:: Mukesha :: Akishino :: Ruelles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bad idea. ❧ Alem






Invité
Invité
Mar 13 Sep - 16:17
Bad ambiance
Alem & Ska


Les jours s'écoulaient dans une continuité naturelle, laissant l'éleveuse de wyvernes à ses habitudes et ses chasses. Comme toujours il avait fait chaud dans le désert de Surya, arrachant cette impression de suffoquer jusqu'à mourir parfois, mais les années avaient fini par forger son corps à y résister, à y vivre comme le reste des siens. Néanmoins, sa famille semblait s'en inquiéter en voyant la jeune femme partir plus tôt que d'ordinaire et rentrer bien plus tard aux côtés de Nyxis. Étrangement, ils sentaient un besoin de fuir émanant d'elle et c'est naturellement que l'un de ses grands frères était venu la trouver en ce jour.

« Ska, du calme sur la chasse, tu veux ? »

Une moue avait perlé ses traits, soufflant bruyamment. Et contrairement à d'habitude, sa voix gueularde ne venait pas lui rétorquer de la fermer ou bien de lui foutre la paix, ses pieds avaient simplement fait demi-tour, le laissant perplexe un instant. La dernière se comportait bizarrement et ce n'était pas pour rien. Depuis ce jour avec Denrak, depuis cette nuit qu'ils avaient passés ensembles, son esprit était ailleurs, se remémorant ce qui était arrivé. Il y avait du doute, de l'ennui, des sentiments contradictoires à ses souvenirs qui ne faisaient que resurgir chaque matin. On l'entendait souvent soupirer, n'écoutant guère ce qu'on lui racontait. Ska ne savait plus très bien. Comment devait-elle se comporter face à lui ? Comment pouvait-elle encore le voir après ça ? Des questions dont les réponses restaient bien inconnues et probablement que lui aussi en avaient, qu'il avait des questions à lui poser et c'est pour cela qu'elle fuyait.

Fuyait assez pour se retrouver ce soir-là dans les quartiers d'Akishino, errant pour trouver un bar, un endroit où ses pensées pourraient disparaître l'espace d'un instant. La guerrière ne voulait plus y penser, ne plus penser à lui également. C'était bien trop compliqué de faire ça à cela, bien trop compliqué de comprendre pourquoi après ce qui était arrivé dans son passé. C'est plutôt de mauvaise humeur dès lors que ses pieds la guidaient dans les ruelles, finissant par trouver ce qu'elle cherchait tant.

Et l'alcool avait coulé à flot encore et encore, s'enlisant dans toute son entité, assez pour effacer tout ce qui pouvait la contrarier sur le moment. Son rire prenait place, sa voix gueularde enguirlandait les pochards qui suivaient le mouvement. Et comme toujours la bonne ambiance savait ravir son cœur. La soirée aurait pu être éternellement ainsi, tout du moins si les hommes savaient tenir leur main loin des femmes, ce qui n'était clairement pas le cas lorsque l'alcool finissait par détériorer le peu de bon sens que certains pouvaient avoir. Alors un geste de trop à son encontre, une main qui essayait vainement de se faufiler jusqu'à ses attributs féminins et le poing était partit tout seul.

C'est ainsi que les choses avaient dérapé, assez pour que la jeune femme se retrouvant finalement derrière ce bar avec quatre messieurs. Les amis de celui dont la mâchoire s'était vu malmenée, ne semblaient guère apprécier que ce soit une femme qui pu le mettre dans cet état. La fierté mal placée de certains dirons nous et un soupir alors à nouveau.

« Je n'ai pas d'temps à perdre avec vous les gars, tirez-vous ! »

Une dernière chance peut-être ou le moyen de s'échapper de cela alors que l'alcool semblait faire des siennes avec sa vision actuellement. Il n'était guère de bon ton de se battre après autant de verres engloutis, assez pour ne plus se rappeler combien exactement. Les chances n'étaient clairement pas du côté de la femme, peu importe qu'elle soit une bagarreuse dans l'âme, elle n'était pas encore suicidaire. Et il fallait avouer que Ska avait du mal dans cette situation, sentant le malaise la prendre. Et les souvenirs alors, comme cette nuit-là, il y avait ce sentiment d'impuissant qui perlait, faisant trembler son entité une seconde, mais visiblement il serait plus dur que prévu de fuir alors qu'un poing filait, laissant tout juste une seconde à l'originaire de Lycurgus d'esquiver, ne manquant cependant guère de trébucher sur les déchets qui traînaient par ici.  C'était mal barré et une vague idée cinglée lui traversait l'esprit, celle d'user de son don.

Un instant, une seconde de réflexion, de doute et finalement elle avait osé, frappant sa main à même le sol pour mouvoir la terre qui se terrait dessous les pavés. Ce n'était cependant guère efficace au vu du résultat, n'ayant simplement que surélevé le sol sous leurs pieds de quelques centimètres à peine. Oui, c'était pas gagné.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 13 Sep - 23:43
Bad Idea ✘ Skaadi
Il est parfois difficile de devoir se promener, de fouler les terres qui ne sont pas les vôtres. Alem, tu n'es pas une exception et malgré les quelques années que tu as passé sur le continent tu ne peux t'empêcher parfois, par moment, d'avoir une sensation de tristesse et surtout une rapide envie de retourner dans ton chez toi. Heureusement, cette partie des lieux te fait repenser aux étendues sablées qui ont eu l'honneur de te voir naître et pousser ton premier souffle. Le fessier posé sur un muret c'est le regard figé vers le ciel, ta main face au soleil t'éblouissant que tu constates l'astre se retirer, peu à peu. La nuit montre le bout de son nez et de toute évidence tu vas te sentir obligé de devoir trouvé un logis pour la nuit. A cette idée tu soupires, espérant que la suite de la journée sera bien agréable pour toi qui a eu un long chemin à effectuer.

Akishino, la capitale de Mukesha. Le corps sous une cape de tissus, tu te laisses aller dans la cité à observer les lieux, les passants. Ton activité préférée depuis que tu es ici ; comprendre et te faire une idée du mode de vie des individus. Il est impossible de le nier, vous êtes tous du même monde malgré tout, vos modes de vie sont bien différents et opposés. Toi qui vénères la magie, qui te sens bien différent des autres de par ton aptitude, tu te sens souffrir de devoir te dissimuler. Alem tu as fini par comprendre que ce pays, pourtant tend à tolérer la chose mais tu préfères ne pas prendre de risques. Méfiance. « — hmph... » Tu ne vas pas le supporter bien longtemps, les rues principales sont trop bondées et ta fatigue ne te permettra pas de le supporter.

La main au niveau de la nuque, une légère pression est effectuée comme pour apaiser le sentiment puis sans réfléchir tu empruntes une ruelle non loin. Tu veux te désaltérer. Le regard passant d'un point à un autre, tu observes les devantures et les étales des marchands venus se placer à l'abri des regards indiscrets. La bouche bien pâteuse, tu ressens la soif t'assaillir, comme une main présente pour serrer ta nuque avec lenteur pour enfin te voir poser un genou au sol. Certainement pas, tu ne perds pas espoir et tu conserves tant bien que mal ton allure digne. Toi qui a grandi dans un pays désertique, qu'elle immense tristesse et honte que de trépasser pour un simple voyage sous une chaleur trop intense.

C'est alors que ton attention est frappée par des bruits en provenance d'un bar non loin de toi. Heureusement, le capharnaüm a attiré ton attention, tu as presque failli ne jamais remarquer sa présence. Pour autant, rien ne semble plaisant à l'intérieur mais tu ne peux t'empêcher d'entrer le mage et au final, tu as bien fait. Les bras le long du corps tu finis par pousser la porte, sur le point de rejoindre le tavernier afin de commander une boisson bien méritée, tu t'interromps face à l'étonnante bagarre ayant lieu face à toi. Une femme face à une bande de brutes et cette dernière n'es pas inconnue à ta mémoire. Un fin sourire se permet de venir habiter tes lèvres tandis que tu retrouves une certaine motivation à la vision de ce faciès reconnaissable entre mille.

Une grimace, oui tu ne la retiens pas car le spectacle est bien loin de tourner en la faveur de ta connaissance, surtout du fait de cette triste tentative d'user de sa magie... Qu'il est triste de le voir d'autant que la scène est vraiment pathétique, si des mots doivent être placés avec franchise. Un combat dans la boue serait du même effet... soit. Tu vas devoir te salir les mains, Alem. Craquant tes doigts d'un geste net, tu attrapes la bière d'un client trop subjugué par le spectacle que tu bois d'une traite. Te voilà fin prêt. Sans prendre d'avantage de gants, tu retiens in extremis un nouveau coup de poing de l'un de ces porcs. « — tutu, je ne crois pas. Tout va bien ? » lances-tu vers Skaadi que tu ne préfères pas nommer tout de suite. D'une rotation tu offres un coup de pied dans l'estomac d'un assaillant, proposant ta main à la jeune femme, pour la relever. « tu as besoin d'aide si je ne m'abuse. »
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 14 Sep - 13:10
Bad ambiance
Alem & Ska


La tentative d'user de son don paraissait bien inutile à cet instant, incapable de faire ce que son esprit avait imaginé pourtant. Peut-être était-ce l'alcool en plus de son manque de contrôle qui donnait un résultat bien médiocre, peut-être était-ce juste là, sa réelle limite. La belle ne savait guère, mais cela ne faisait que renforcer cette colère qui perlait ses traits. La peur de dévoiler son don n'existait plus réellement, ne pouvant cacher la marque sur son visage après tout et il était bien difficile de dire qu'il ne s'agissait pas de pouvoir, mais d'une tâche de naissance ou autre. C'est un peu obligée que cette pensée avait dû s'enliser dans son quotidien. Alors elle en usait parfois dans de rares cas, pourtant ce n'était jamais un franc succès. Si cela ne tournait pas à la catastrophe, c'était pitoyable à voir. Comme en cet instant, pitoyable. Un grognement résonnait dès lors, voyant un nouveau coup de poing lui arriver dessus, mais un obstacle venait se mettre en travers du chemin de cet homme et la surprise marquait son faciès avant de fixer le nouvel arrivant.

Le hasard fait bien les choses. Ce visage lui était connu et c'est perplexe, surprise que la guerrière ne disait rien sur le moment, se contentant d'attraper la main qu'il lui tendait. Une fois debout, ses mains venaient parcourir ses vêtements, époussetant son pantalon près du corps et la fourrure qui recouvrait ses épaules comme souvent. C'est à la suite de cela que sa voix résonnait à son tour.

« Je vais bien, ce n'est pas quelques guignols qui vont me faire tomber. »

La fierté qui parlait et une moue pour l'accompagner, comme s'il était mal venu d'accepter qu'on puisse l'aider parce qu'elle soit incapable de se défendre. La belle avait du mal avec cette réalité. Une main passait sa crinière de feu alors, le fixant par la suite.

« Mais... on va dire que j't'en dois une ! »

Il y avait cette sensation de gaminerie dans sa façon d'agir alors que ses bras se croisaient sous sa poitrine, tenant la position de recul de ce fait. Ska n'aimait guère ce genre de situation, mais elle savait reconnaître quand remercier les gens, à sa façon bien entendu. Et c'était sa manière de le faire actuellement. Ce n'était cependant point le moment de rester de la sorte alors qu'un dernier assaillant restait debout, visiblement bien énervé lui aussi. Alors son faciès changeait à nouveau, fronçant les sourcils pour démontrer tout son ennui face à lui.

« Dégage maintenant, tu nous emmerdes là et t'es tout seul abruti ! »

Si cela ne suffisait pas à ses yeux, la belle se ferait un plaisir de le frapper alors que son poing s'armait déjà. Il fallait cependant croire que même les ivrognes avaient du bon sens, ou bien tenterait-il à nouveau plus tard dans la soirée, quand ses amis se « réveilleraient » ? Soupirant à cette idée, ses orbes revenaient se poser sur sa connaissance.

« Qu'est-ce que tu fais ici ? J'pensais pas te revoir aussi rapidement... et surtout pas dans un endroit comme ça ! »

Non pas qu'il ne semblait pas du genre à boire, quoiqu'elle n'en savait guère, mais quelle était seulement la probabilité ? Mince, très mince. Improbable même, pourtant il se trouvait actuellement sous ses yeux et autant en profiter pour discuter maintenant que son humeur semblait un peu meilleure. Tout du moins si les autres clients décidaient de leur foutre la paix enfin.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 14 Sep - 17:19
Bad Idea ✘ Skaadi
Il faut avouer que tu as toujours cette fâcheuse tendance de te mettre dans de sales situations sans même prendre la peine d'analyser les choses. C'est un fait, tu te vends comme un tacticien dès qu'il s'agit d'affronter un ennemi coriace mais tu ne l'es guère si la vie ou la santé d'une de tes connaissances est en danger. Skaadi, tu ne la connais que peu et pourtant te voilà là, à stopper une tentative à son encontre, tu vas même jusqu'à offrir un coup de poing à l'un des alcoolisés. Massant un peu la fameuse main utilisée suite à ton attaque, c'est droit bien qu'un peu nonchalant que tu constates que tu es le seul dans ce combat à ne pas tenir debout grâce à l'alcool. Soit, ce qui est fait est fait.

Aidant ta partenaire de fortune à se redresser, tu accompagnes ton geste d'une légère inclinaison de menton en guise de salutations. Un rire se fait entendre, léger mais bien audible malgré tout. « — ce ne sont pas des guignols comme eux qui t'empêcheront de te relever plutôt, non ? Tu étais déjà par terre si je ne me trompe point. » Un peu moqueur, de l'ironie bien palpable bien qu'il est aisé de comprendre qu'il prononce de tels mots sans aucune arrière pensée. L'envie d'aborder le sujet de son don très mal employé le taraude mais il n'aborde pas le sujet, pas encore. « — oh que oui je te confirme que tu m'en dois une. » Un léger clin d’œil vers elle tandis que tu la laisses gérer la suite.

C'est d'ailleurs avec surprise que tu constates que Skaadi est à même de régler le souci sans avoir besoin de plus de soutien, tu n'auras été qu'une main tendue, Alem. Ce qui dans le fond ne te dérange absolument pas, bien au contraire. Le statut que tu possèdes, celui de voyageur mais aussi et surtout celui de mage t'incitent à ne pas faire d'esclandre ou du moins essayer. Au final, tu n'es qu'un bon samaritain venu aider une femme en détresse même si ces termes, à bien regarder l'éleveuse de Wyverne ne conviennent pas vraiment, du tout. « — tu en as du charisme voilà qu'ils s'échappe la queue entre les jambes. Décevant. » Les bras se croisent et le sourire ne se permet pas de se retirer. Ton expression est posée mais tu ne restes pas là à attendre.  

La main levée, elle effectue un mouvement évasif comme pour inciter les spectateurs de ce triste combat à ne plus les regarder, que le tout est bien terminé. Mieux ne vaut ne pas essayer d'attirer bêtement l'attention. En quelques pas, tu rejoins une table que tu désignes de la main vers Skaadi tandis que tu écoutes sa question soudaine. « — je ne suis que de passage. Disons que la chaleur et moi ont c'est battu sur le chemin et qu'elle a gagné. » Un haussement d'épaules puis ton fessier se pose sur la table plutôt que sur une chaise. « — je ne connais pas assez la ville alors j'ai laissé le hasard me guider. Je suis arrivé ici grâce aux dieux. » Bien entendu tu n'en cites aucun en particulier, mieux vaut pas remuer le couteau dans la plaie.

Du bout des doigts tu tritures un peu le collier et surtout le pendentif que tu as autour du cou. « — je me permets de te retourner la question d'ailleurs, comment tu as pu arriver à une telle situation avec ces pauvres gars ? » Tu les désignes un peu de la main d'ailleurs, surtout celui encore au sol à se tripatouiller sa mâchoire douloureuse. « — j'étais inquiet sans l'être de toute façon, je ne doute pas de ta force physique mais alors le reste, n'est pas fou. » La phrase reste évasive de manière volontaire, comme pour garder du mystère et tu reprends. « — comment va ta camarade la Wyverne ? Honte sur moi mais j'ai mangé son nom... »
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 14 Sep - 21:26
Bad ambiance
Alem & Ska


La situation se faisait bien pathétique, pourtant la jeune femme gardait la tête haute, laissant son vis-à-vis s'exprimer en cet instant, lui expliquer les pourquoi du comment. Néanmoins, l'une de ses paroles ne pouvait guère la laisser silencieuse, tournant rapidement son regard dans sa direction.

« Du charisme ? Tu crois qu'il faut du charisme pour se débarrasser d'un crétin tout seul ? »

Un fin sourire perlait ses traits, fermant les paupières une seconde avant de remarquer sa demande silencieuse de se diriger vers cette table. Son fessier se posait à même cette dernière d'ailleurs, la guerrière préférait, quant à elle, y mettre les pieds, s'asseyant sur une chaise à ses côtés. Ses mots la faisaient rire dès lors en entendant les dieux dans l'équation de son histoire. Non pas que Ska n'y croyait pas, mais cela sonnait bien miraculeux pour être plausible au fond. Ou alors le destin décidait de réunir ces deux-là et la question en viendrait à se demander pourquoi. Allons savoir et l'éleveuse n'avait pas l'envie d'y réfléchir à ce moment.

« Je vois, la chaleur est un ennemi pouvant s'avérer difficile à surpasser, fait attention à toi. Je ne sais pas où tu étais, mais si c'est le désert de Surya, sache qu'il peut-être bien mesquin. Par contre je ne sais pas si ce sont les Dieux ou autre chose, mais bon, le hasard fait bien les choses faut croire. »

Une main passait sa crinière une nouvelle fois, laissant cette dernière aller mourir dans son dos, lui évitant d'être ennuyée. Et son attention se faisait silencieuse alors, écoutant attentivement ce qu'il disait malgré l'alcool qui bouillonnait dans son esprit. Les mots se faisaient subtils, pourtant la belle croyait comprendre quelque chose dans tout cela. Un soupir se faisait entendre, bruyant, démontrant toute sa fatigue.

« J'étais simplement entrain de boire tranquillement, mais tu connais les hommes non ? Un peu d'alcool et ils ne savent plus se tenir. Disons que l'abruti par terre avait des mains trop baladeuses pour moi. »

Et que le contact physique de cette manière ne faisait que remonter des souvenirs difficiles à la surface. Alors l'impulsivité apparaissait rapidement dans ces moments-là, toute sa colère accumulée depuis toutes ses années de silence ne pouvant être retenue. A cette pensée, la belle déglutissait silencieusement.  Il y avait plus important que cela à présent.

« Effectivement... on va dire que le reste n'est pas au point... De toute façon il suffit de regarder mon visage pour connaître cette réalité. »

Sous-entendus que tous deux semblaient comprendre visiblement. Si c'est bien cela que l'homme voulait dire derrière ses mots, ses marques bien visibles de la marque de son don semblaient bien explicites.

« Nyxis va très bien, il se trouve en bordure de la ville en attendant que je le retrouve. J'aimerais bien l'avoir à mes côtés, mais je crois que les ruelles ne sont pas à son goût. »

Sa main se levait soudainement, demandant implicitement à l'homme derrière le bar de ramener boisson pour se rafraîchir, autant pour son camarade qu'elle-même. Ses orbes en profitaient pour détailler un moment son vis-à-vis en détails visiblement surprise par quelque chose venant de ce dernier.

« J'pensais pas que tu savais te battre... non pas que tu aies l'air faible ou autres, mais ton aura me semblait plus douce. Je suis surprise on va dire. »
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 15 Sep - 16:06
Bad Idea ✘ Skaadi
Tu n'as pas tendance à aborder tes défauts ou les tes moments de faiblesse qui parsèment parfois ton chemin, pour ton plus grand malheur. Pour autant avec Skaadi tu as ce sentiment, cette sensation étrange que tu peux lui parler comme si tu l'as connaissais depuis des années, que tu la côtoyais telle une véritable amie. Il faut aussi avouer que l'alcool fera peut-être qu'elle oublie toute cette conversation ? Pourquoi pas. Posé sur la table comme si tu étais dans ta nation, tu parviens à te mettre un peu à l'aise, plus qu'à l'accoutumé quand tu es en ville en tous les cas. Ecoutant les dires de la dresseuse tu ricanes un peu. « — pas faux le charisme ne rentre sans doute pas dans l'équation j'imagine. Une bonne droite suffit ou un coup de pieds au... » Tu ne prononces pas le dernier mot même si tu en mort d'envie.

Non pas que ton éducation a été très poussée, semblable à celle de la haute société mais la suite de ta vie au sein de ta carrière militaire a été elle bien plus significative sur ton caractère et la manière d'être qui t'accable. Les habitudes ont la vie dure. « — le désert est une vraie plaie tu veux plutôt dire. Je suis habitué mais le traverser a été un véritable calvaire. » La main près de ton faciès, tu fais mine de te faire un peu d'air en la bougeant un peu. La paume finit par se placer contre la table, en guise d'appui. « — oh je dois dire que c'est très rare de voir quelqu'un remettre en question la probabilité de la présence des dieux. Se demander si le hasard ne prône pas sur eux... J'apprécie. » Et c'est sincère. Tu es croyant, jamais il n'est venu à tes pensées de rejeter les dieux mais ne pas tout faire tourner autour d'eux est parfois agréable.

Tandis que tu laisse la donzelle parler tu descends de ton mini perchoir, tes pieds créant un léger son au contact du sol. Craquant ta nuque d'un mouvement vif du cou, tu finis par te trouver une chaise, te plaçant face à ta rencontre. « — les hommes sont séparés en deux catégories, les civilisés et les porcs. Je crains que dans ce bar, il y a un trop grand nombre de la seconde. Mets des barrières tout de suite. » Un conseil ? Sûrement. Tu en as vu beaucoup dans la vie, de trop nombreuses choses désagréable et mieux vaut être prudent. Elle déglutit d'ailleurs, tu le remarques mais aucun commentaire ne se fait entendre, cela ne te regarde guère. « — je pense qu'il ne serait pas au goût des ruelles, si tu vois ce que je veux dire. Une créature comme lui ne devrait pas avoir à offrir de sa présence à un lieu aussi... lugubre. »

Le nez un peu froncé, tu conserves un léger rictus sculpté sur tes lèvres. Un chasseur, c'est ce que tu es et pourtant tu es fasciné par certaines espèces que tu juges comme divines, supérieures. Les Wyvernes sont de celles-là d'autant que tu n'en avais jamais vu lors de ton ancienne vie. Des années bien mornes que tu ferais mieux d'oublier. « — pardon ? » L'air ironique tu places la paume de ta main au niveau de ton buste, mimant une mine outrée. Au passage c'est une bière que tu commandes à l'approche du tavernier dans votre direction. L'âme douce, amusant. « — j'ai l'air d'un noble tombé de son palais pour me retrouver ici ? » Un coude sur la table, tu soutiens ta tête tout en ne laissant pas ton regard la quitter. « — je suis à même de beaucoup te surprendre, alors. Tu sais qu'il ne faut jamais se fier aux apparences ? » 
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 15 Sep - 17:29
Bad ambiance
Alem & Ska


Alem était un homme fascinant. Tout du moins il y avait quelque chose fascinant dans sa manière d'être, dans son aura générale. Un aspect qui attirait le regard de la guerrière, qui calmait rapidement ses nerfs à vifs actuellement. Il était aisé de se détendre lorsqu'une personne de bon cœur se trouvait dans la coin, mais bien plus encore quand sa seule présence semblait apaisante. Pour Ska, Alem était équivalent à cela à ses yeux. Une entité apaisante peut-être contre son gré, mais n'en restait qu'il faisait bon vivre à l'écouter parler. Alors les sourcils froncés se détendaient dès lors, soupirant légèrement. Un sourire se permettait même de venir naître sur ses lippes à ses mots sur le désert. Effectivement, ce dernier pouvait s'avérer être une plaie, mais pour la belle, il représentait le renouveau dans sa vie. Loin des murs lugubres de sa ville de naissance, le désert était brillant, vaste, reposant.

« J'aime le désert, fait gaffe à ce que tu dis ! » le ton de sa voix était léger à ses mots. « J'dois avouer que parfois c'est difficile, pour ça qu'il faut que tu fasses attention à toi là-bas. » son sourire se faisait fin dès lors. « Ce n'est pas que je ne crois pas aux Dieux, mais disons que le hasard existe également. »

Alors l'homme descendait de son perchoir, venant saisir une chaise pour se trouver à sa hauteur. Ses orbes le suivaient, un léger sourire toujours présent sur ses lippes. Cette seule discussion arrivait à détendre son corps tendu d'un effort physique avec l'alcoolique du coin. Et ses mots avaient raisons de son dernier muscle contracté.

« Effectivement, les gros porcs sont partout, pas vrai ? Aaah on peut même pas être tranquille pour boire. J'ai pourtant pas l'impression d'être la femme la plus attirante du coin bordel ! » un peu d'auto-dérision dans le fond. Son ami aurait pu l'aider s'il s'était trouvé là, mais les dégâts auraient été considérable, alors ce hasard tombait bien au final. « C'est pour ça que je le laisse en dehors de cette ville. Autant pour lui éviter des ennuis inutiles que pour éviter des dégâts collatéraux avec ce genre de situation. Il aurait probablement détruit cette baraque s'il avait été là ! » un rire bruyant glissait à la fin de cette phrase.

Sa mine outrée qui suivait la faisait sursauter dans un léger rire à nouveau. Alem était drôle dans sa façon d'être, de jouer la comédie ainsi. Rafraîchissant en ce jour, en ses instants de troubles. La belle semblait assaillit de temps de questions depuis un certain temps que cela ne pouvait que lui faire du bien.

« Pardon, pardon. J'sais bien que les apparences sont trompeuses, mais bon... disons que tu es loin de ressembler aux gusses que j'ai l'habitude de croiser dans le coin. » une main se tendait vers lui comme pour le stopper. « Enfin, c'est une bonne chose hein ? Tu ressembles pas aux loubards qui se croient supérieurs à tout, mais tu sais te battre, je respecte cela ! »

Le tavernier revenait vers eux, posant la bière qu'avait commandé son vis-à-vis et la coupe de saké que la jeune femme buvait en tout temps. Bien que l'alcool s'enlisait déjà dans ses veines, la guerrière pouvait encore une tenir une sans trop de problème. Alors ses doigts s'en saisissaient calmement, s'apprêtant à engloutir une bonne gorgée avant de s'arrêter, la tendant dans sa direction.

« Trinquons à ton arrivée brillante et... merci ! »

Une petite moue pointait le bout de son nez à ce dernier mot, ses orbes fuyant un instant avant de sourire cependant. Sincère, ses remerciements sonnaient avec vérité à cet instant.

« Alors dis-moi, tu voulais aller où en traversant le désert ? Si tu veux, je peux t'aider et puis... comme je t'en dois une, je pourrais bien t'emmener à destination à dos de wyverne. Si l'envie te prend de vouloir tester le dos de mon ami. »
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Sam 17 Sep - 19:59
Bad Idea ✘ Skaadi
Quelle joie que de voir cette journée se poursuivre de cette manière, elle qui avait pourtant bien mal commencé. Le chasseur est de ceux qui n'apprécient guère devoir traverser un désert alors que d'autres contrés plus agréables pourraient être présentes sous ses pieds bien fatigués par le long voyage qu'il a parcouru pour atteindre cette cité. Qui pourrait croire qu'il a vécu toute sa vie dans un climat bien semblable à celui-là : peu de gens il faut le dire. Tant mieux, cela a au moins le mérite de détruire les preuves de sa provenance même si avec cette femme, cette fameuse Skaadi le mage ne voit aucune utilité de prendre des pincettes pour user de pincettes. Son aura, sa manière d'être, des choses bien peu concrètes qui le font ne pas douter d'elle, pas du tout. Ce sentiment de confiance est bien là à son égard.

Croisant les jambes une fois son fessier posé sur sa chaise, Alem se remet à s'investir dans la conversation. « tu aimes le désert ? Normal sur le dos d'une Wyverne, tu ne dois pas salir tes pieds, donzelle. » L'homme fait mine de lever les yeux au ciel, un brin amusé tout en commençant ç triturer le pendentif autour de son cou, sans même se rendre vraiment compte de ce geste, comme souvent. « bien je comprends, je comprends. De toute évidence, il ne serait que pure folie que d'oser avouer être athée d'une quelconque divinité. Le souci mondial est surtout de choisir laquelle à la plus grosse. Si tu vois ce que je veux dire. » Un poil incorrect mais la phrase se permet de se libérer de ses lèvres tourner autour du pot, c'est plus amusant à vivre et à prononcer d'autant qu'il croit dur comme fer à ce constat.

Attrapant la bière que le tavernier lui apporte, le mage ne prend pas la peine d'attendre plus pour en prendre une large gorgée, essuyant la mousse autour de ses lèvres du revers de sa manche. Il trinque suite à la proposition de Skaadi et désigne autour d'eux, les individus présents sans vraiment arborer de la discrétion. « pourquoi ne serais-tu pas attirante ? Il ne faut pas te dénigrer ainsi c'est mauvais hein. Et tu sais, justement, tu ferais bien de venir avec Nyxis il te permettrait de te débarrasser de bien des boulets, ce n'est pas ce qui manque ici. » Une nouvelle gorgée de sa boisson par la suite tout en posant sa chope de bière sur la table les séparant. « c'est ma classe naturelle qui te donne cette impression sans doute. Le tout est de créer des allusions, des faux semblants et hop, les gens se font des idées. »

Tout en prononçant ses mots, le mage effectue de petits mouvements de sa main, agitant ses doigts comme pour mimer la manipulation. « c'est involontaire de ma part mais, que les gens me pensent plus fragile que la réalité m'arrange bien la quasi totalité du temps. Toi aussi tu es tombée dans le panneau. » Alem en fait trop mais cela l'amuse, d'ailleurs il se permet même un petit clin d’œil vers elle, pour appuyer le ton de sa phrase précédente. « c'est bien aimable de ta part de me proposer un tel cadeau, ce n'était qu'un simple coup de poing tu sais. Je n'ai rien senti. » Un petit haussement des épaules tandis qu'il s'appuie d'avantage sur son dossier. « je ne faisais qu'atteindre cette ville, c'est tout, pour trouver peut-être de potentiels contrats de chasse. Et toi, pourquoi sombres-tu dans l'alcool ce soir ? Sale journée ? »
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Lun 19 Sep - 13:08
Bad ambiance
Alem & Ska


Ses orbes se perdaient un instant sur le pendentif que l'homme aimait à toucher visiblement. Depuis leur première rencontre, la guerrière avait remarqué ce geste souvent présent chez ce dernier. Comme si cet objet était ce qu'il avait de plus précieux de ce fait. Penchant légèrement la tête en signe d'interrogation discrète, aucun son ne s'ensuivait pour le moment, se contentant de sourire à ses mots.

« C'vrai que je touche pas souvent le désert quand je me promène, mais chez moi j'ai toujours les pieds dedans hein... » Une main passait sa crinière nouvelle fois alors qu'un rire passait ses lippes. « Si on parle de plus grosse, j'vois ce que tu veux dire mon ami ! » sa manière de détourner les choses avait de quoi arracher de la bonne humeur à la jeune femme et ce, même dans cette soirée pourtant bien sombre au départ.

Le son des verres qui s'entrechoquaient avait résonné rapidement après cela, buvant une gorgée de sa boisson attitrée en cette soirée. Son auto-dérision se voyait balayée par son vis-à-vis, ne pouvant s'empêcher de lâcher un nouveau rire bruyant, l'un de ses pieds sur la table tapant par mégarde cette dernière. Une larme en venait même à perler au coin de son œil, sa main venant rapidement la faire disparaître.

« Hum... on va dire que t'as peut-être raison, j'dois avoir un petit côté attirant derrière mes mauvaises manières ! » un bref soupir se faisait entendre pour calmer son rire. « Effectivement, Nyxis pourrait m'aider dans ces moments-là, mais comme dit, je ne veux pas lui infliger cet endroit. Il préfère les grands espaces, la liberté, ici dans les ruelles, enfermé entre les baraques... ouais non, j'ai pas envie de le voir là. » son regard accrochait le sien, sa main venait se poser sur l'un de ses biceps. « Et puis regarde ça, je peux bien me débrouiller seule, t'crois pas ? »

Une nouvelle gorgée venait mourir entre ses lippes et la suite... Alem était le genre de personne qui mettait rapidement son entourage à l'aise, tout du moins c'est la sensation qu'avait la jeune femme et encore plus à présent. Son jeu, le ton de sa voix et sa manière de lui expliquer les choses... Un large sourire prenait place, ne semblant guère vouloir s'envoler maintenant.

« J'avoue... je suis tombée dans le piège, mais c'est plutôt agréable j'dois dire. Se rendre compte que l'on avait tort sur quelqu'un, je trouve ça rafraîchissant. Si on commence à avoir toujours raison dès que l'on voit quelqu'un, c'est ennuyant. Il n'y a plus de surprise, t'es pas d'accord ? »

Lorsque l'homme discutait de ce seul coup de poing tendu comme une aide, son faciès se contentait de faire un léger non comme pour signaler que ce n'était pas simplement juste ça. Une aide restait une aide aussi petite soit-elle ou non. Il fallait savoir rendre l'appareil. La guerrière vivait de la sorte après tout.

« Tu feras une balade à dos de wyvern, point final, c'est non négociable ! »

Et la jeune femme était têtue alors autant ne pas trop la contredire. Alors son ami lui expliquait sa venue par ici et la question qui se posait par la suite faisait rapidement disparaître son sourire. Ses orbes glissaient au sol un instant, buvant une gorgée ensuite et un soupir alors.

« En soi, ce n'était pas une mauvaise journée, disons qu'il y a simplement quelques petits détails que je me dois de régler, mais je n'ai pas envie en fait... J'sais pas si tu connais ce sentiment, mais c'est assez étouffant quand ça dure. »

Ne voulant guère s'attarder sur ce sujet, les orbes azur revenaient fixer les siens, un nouveau sourire venant naître sur ses lippes. Alors lentement sa main s'était approchée de son pendentif, soudainement curieuse de savoir. Néanmoins par respect, ses doigts ne frôlaient pas l'objet, se contentant de rester à distance.

« Ce pendentif.... tu le touches souvent, tu dois beaucoup l'aimer. Normalement j'demanderais pas, mais tu me rends curieuse à force de le tripoter à chaque fois ! »

Elle le désignait du doigt et ramenait sa main pour elle ensuite.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 22 Sep - 11:24
Bad Idea ✘ Skaadi
C'est plutôt ravi pour ne pas dire satisfait que le chasseur observe la donzelle rire à ses plaisanteries et surtout à certains de ses commentaires un peu salés bien que traduisant tous une forte part de sa pensée, sa sincérité étant toujours pour lui un gagne pain sur lequel il ne crachera jamais. Cette manière d'être, cette sensation, c'est un bref sourire en coin qu'il observe Skaadi faire, cette répondant à ses remarques non sans ironie elle aussi. Alem espère au fond de lui que cette dernière est toujours ainsi et que l'alcool n'y est au final, pour pas grand chose. « tu as dû en avoir du sable dans tes chausses, ma pauvre bichette. » Il fait à nouveau mine de lever les yeux au ciel, le tout étant plutôt comique car lui aussi à dû supporter les grains de sable sous ses pieds, durant toute sa vie et ce sans sourciller. Le mage veut rester discret sur ses origines, il n'est qu'un simple voyageur sans attache et même si son passé n'est pas une honte, il préfère rester prudent selon ses interlocuteurs.

Pour l'instant, Skaadi ne lui fait éprouver aucune crainte, c'est une bonne chose. Ne pas oublier cependant qu'elle dispose d'une bonne droite. « la plus grosse, les femmes ont plutôt tendance de rougir lors de ces allusions. Amusant. »  Alem s'étire un peu, penchant un peu sa chaise en arrière tout en plaçant ses pieds sur la table. « oh si je suis bien d'accord avec toi, les apparences sont souvent bien plus amusantes que quelqu'un qui en jette tout de suite, ce n'est pas faux mais... » Car il y a toujours un exemple, une situation qui change toute la donne. « qui sait, j'aurais pu être un mauvais bougre qui te place une lame dans le dos, par surprise. Il faut savoir jouer et déceler les apparences. » Loin de lui l'idée d'être donneur de leçons, c'est un peu son côté vieux roublard qui se trimbale dans le monde, comme pour éviter aux autres ce qu'il a pu subir lui même. « mais heureusement, ce n'est que moi, chanceuse. » A nouveau le mage décide de replonger dans l'ironie, un peu.

La remarque sur les Wyvernes le fait quant à elle lever les mains en l'air, comme si ce dernier était accusé de quelque chose. « soit nous ferons ce petit tour en dos de Wyverne, tout cela parce que tu ne veux pas marcher, je comprends. » Un rire moqueur se laisse entendre tout en achevant sa prise de parole bien qu'il ne reste guère longtemps dans le silence. « je comprends ce sentiment, j'imagine que personne n'est insensible à ce dernier. » Le faciès neutre il penche un peu sa tête sur le côté droit, résidu d'un petit côté paternel. « mais mieux vaut affronter les choses en face même si cela est aisé à dire. Ne prends pas la fuite. » Là son expérience se montre mais, le voilà sauvé par une interrogation qui le fait regarder le fameux pendentif. « oh ça, petite curieuse. Qui sait, une trouvaille sur une victime, un cadeau suite à une chasse, le bijou de l'amour de ma vie ou bien autre chose. A ton avis ? »
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 22 Sep - 14:47
Bad ambiance
Alem & Ska


La belle guerrière riait une nouvelle fois à ses mots. Bichette avait eu raison de son sérieux et l'alcool également quelque part. Bien qu'il fut toujours aisé de faire rire aussi bruyamment la brune. Une phrase subtile, des remarques amusantes, une bonne bagarre dans les respects de l'art, il suffisait d'un rien pour l'amuser à bien y songer. Ce soir cependant, ce n'était qu'une conversation qui réussissait à balayer ses démons intérieurs pour ne libérer qu'une certaine joie, un certain calme. Et l'homme semblait expert dans l'art et la manière de se démontrer subtil et drôle.

« Quoi ? Tu me vois vraiment comme une femme susceptible de rougir en parlant de la plus grosse ? Tu sais que j'ai grandi à Mukesha au milieu des éleveurs de wyvernes au moins ? »

En soit, il y avait une part de faux là-dedans, mais c'était sa façon d'enterrer tant bien que mal ce trop lourd passif qui s'accrochait encore à ses basques. Briser lentement ses chaînes aux pieds bien que cela n'était qu'une illusion à vrai dire. Et un long moment la jeune femme ne disait rien, se contentant de l'écouter tout en finissant de boire son saké tranquillement contrairement à plus tôt dans la soirée. Jusqu'à ce que l'homme révèle une réalité. Affronter plutôt que fuir, c'était effectivement le mieux à faire, mais parfois bien trop dur à réaliser.

« J'imagine que t'as raison... je devrais l'affronter, mais c'est un poil compliqué, alors passons ! »

Préférant de loin revenir sur un autre sujet, sa main se levait cependant une nouvelle fois, alertant le tavernier pour reprendre un verre, ses pieds toujours bien installés sur la table. Personne au alentour semblait vouloir revenir chercher des noises pour son plus grand plaisir. Alors la conversation pouvait reprendre naturellement.

« Un mauvais bougre ? Toi? Hum... J'ai étrangement beaucoup de mal à te croire. Ton aura me parle autrement, c'est comme ça que j'évalue les gens ! »

L'aura était une chose que la guerrière affectionnait particulièrement. En tout temps, ses orbes appréciaient d'essayer de la distinguer chez chaque individus de ce monde.

Un sourire perlait sur ses lippes en repensant que ce dernier avait accepté son offre de promenade, lui donnant une tape amicale sur l'épaule dès lors.

« Tu verras, les wyvernes sont impressionnant et très amusants, mais fait attention à ne pas te faire bouffer un pied ahah ! »

Un rire une nouvelle fois et sa coupe de saké qui arrivait, l'attrapant dans sa main pour venir la porter à ses lèvres. Une gorgée se voyait engloutir, l'alcool ne cessant de lui monter à la tête. Oui, Alem avait raison. Fuir n'était pas la solution, mais c'était la plus simple. Un bref soupir, son attention se reportant sur ledit pendentif qui avait attiré son attention plus tôt, faisant mine de réfléchir une seconde.

« J'opterais pour la dernière option... Tu as l'air de beaucoup y tenir alors, c'est ce que je penserais en premier lieu, si c'est bien le cas, tu n'es pas obligé de t'aventurer plus longuement sur le sujet. Chacun ses secrets. »

Parce qu'elle-même ne pouvait expliquer certaines choses et garder précieusement le lieu de sa naissance alors dans une évidence certaine, l'amazone ne demandait guère aux autres de se livrer à elle. Soudainement une idée traversait son esprit par la suite.

« Tiens... et si tu venais dormir à la maison ce soir ? Tu rentrerais avec moi à dos de wyvernes et de nuit... encore mieux ! Et puis tu verrais un véritable élevage aussi... Chanceux que je t'aime bien dis donc ! »

Un sourire en coin, amusée toujours.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 23 Sep - 16:34
Bad Idea ✘ Skaadi
C'est plutôt satisfait que le mage voit ses mots parvenir à décontracter la donzelle près de lui. Oui, cette sensation le taraudait un peu, lui donnait une mauvaise sensation comme si l'alcool coulant dans les veines de Skaadi était tel un venin, ou un remède pour un mal être, tout dépend du point de vue. Son regard l'analyse, essaie de comprendre cette femme aussi franche et naturelle que mystérieuse sur certains points. Les lèvres du chasseur brûlent aussi de la questionner sur sa magie, son aptitude mais pour l'instant, il préfère laisser cela de côté. « oh, je vois tu es donc experte sur la question ? Je m'en souviendrais. » Son rictus ironique persiste, aucune raison pour l'instant de le laisser filer. Il l'accentue d'avantage à la fuite de la jeune femme, cette dernière ne souhaitant visiblement pas aborder les sujets compliqués. « soit, soit. Je ne vais pas te tirer les vers du nez, ce n'est qu'un conseil. »

En effet le mage serait bien gonflé de vouloir la faire parler alors que lui même s'amuse à la faire deviner et que surtout, il est bien le premier à noyer le poisson sur son passé. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais, Alem a une sainte horreur de cette réplique et dieu sait qu'il n'apprécie guère l'utiliser. « mon aura ? Mazette j'en jette plus que ce que je pensais. » Il se laisse rire à sa propre remarque tout en demandant à nouveau une bière afin de pouvoir se désaltérer un peu, du moins encore. Cela l'amuse d'entendre de telles choses à son sujet, lui qui est perçu comme un lâche par certains des siens, sur son île natale. Les mœurs et les façons de penser sont décidément bien opposées, doux résultat de la séparation d'un simple océan. L'homme ne va pas s'en plaindre, il est bien mieux traité sur le continent, du moins tant que les inquisiteurs de l'empire ne décèleront pas la magie coulant dans ses veines.

Le mage sa chope puis agite très légèrement cette dernière, observant le liquide se mouvoir, accentuant quelque peu la mousse blanchâtre. « je ne m'inquiète pas du tout pour mes pieds, tu es sans aucun doute une dresseuse de talent, je n'ai rien à craindre. Pour une fois que je vais cotoyer un monstre sans avoir l'annihiler. Me voilà ravi, vraiment. » La franchise est palpable dans les moindres mots qu'il utilise, le chasseur finissant par triturer à nouveau le pendentif dès lors qu'il revient en sujet principal. « tu as tord et raison en même temps. Il s'agit bien d'un bijou de l'amour de ma vie mais, il s'agit en réalité de ma défunte mère. Bien joué tout de même. » Pas une once de peine ne se fait ressentir malgré le sujet, Alem poursuivant même sans sourciller. « me voilà flatté mais, j'accepte uniquement si Nyxis n'est pas jaloux ? »  
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 23 Sep - 18:32
Bad ambiance
Alem & Ska


Une certaine légèreté perlait, flottait dans l'air ambiant pour le plus grand bonheur de la lycurgienne dont les orbes suivaient les mouvements de son vis-à-vis. Un sourire étirait ses lippes sans mal, mué par la conversation qui se profilait depuis un moment entre eux. L'alcool pouvant probablement aider en un sens à la rendre toujours un peu plus joyeuse encore. Un clin d'oeil voyait le jour en seule réponse à ce qu'il disait, tirant cependant légèrement la langue en prime histoire d'accentuer le tout. Une main amicale venait par la suite se poser sur son épaule, un signe de remerciement quelque part pour sa compréhension à l'égard de ses silences, de ses secrets. Nul doute que la jeune femme appréciait grandement sa délicatesse sur la question. Une brute, c'est ce que certains venaient à dire en rencontrant la brune, mais il y avait bien plus de brèches dans son monde que de réelle force après tout. Il n'y avait bien que la magie qui n'était pas un secret en réalité.

« Oui, t'en jettes bien plus que ce que t'crois ! Alors, qu'est-ce que ça fait d'avoir la classe ? »

Un rire à nouveau, encore. Sa main finissait par retourner à elle, buvant une nouvelle gorgée de saké bien méritée. Il faisait bon vivre de se trouver là à présent, pouvant oublier tout ce qui taraudait en temps normal. Alors son attention se faisait toute disponible pour son acolyte de cette soirée.

« Tu annihiles beaucoup de monstres ? Même des wyvernes ? Enfin... j'imagine que oui. La loi des chasseurs, enfin je ne juge pas vu que je chasse aussi quand j'ai un peu de temps. Bon par contre je ne tue pas les wyvernes, trop d'affection pour eux. Le problème d'être éleveur probablement. » Un fin sourire voyait le jour à la pensée de l'élevage familial. « Tu vas aimer Nyxis, j'en suis certaine. Il est intelligent et instinctif, il sait reconnaître ceux en qui il peut avoir confiance. »

La guerrière brossait son compagnon dans le sens du poil, mais chacun de ses mots voyaient le jour dans une tendresse certaine, sincères de ce fait. Une réelle amitié et une confiance qu'elle souhaitait bien à tout ceux qui le méritait en ce monde. Une main venait à nouveau balayer sa chevelure, buvant une gorgée avant de poursuivre par la suite.

« C'est un beau bijou, vraiment. Et... je suis désolée pour ta mère, mais c'est très touchant de voir que tu gardes son bien aussi précieusement. »

Une minute émotion peut-être ? Ska le pensait toujours et arborait un sourire discret à ses mots. Il y avait réellement quelque chose de touchant dans cette histoire et quelque part, la brune aurait souhaitée pouvoir garder quelque chose de sa mère si cela lui avait été possible.

L'alcool revenait mourir entre ses lèvres pour oublier cette pensée, son regard s'accrochant au sien avant de rire une nouvelle fois.

« Il pourrait être jaloux de quoi au juste ? » Un ton ironique, très faussement charmeur, il faisait un clin d'oeil, éclantant de rire par la suite. « Ne t'inquiète pas, Nyxis ne sera pas jaloux de quoique ce soit voyons. Il sait bien que ce sera toujours lui mon préféré. Impossible que quelqu'un puisse le surpasser et surtout pas un homme. »

Personne ne pouvait le surpasser, un fait, mais quelqu'un arrivait bien à se tenir à sa hauteur dans sa vie. Différemment, mais plus les jours s'écoulaient et plus il se faisait important. Raclant sa gorge alors en y songeant, se remémorant la raison de sa venue de ce soir, sa coupe venait se vider entre ses lèvres rapidement.

« Bon j'arrête de boire là, sinon je vais me mettre à rouler bientôt ! »

Peut-être qu'il était déjà trop tard à vrai dire. Peut-être que marcher allait devenir une corvée par la suite. Il fallait encore attendre que tout l'alcool engloutis n'ait le temps de grimper dans toute son entité.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Bad idea. ❧ Alem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Accès Internet
» There is nothing more contagious than an idea - Faith
» Oral bac italien (URGENT)
» ARIA → This is the worst idea ever, but let's do it.
» Idea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYPERION :: Mukesha :: Akishino :: Ruelles-
Sauter vers: