu t'étire puis tu diriges tes mains vers ta tenue afin de la dépoussiérer un peu. Aujourd'hui pas de cape, tu es habillé simplement afin de profiter un tant soit peu de la chaleur naturelle. Le pantalon que tu arbores est un peu serré, ce dernier surplombé de jambières en cuir, plutôt récentes. Le haut est une chemise vraiment débraillée, comme à ton habitude, cette dernière cachant légèrement la sacoche à ta ceinture ainsi que ta bien étrange arme. Trottant un peu jusqu'au chemin tu reprends une marche normal, te dirigeant vers Velm afin de conclure cette quête loin d'avoir été désagréable.

Sans aucune difficulté tu parviens jusqu'à cette dernière, ton regard venant admirer l'endroit comme pour confirmer ton idée sur le lieu. Cette ville est charmante, un peu trop de ton humble avis et pourtant tu ne vas pas chercher à en apprendre plus, Alem, cela ne te regarde pas tu n'es que de passage. D'ailleurs, tu ne perds pas ton temps et c'est sans attendre d'avantage que tu rejoins ton commanditaire ; prouvant ta réussite et recevant ton gain. Agréable, la somme est plus que respectable et c'est avec politesse que tu te retires, plaçant la bourse gagnée dans la sacoche. Tout du moins tu essaies. Un visage, une allure, une personne non loin de toi attire ton attention et tu ne cherches même pas à retenir l'envie de la rejoindre. Sans difficulté ton ouïe distingue les tenants et les aboutissants de sa conversation, cette dernière te faisant sourire. « — oh, nous avons encore failli marcher sur les plates-bandes de l'autre. » 
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 14 Sep - 16:41

Alisa avait eu un contrat peu de temps après ses vacances dans la capitales... A priori de nombreux noyeurs sévissaient non loin de Velm. Peu de temps après avoir déclaré à quel point cette région était belle, à son amie Ophelia, il était hors de question de laisser faire. Elle prit donc les armes et se dirigea vers le lieu de mission, tuant une quantité non négligeable de ces créatures... Après s'être assurée qu'il n'en restait plus une seule, Alisa prit la route de la ville. Velm était un lieu sympathique, même si ce n'était pas sa ville préférée.

- J'ai éliminé les groupes de noyeurs en amont du lac, ils étaient effectivement nombreux, vous auriez du prendre des mesures bien plus tôt, une chance que peu de voyageurs passent par là, où qu'ils ne soient pas descendus vers le lac.
- Dé--Désolé commandante, nous n'avions pas connaissance de leur présence jusqu'à peu, d'autant que ce n'était pas le seule soucis de monstres dans al région et...
- Mah, mah, inutile d'autant stresser, ce qui est fait est fait.

Posant une main sur l'épaule du soldat pour lui dire de se détendre, Alisa entendait soudainement uen voix qu'elle connaissait, celle d'un vieux camarade de route, Alem. Elle se tournait vers lui et lui faisait signe de la main, trempée par ses actions sous marines et tâchées par le sang à certains endroits qui avaient décidé de faire un fuck au nettoyage à l'eau.

- Oh ! Alem-kun, ça faisait longtemps. Tu chassais dans le coin ?

Alisa laissait le soldat pour approcher de l'homme. Elle avait rencontrée Alem autrefois, pour chasser des créatures frontalières quelque peu envahissantes... Il était rare que Alisa collabore avec d'autre chasseur étant donné son passif dans le domaine, mais cet homme était différent, réfléchie, tactique, doué d'un sens de l'adaptation assez élevé... Il aurait presque mérité une place dans les lames d’améthyste, mais elle avait bien comprit que c'était un homme libre et qu'il ne souhaitait aucune attache... Puis le faire rentrer dans ce groupe le confronterait à l'inquisition, aussi Alisa s'était-elle contentée de rester en bon terme avec lui, sans jamais le citer dans ses rapports.

- On dirait que cette fois, nos missions se sont très bien passées en solitaires. Puisque l'occasion se présente, pourquoi ne pas aller boire un coup ensemble ? Les monstres ne vont pas s'envoler, Haast et Wyvern exclues hihi

Une blague de chasseur ? Allez savoir, toujours est-il que Alisa s'était mise en tête de passer un peu de temps à discuter de leurs aventures avec Alem, si du moins ce dernier n'était pas pressé de repartir de Aelius ou s'il n'avait pas une autre mission sur le feu, allez savoir... La vie de traqueur était plus difficile qu'on ne pouvait le croire ! Le seul gain venait des primes et des matériaux même si pour le coup, Alisa s'était fait un joli pécule. Les avantages de l'élite ?

- D'ailleurs, tu as entendu parler de ces nouveaux monstres apparus récemment à Mukesha ? Les érudits les appellent goules du désert, mais impossible d'aller enquêter sur elles. Je me demande bien d'où elles sortent... Sur ces quelques mots, elle attendait les réponses de son camarade, restait à voir où tout ceci allait les conduire.
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 14 Sep - 18:52
meet between ice and fire ✘ Alisa
Alisa. Il est compliqué pour toi de dire, de mettre des mots sur le ressenti que tu éprouves à son égard. Pire, une cape de mystère semble comme enrober le cœur de la demoiselle tu ne rêves que de parvenir à l'élucider. Là est la raison principale à ton approche aujourd'hui, tu veux cerner et au fond tu espères que cette nouvelle discussion te sera bénéfique dans cette voie. Au final, tu as la chance de ne connaître que peu de choses à son sujet : elle est une puissante combattante et une chasseuse tout comme toi. Statut et rang très étonnant pour à constater, du moins en la jugeant par les apparences seulement. Étonnant toi aussi tu peux parvenir à te montrer misogyne, Alem ? Soit, cette journée a plutôt bien commencée, espérons que la suite des événements sera dans la même lancée.

C'est sans de réelles salutations que tu daignes aborder la donzelle mais tu imagines que la plaisanterie sur votre première rencontre sera plus amusante pour elle. C'est le cas pour toi, c'est déjà cela. Un fin sourire aux lèvres, c'est un peu étonné que tu remarques son état vestimentaire. Légèrement mouillée, sa tenue est-elle recouverte de tâches de sang qui te laisse présager qu'elle n'a pas dû plaisanter durant sa chasse. De toute évidence elle est loin de donner l'impression d'être une femme lésinant sur les efforts. « — oui bien longtemps, trop même. Et oui, j'étais moi aussi un peu occupé pour décimer de la racaille. » Tout en parlant, ton buste s'incline un peu malgré tout, comme si ton éducation t'interdisait par tous les moyens de ne pas saluer. Le langage corporel sera suffisant.

Nonchalant, ta main droite vient se placer dans une poche, ton regard lui, se figeant dans celui de ton interlocutrice. « — que veux tu, nous sommes talentueux dans notre domaine voilà tout. » Un rapide clin d’œil surgit et tu poursuis. « — boire un coup ? Oh mais avec plaisir ma chère, je ne saurais refuser une telle proposition. » Acquiesçant de la tête tout en parlant tu libère un léger rire à sa plaisanterie, te sentant concernant par ce genre de blagues. Tu es parfois un publique faciles Alem, tu ne t'en caches pas. « — je te laisse décider de l'endroit néanmoins, je ne connais que peu cette cité. Et toi ? » Léger élan de curiosité.

Suite à sa future réponse tu feras en sorte de la suivre et ce peu importe le lieu décidé. Aussi adepte du climat de la région sois-tu, tu as bien du mal à voyager sans animosité au sein de l'Empire. Le sang du mage parcourant tes veines est comme toujours en ébullition, sur le qui vivre et prêt à se défendre si nécessaire. Quel gâchis, l'environnement est si agréable qu'il serait aisé pour toi de dénicher une habitation dans la région. Les lois sont une vraie plaie. Ce n'est qu'à la nouvelle remarque d'Alisa que tu replaceras ton regard sur elle, intrigué. « — je ne pensais pas que le cas était si grave, du moins au point de passer la frontière. La menace doit être importante j'imagine. » Tu hisses une main au niveau de ton menton, l'attrapant du bout des doigts comme pour mimer la réflexion. « — tu dois vouloir en apprendre plus, j'imagine ? »
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 15 Sep - 1:28

 Alisa discutait avec le chasseur, tranquillement, sans trop se soucier de son propre grade ou de son apparence, pour le coup de toute façon... Personne ne demandait à un guerrier d'être sapé comme la noblesse , encore que Alem était du genre très propre sur soi. Elle ne réagissait pas de la même façon que lui, ne faisant pas de courbette s'étant clairement contentée d'un signe de la main tout en l'écoutant, un lieu sympathique pour boire... Hmmm... Il y en avait un non loin dela garnison, loin des nobles plus conviviale  de ce fait. Elle décidait donc de se mettre en route vers ce lieu, marchant avec un rythme tranquille, bien que loin d'être lent.

- Je connais un peu Velm, il faut dire que pour un officier, ça rendrait pas très bien de ne pas connaître une des principales ville de l'Empire.

Effectivement, un officier qui ne connaissait pas son pays, surtout après dix ans de tour d'ivoire et des années de services, ce serait très étrange. Alors qu'elle marchait, Alem répondait aux propos sur la grande faille... Les choses semblaient aller bien car personne ne s'en occupait vraiment, mais des monstres inconnus du monde qui apparaissaient et des érudits qui disparaissaient, ce n'était pas à prendre à la légère...

- Tu es un chasseur comme moi... Si du jour au lendemain, des monstre inconnu, nombreux, venant d'un lieu impossible à explorer qui n'existait pas autrefois apparaissait... Qu'en penserais-tu ? C'est exactement ce que j'ai entendu dire de mes contacts... Hmm...

Elle ne pouvait pas se risquer d'aller à Mukesha pour voir ça, pas tant que la guerre était aussi proche et que son escouade n'était pas reformée et à 100% de ses capacités. Évasive sur ses projets malgré tout, elle semblait juste pensive, et si ce genre d'événements arrivaient à Aelius, serait-elle prête ? Elle devait rapidement prendre des décisions concernant les sept lames.

- Enfin, ce serait difficile pour moi d'aller enquêter à Mukesha, avec le climat politique actuel. Mais si tu passes dans le désert, prends garde à ne pas approcher de cette faille négligemment, beaucoup de chasseurs n'en sont pas revenus.

Lui était libre, un électron qui allait où il voulait, quand il le voulait... Alors Alisa lui donnait ce conseil : se tenir loin de la faille. Tant que rien n'était fait pour l'observer et la sécuriser, y aller en solitaire ou en petit groupe serait très dangereux, c'était en tout cas son ressentie. Elle laissait cependant ça de côté, puisqu'ils arrivaient devant la taverne qu'elle visait, cette dernière étant vivante et les soldats comme les gens du peuple les saluant avec entrain, sans doute bien aidé par l'alcool coulant à flot.

- Nous y voilà ! C'était ça ou les auberges un peu plus.... Sélectives on va dire. Je suis plus à l'aise avec ce genre-là.

Disant ceci, elle rentrait dans la taverne et se posait rapidement à une table, c'était un peu bruyant, mais aussi étrangement chaleureux... Les soldats oubliaient un instant la guerre, le peuple un instant les soucis politiques.. Ici c'était un havre de paix, fictive et très éphémère, mais malgré tout un havre. Prenant de quoi boire, la jeune femme se tournait ensuite vers son camarade de chasse en s'étirant de tout son long tel un chat somnolant.

- Et à part tout ceci, qu'est-ce que tu racontes de nouveau depuis notre dernière rencontré ? Toujours pas décidé à te poser et fonder un foyer ?
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 15 Sep - 17:58
meet between ice and fire ✘ Alisa
C'est difficile à cerner que l'homme se propose, qu'il s'annonce lors de toutes les rencontres qu'il peut espérer avoir. Son ennui principal reste sa provenance, il veut guère aborder ce sujet afin de poursuivre son chemin et les moult étapes de sa découverte du continent. Une poignée d'années déjà que le mage parcourt les lieux et pourtant, il ne lâche pas son objectif, son envie principale qu'il n'a pour le moment pas eu la chance d'aborder avec quelqu'un. Le cachottier. Une main dans la poche Alem se laisse donc aller à la situation, offrant les rênes de la rencontre. C'est dans cette optique que nos deux compères aux horizons bien différents se lancent vers une destination choisie par Alisa. Attentif aux dires de cette dernière il claque des doigts. « — il faut me pardonner j'avais omit votre grade dans l'armée de l'Empire. C'est certain que vu ainsi il serait bien étrange que vous ne connaissiez pas la ville. »

C'est en prononçant ses mots que le chasseur réalise que l'interrogation était peut être mal choisie et surtout mal tournée. Déjà étonné lors de la première rencontre, c'est à nouveau que son esprit est empoigné par la surprise, pour ensuite s'enduire de curiosité. Une jeune femme de son acabit a dû en baver pour espérer avoir un tel statut, même si ce dernier est le premier à ne pas prôner les apparences, au contraire. Les siens lui taperaient sur les doigts s'ils pouvaient l'entendre penser de telles choses à son encontre. La suite de la conversation le fait-elle soupirer un peu bien son faciès, lui, se veut bien plus pensif qu'autre chose. Il n'est qu'un simplement voyageur, le mage ne peut s'afférer à penser à une situation mondiale et ce même s'il s'agit de monstre, son domaine de prédilection. Un chasseur sans attache, officiellement Alem n'est que cela et pourtant au fond de son être il ne peut s'empêcher de se questionner.

L'officier est très probablement dans la même situation mais son grade lui donne l'opportunité d'aborder la question sans, bien sûr, pouvoir trop en dire sur les informations confidentielles de sa nation. Les joies de la politique. « — je n'en pense pas grand chose, je le crains. Je ne peux nier que je suis intrigué mais, les pays ont sans doute de bien mieux conseillers sur la question que moi. Je ne suis qu'une petite voix dans la vaste foule. » Indéniable mais le constater le fait un peu hausser un sourcil un instant en le prononçant. Dur à avaler, n'est-ce pas ? « — je te remercie pour le conseil je vais tâcher de faire attention, sait-on jamais. Mukesha doit sans doute essayer de régler le problème, tout du moins espérons-le. » Ce n'est qu'une fois arrivé à la taverne que le mage daigne se décrisper un peu, souhaitant poursuivre cette journée qui a bien commencé.

Inclinant la tête vers les clients déjà présents, le chasseur laisse Alisa guider la marche, la suivant simplement. « — je comprends, aucun souci. » Un léger rire quitte ses lèvres puis il poursuit sur le même ton décontracté. « — je peux m'adapter à tous les genres de lieux, je n'ai pas le choix avec tous les voyages que je fais. » Tout comme sa compère, il commande une boisson à son tour dont il boit une légère gorgée sans attendre. Le regard sur l'officier, l'homme ne peut contenir un sourire un brin moqueur en la voyant s'étirer face à lui, brisant un peu l'image dure qu'elle peut avoir dans certains de ses propos, du moins de l'avis d'Alem. Bien que le voir l'amuse, il préfère ne pas commenter et poursuivre la discussion. « — rien de spécial, si tu savais. J'essaie de continuer mon petit chemin en espérant que la situation des deux pays ne s'envenimera pas plus dans l'immédiat. Pour ma santé financière. »

Et pas que. Le chasseur a eu l'occasion de rencontrer de nombreuses personnes durant ses voyages, autant dans une nation que dans une autre et la guerre est une véritable gangrène pour tous. Il sait, le mage a conscience que de tels propos sont souvent perçus d'une mauvaise manière, si ce dernier ose prononcer ne serait-ce que la moitié de ses pensées, tous se permettrait de le juger comme naïf et cela il ne l'accepte guère, lui et sa facette susceptible. Faire comme si de rien était mais au fond, Alem espère avoir des infos de la part d'Alisa, cerner si la suite des événements sera aussi catastrophique que prévu. « — je suis trop vieux pour voyager c'est ça ? » dit-il tout en faisant mine d'essuyer une larme au bord de son œil. « — il faut trouver la bonne personne et surtout le bon pays tu ne crois pas ? D'ailleurs, si je puis me permettre toujours sûre de tes décisions, de ta vie ma chère ? »
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 16 Sep - 4:20
Son camarade semblait ne rien savoir de plus sur la faille du désert, laissant aux pays respectifs le soin d'étudier ce qui devait l'être. Au moins, il semblait prendre l'avertissement au sérieux, Alisa n'aurait pas voulu voir un ami disparaître en étant trop curieux. Elle avait vu un très grand nombre de chasseurs périr sur Gohma. Quoi qu'il en soit, l'homme racontait qu'il vivait tranquillement sa vie en espérant que son gagne pain ne disparaisse pas avec la situation qui se profilait.

- Hmmm... La guerre semble dure à éviter, mais les monstres ne disparaîtrons pas pour autant, la chasse sera juste plus.... Dangereuse ?

Les monstres n'allaient pas disparaître, mais les soutiens logistiques et leurs proliférations allaient clairement changer. La conversation continuait en tout cas sans qu'Alisa ne soit très clair sur le sujet, elle n'était pas dans les décisionnaires, techniquement la guerre ne mobiliserait pas plus les lames améthystes, à moins que la commandante soit réquisitionnée pour commander des troupes, mais se faire commander par un mage...

- Oh ma vie reste la même qu'avant. Vagabonder, protéger, détruire, manger des sucreries avec des amies... C'est pas une mauvaise vie.

Oui pour Alisa c'était « normal » vivre pour tuer, vivre pour mourir, c'était parfaitement normal. La plupart des mages qui venaient de la tour d'ivoire pensaient comme ça, mais elle était un cas à part, très spéciale à sa façon. Voyant sa commande arriver, elle buvait tranquillement, n'ayant pas prit quelque chose de fort, l'alcool n'étant pas une chose qui coulait à flot durant l’entraînement des mages, quand bien même on les forçait à boire pour vérifier que l'ivresse ne les faisait pas perdre le contrôle.

- Enfin, normalement les soldats se débrouilleront sans moi, je serai occupée sur d'autres missions, ou sur la protection de l'impératrice... Ca te fera plus de contrats de chasse hihi ! Il faut voir le bon côté des choses.

Alisa riait doucement, il était vrai que sa place serait sans doute dans l'ombre de Médéa pendant que Valente et Iselas occuperaient la lumière. Les mages étaient méprisés, mais son pouvoir restait nécessaire pour affronter certaines choses, le laen seul ne suffirait pas. Portant le breuvage alcoolisé à ses lèvres, la jeune mage regardait l'ambiance dans la taverne, certains regards qui lui étaient adressés étaient moyens, mais d'autres plus nuancés... Eh bien, merci la magie.

- Enfin, que cette guerre me brise ou non, ça ne changera pas grand chose pour moi. Peu importe le nombre de monstre ou de soldats que je pourrai bien annihiler, le restera un bouclier qui fait front devant de la causticité. Si les tensions doivent éclater.... Il serait mieux que les mages fassent profil bas

Car des mages allaient sans doute faire de gros dégâts et les Aelien se montreraient encore plus rudes avec eux, les gens comme Alem ne pourraient même plus être toléré et surveillés, ils seraient sans doute pendu haut et court fissa. Quoi qu'il en soit, Alisa n'allait pas trop s'attarder sur le sujet, ils étaient là entre amis, pas pour se préparer au pire.

- Enfin, en attendant, il y a encore beaucoup à faire... Gohma, Catoblepas et autres sont toujours debout après tout hihi... Quoi que ne t'y tentes pas : Vraiment !

Car rien que Blesser Gohma était déjà une achievment en soit...
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Lun 19 Sep - 15:51
meet between ice and fire ✘ Alisa
C'est tout naturellement que le mage aborde le sujet de la guerre et bien qu'il préfère le faire implicitement, c'est une question sérieuse qu'il avait besoin de citer. Qui mieux qu'une autre chasseuse comme lui pourrait cerner les potentiels problèmes à un tel conflit entre les deux nations. Certes, cette dernière possède un rang important dans l'armée de l'empire mais il ne peut s'empêcher d'avoir un étrange sentiment à son sujet. Une sensation que le chasseur ne parvient toujours pas à définir mais le temps sera son meilleur allié. Il laisse une légère moue se propager sur son faciès, prenant la parole. « plus dangereuse et compliquée surtout. Les champs de bataille seront de vraies plaies et les potentiels clients seront bien moins à l'aise pour payer des hauts montants. Enfin, je verrais bien, ne tombons pas dans le pessimisme de base. »

C'est certain, pour le moment rien n'est à relever et Alem prend bien soin d'accumuler le plus de contrats afin de prendre un peu d'avance. Vivre de voyages peut parfois sembler des plus agréables mais certaines facettes de cette manière de voir la vie sont parfois bien cruelles. Bien curieux au sujet de la vie d'Alisa, c'est d'un naturel déconcertant qu'il la questionne sur ses sentiments. « effectivement, énoncée ainsi ta vie semble des plus agréable, tu souhaites me rendre jaloux c'est ça ? » Il esquisse un fin sourire, se redressant un peu, le dos contre l'assise de sa chaise. « pas faux, me voilà avec une rivale de moins... mais tu sais bien que je ne pourrais me battre contre des monstres en sachant que tu es en train de risquer ta vie à protéger l'Impératrice. » Le mage fait même mine de mimer la tristesse et l'inquiétude, son sourire venant s'accentuer ensuite. 

Voyant faire Alisa, l'homme finit par observer à son tour les présents dans la taverne, constatant sans mal les regards à l'encontre de la demoiselle. Rien de plus simple que de cerner que le souci vient de la magie, de son statut. « cela annonce rien de bon pour les mages, c'est un fait. Non pas que la situation actuelle soit des plus agréable non plus, au contraire. Sans vous le cacher cela me perturbe un peu. » Et c'est peu de le dire, dès son départ de Melqart, cette découverte a été comme une claque en pleine face. « mais tu as bien raison, il y a bien assez à faire sans avoir à ressasser les choses pour rien. Oh, voilà des grands noms cités, me voilà impressionné. Je te rassure, je sais malheureusement le danger qu'ils représentent. » Car le mage a déjà eu l'occasion d'en apercevoir et même d'en affronter certains dans sa vie passée.  
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 20 Sep - 21:54

 Plus dangereuse et compliquée... ? Hmm peut-être Alisa n'était pas trop sûr, pour elle ça augmentait juste potentiellement les gênes ou le nombre de cibles mais c'est vrai que d'un point de vu plus ''normal'' ça devait être le cas. Enfin, comme il le disait, ça ne servait à rien de se laisser happer dans le pessimisme le plus complet. Alisa se contentait donc de faire un léger sourire en écoutant l'homme, ce dernier parlait de la surprise du traitement des mages avant de dire qu'il connaissait très bien les noms nommés, comme s'il les avait connu... C'était bizarre, surtout quand on savait que des bataillon entier s'étaient fait annihiler par ces créatures, le droit de les approcher volontairement était restreint.

- Hmmm.... Je suis pas sûre ! Gohma peut facilement annihiler un groupe d'une vingtaine de mages, mais si tu dis que tu connais bien le danger... Tant mieux !

Il n'avait aucune raison de mentir après tout, pourquoi le ferait-il ? De toute façon les affronter n'avait aucun intérêt, il avait fallu des sacrifices innombrables pour simplement les blesser. Des dizaines et des dizaines de soldats et mages... Les affrontement étaient souvent unilatéraux avec ces créatures... Des créatures qui n'avaient de toute façon rien à faire avec la guerre et le traitement des mages, mais ces deux points ne concernaient que très moyennement la belle valkyrie.

- Enfin, tant que tu restes en vie, qui tu croises et ce que tu gagnes importe pas trop, enfin... Je pense ?

Elle penchait la tête sur le côté en portant son index au coin de ses lèvres, visiblement elle n'était pas trop sûre d'elle, l'appât du gain était fort, très fort... Parfois plus que tout le reste et Alem semblait aimer le gain compte tenu de ses propos jusqu’ici. Oh bien sûr, c’était son droit Alisa n'était pas le genre de femme à juger de toute manière, mais combien de temps pourrait-il continuer comme ça ? Enfin, la petite mage portait le délicieux breuvage alcoolisé à ses lèvres en semblant pensive quelques instant, ce n'était pas trop fort juste comme elle l'avait demandée, parfait.

- Si tu veux de bons filons, il y a des événements qui vont provoquer une certaines... Inattention envers les monstres pendant quelques temps, je peux pas te donner de détails, mais ça devrait avoir lieu pendant la Cenza, le mois prochain, le boulot ne va pas manquer mais...

Elle s'arrêtait de parler, allant jouer avec la mèche de cheveux asymétrique qui courrait le long de l'un de ses joues, semblait pensive quand au fait de dire la suite, ou de comment tourner ce qu'elle avait en tête. Finalement elle tirait doucement la langue et se décidait de parler, oubliant l'idée de formuler ça de façon très claires et noble, y allant en mode yolo.

- ...n'acceptes rien venant du clergé, le fait que tu sois mage y contribue mais... Quelque chose à l'air louche dans la prochaine Cenza.

Alisa aimait Raijin, comme si elle était sa propre fille.... Mais méprisait le clergé. Ils se disaient croyants, mais l'étaient-ils vraiment ? N'était-ce pas plutôt utiliser le nom de Raijin pour faire tout ce qui leur plaisait. Quoi qu'il en soit quelque chose tournait bizarrement dans le clergé récemment et elle sentait que la Cenza était la clé de toute ceci... Est-ce que ça avait un lien avec d'autres de ses connaissances ? Dur à dire.... mais bon.

- Enfin sauf si t'es masochiste ou bien que tu as des envies de suicides ! Là c'est toi qui voit ! Au pire la tour d'ivoire est très coquette, si on a la chance de pas avoir ma formation ! hihi

Traduction : approche le clergé pendant cette période et tu meurs, au mieux.
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 23 Sep - 10:57
meet between ice and fire ✘ Alisa
Il est difficile à croire ou même penser que le passé du mage a pu être celui-ci. Les années d'un soldat émérite, travaillant pour sa nation sans jamais sourciller ou détourner les talons tout du moins, jusqu'au fameux jour de son départ. Peu de gens sur le continent sont au courant de cette facette de sa vie, de son expérience, ils se comptent sans doute sur les doigts de la main et à l'heure actuelle, loin de lui l'idée de vouloir changer cela. La situation est parfaite ainsi et aucune raison de sa part de faire évoluer la chose. Certes, le chasseur a parfois la langue trop pendue, à tel point, et ce cas précis est un bel exemple, qu'il en dit parfois trop. Comment un individu lambda aurait pu apercevoir de telles créatures tout en pouvant être là, à discuter. « je te rassure je n'ai fait qu'en voir et cerner tout de suite le danger. C'est tout. » 

Un peu de vrai mais aussi du mensonge. Peu importe, le tout est de parvenir à noyer le poisson, n'est-ce pas Alem ? Essayant de garder une attitude décontractée, l'homme se met à boire une gorgée puis deux. Ce qu'elle dit n'est pas faux, le mage trouvera sans aucun doute des contrats, guerre ou non mais il est ardu de pouvoir se projeter avec le sourire si un conflit se prépare au dessus des têtes. Vivre sans attache, sans aucun moyen de s'accrocher un tant soit peu si le besoin se faisait ressentir peut rendre pessimiste, parfois trop de toute évidence mais le chasseur préfère appeler cela du réalisme et de la prudence. « tu as sans doute raison, je m'en fait un peu trop, sans doute. Tant que je peux avoir de quoi ne pas dormir à la belle étoile et surtout, de quoi pouvoir manger à ma faim, je m'en satisferais. »

La suite en revanche l'intrigue, le pique à vif. Les choses vont donc bien devenir bien compliquées, en voilà une informations palpitante. La guerre ne serait pas le seul danger qui se propage peu à peu sur le continent ? « Oh, le mois prochain ? » L'homme ne se permet que ces quelques mots à l'écoute du mais de son vis à vis. Son regard la détaille, l'observe tandis qu'elle semble pensive quant à la suite de ses mots. Elle les cherche, semble vouloir en dire assez pour le prévenir tout en faisant attention à ne pas trop en divulguer. Un fin sourire submerge alors les lèvres du mage. « le clergé pourrait poser souci ? Je ne m'attendais pas à cela, si je puis me permettre mais je te remercie de me prévenir, je serais prudent. » Il incline un peu la tête en guise de remerciement ensuite.

En réalité, l'homme a bien du mal avec les cultes. Non pas qu'il soit athée, bien au contraire mais pour lui, les hommes profitent de la puissance d'un nom pour monter en grade ou bien même écraser les gens qui pourraient se placer sur leur chemin. Le mage ne peut néanmoins pas traduire sa pensée avec aisance d'autant que sa croyance ne va pas forcément aux même divinités que les gens de ces territoires. Alem vient se masser la nuque. « non merci, ma tête est bien où elle est pour l'instant, je pense que j'ai encore bien des choses à faire. » Il rit un peu tout en la regardant un instant. « la fameuse Tour d'Ivoire. J'en ai beaucoup entendu parler mais j'ai du mal à imaginer à quoi la vie à l'intérieur peut bien ressembler. » Sa tête se penche un peu sur le côté droit, subitement. « ta formation a donc été si spéciale ? »
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 23 Sep - 22:05

 Alisa plissait les yeux, pensive.... Avant de finalement hausser les épaules, ça ne la regardait pas et de toute façon ce n'était pas très important, elle n'était pas en compétition et même si elle l'était, elle serait hors catégories. Tant que Alem restait en vie c'était l'essentiel, une fois encore cette pensée traversait son esprit, la faisant donc très vite changer de source de préoccupations. Il semblait d'accord, tant qu'il avait l'essentiel, c'était déjà bien. Elle hochait doucement la tête en réponse à ça, buvant doucement sa choppe... Héé... Toujours aussi amers ces trucs.

- Hm, si j'en sais plus sur ça je te le dirai, dans le pire des cas tu pourras toujours aller à Lycurgus ou Melqart s'ils deviennent trop actifs.

Des endroits un peu plus propices à la vie d'un mage, bien plus que Aelius ou Mukesha avec les étrangers, ou bien Ronan avec son commerce maritime très fortement orienté impérial. Attention cependant, Alisa aimait l'empire et la famille impériale, elle pensait en revanche que le clergé avait bien trop d'ambition et que s'ils pouvaient contrôler Aelius par la foi, ils le feraient que l'impératrice le veuille ou non... Affichant une petite moue, Alisa redressait la tête quand son camarade lui parler de la tour d'ivoire. Elle ne devait pas trop en révéler sur cette dernière alors...

- On a un dicton dans la tour : Entre à cent, sors à dix, mais avec le poids de cent.

C'était assez simple à comprendre. Sur une centaine de mages qui entraient, dix seulement sortaient. Sur ces dix l'égalité n'était pas forcément de mise, tout dépendait du temps de maîtrise des pouvoirs et des formations. Ceux d'Alisa étaient particulièrement spéciaux. Riant faiblement, elle posait sa choppe et regardait vers Alem avec un regard presque sombre, presque sans vie.

- Mais pour ma formation, on disait plutôt : Milles âmes s'en viennent, une seule brille à terme.

Là encore, Alem ayant l'habitude de l'alambiqué allait comprendre. La valkyrie reprenait vite un regard plus normal, elle n'avait pas été traitée comme les autres mages, oooooh non, ça avait été bien pire. On ne visait pas à lui faire apprendre à maîtriser ses pouvoirs, ni à elle ni à aucune des sept lames, mais à les transcendant, à les pousser à leur paroxysme... Ce fut en grande partie un échec, mais Alisa en était toujours le fruit et la preuve d'existence.

- Enfin, reste à savoir ce qui est le mieux. Périr en tentant de maîtriser, ou errer sans maîtriser. M'est avis que la première solution met moins d'innocents en danger hihi... Et puis ça a ses avantages d'être aussi puissant... Même si ça en a peu.

Là encore elle n'épiloguait pas, se contentant de sourire de façon lumineuse et amicale, avant de porter sa choppe à sa bouche, faisant la même grimace qu'à la première gorgée... C'était vraiment amers ces trucs...
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Meet between ice and fire ✘ ft Alisa.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Livre 50 ans NATO Tiger Meet
» (M) DANIEL SHARMAN ≈ a song of ice and fire.
» aspen wolstenholme + blow a kiss, fire a gun.
» Solis ☼ I'm on fire ✔ fiche terminée
» + FIRE MEET GASOLINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYPERION :: Empire Aelius :: Sinople :: Velm-
Sauter vers: