:: Categorie HRP :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du rhum, des femmes & d'la bière nom de dieu ♫. ❧ Denrak.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant





Invité
Invité
Jeu 25 Aoû - 11:19
Braises d'une nuit
Denrak & Ska


Le marché de Lune. Les rires planaient, résonnaient dans les rues animées constamment. De jour comme de nuit, il y avait âme qui vive en ces lieux, assez d'âmes pour enjouer le cœur des nouveaux arrivants. À toute heure il était possible de croiser le chemin d'une autre entité. Alors la vie s'enlisait, errait et le boucan qui y régnait n'avait de cesse de balayer les doutes et les peurs de ceux qui y venaient. On sentait l'ardeur et l'énergie des gens. Peut-être est-ce pour cela que la crinière de feu aimait venir dans cet endroit, parce qu'il était possible de s'y amuser à n'importe quelle heure de la journée.

Et c'est là-bas que l'on y retrouvait la jeune femme de la tribu des vents. Attablée à un bar, une coupe de saké perlait ses doigts alors que soudainement un rire traversait ses lippes. Cela faisait une heure à présent qu'elle semblait rire à gorge déployée. En ces lieux, les habitués semblaient savoir d'où venait cette femme à la hache, semblaient accepter sa marque autant que sa personnalité débordante. Alors les gens qui l'entouraient maintenant ne jugeaient pas son existence, rendant cet instant encore plus léger à ses yeux. Elle aimait se trouver en leur compagnie.

Ce jour-là, la belle avait traqué une bonne partie de la journée. La chasse avait occupé son temps libre, l'éloignant un moment du désert Surya et de l'élevage de Wyvernes. Pourtant l'un d'entre eux se trouvait non loin, parce que Nyxis refusait toujours de quitter sa coéquipière des yeux. Il y avait une relation très étroite entre ces deux-là, incapable de se départir de l'autre plus d'une minute. Une alchimie que la vie avait offerte à la jeune fille perdue de Lycurgus, comme pour donner une nouvelle chance à son existence. Alors le wyverne avait une valeur inestimable dans sa vie et le sourire qu'elle lui lançait de loin signifiait tous les sentiments et l'affection qu'elle pouvait lui porter. Ils n'avaient cependant pas chassés juste tous les deux aujourd'hui, Denrak en avait fait partie lui aussi.

Le second de l'armée mukeshin l'avait suivi comme cela se faisait de temps en temps. Les deux se considéraient sans nul doute comme des frères d'armes. Parce que la belle était une guerrière, une femme forte qui pouvait tout autant se battre qu'un homme. Et peut-être que ce dernier le reconnaissait, tout du moins, elle l'espérait. Oui, Ska espérait que ce monde la voit comme la force, ainsi elle pouvait continuer d'avancer en cachant ce qui la tourmentait. Ce n'était pourtant guère le sujet alors que tous deux devaient se retrouver en ces lieux pour célébrer la fin de cette dite chasse du jour.

Il fallait un temps pour tout. Et le temps de s'amuser et de se détendre avait alors sonné.

« Hé Ska, un autre verre ?
▬ Humphf... Quelle question ! C'est moi qui offre cette tournée les gars. »

Les rires alors, les voix qui portent aisément, les bruits des passants non loin d'eux et le sourire amical du mage. C'était l'ambiance qui errait en ces lieux. Alors une nouvelle coupe de saké venait habiter ses doigts fins, buvant une gorgée légère pour ne pas tomber de sa chaise avant que son ami arrive enfin. Et le bruit alors, un bruit qui détournait son attention pour remarquer que l'homme tant attendu était arrivé enfin.

« Bien... T'as mis plus de temps que je ne le pensais, Den. Je croyais que c'était les femmes qui étaient toujours en retard pour se faire belle... Me dis pas que tu te faisais belle pour moi quand même ? »

Une seconde pour taquiner et un rire à nouveau. Elle riait beaucoup, Ska, comme pour rattraper le temps perdu de son enfance.

« Viens t'asseoir et boire avec nous ! »

Sa main tapotait violemment une chaise à ses côtés, semblant lui avoir spécialement réservé cette place pour l'avoir proche d'elle. Parce qu'un frère devait avoir une place de choix.  Et si l'originaire de Lycurgus pouvait s'asseoir comme n'importe qui, cette dernière avait préférée opter pour le bar lui-même. Comme bien souvent, elle adoptait une position bien étrange, plus haute comme pour surplomber l'endroit, comme pour avoir accès à la meilleure vue pour être certaine de n'oublier personne ou bien par méfiance qui sait.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 26 Aoû - 16:32
Le second marchait dans la rue marchande, où la vie semblait présente comme à son habitude, la soirée allait s'avérer animé, c'est ce qui faisait le charme de cet endroit précis de la capitale. Pourtant, le sourire n'était pas sur les lèvres du goliath, il semblait plutôt agacé, rentré récemment d'une mission de deux mois en plein territoire Aélien il avait comme à son habitude du ensuite rattraper tout ce que son rôle de second lui imposait. Entrainement militaire, reprise de contact avec son réseau d'information, paperasse administrative et autres soucis des têtes pensante de l'armée.

Toutefois aujourd'hui était différent, il avait suffisamment travaillé pour se prendre un peu de repos, pour détendre ses nerfs via une bonne partie de chasse et en compagnie d'une amie qu'il connaissait assez bien : Skaðði. Une guerrière n'appartenant pas au corps armée de Mukesha, mais avec qui il s'amusait bien via combat d'honneur, chasse, fête et alcool, des mots si simple auxquels il était attaché mais qui par manque de temps se faisait plus rare pour lui.

Quoi qu'il en soit la majorité de la journée avait été dédié à la chasse, et si à eux deux, ils pouvaient déjà se permettre de prendre en chasse des cibles dangereuse. La présence de Norug et de Nyxis permettait de se lancer dans de véritable challenge digne de ce nom. Et alors qu'ils avaient prévus de rentrer et de simplement fêter leur succès, des soldats étaient venu le chercher, plusieurs urgences à gérer qui requérait son attention, il avait donc du se séparer de sa camarade.

Les heures avaient passé et il était de nouveau libre, sans aucun compte à rendre. Il se décida donc enfin à rejoindre Skaðði, kiseru au bec le second décida de laisser son air agacé de côté, inutile d'y penser désormais, il n'y avait plus que l'amusement à venir qui devait compter. Entrant dans le bar habituel, il éteignit immédiatement son kiseru avant de le ranger. L'ambiance semblait plutôt bonne de ce qu'il voyait. Une voix reconnaissable s'éleva et cela fit naitre un sourire mi-amusé et mi-moqueur sur le visage de Denrak.

- Tu exagère, je ne suis pas si en retard que ça, le temps te semble trop long quand je ne suis pas là?


Il riait, tant pour la taquinerie qu'il avait reçu que pour celle qu'il avait envoyé, aucun sérieux n'émanait de lui désormais, il y avait cet avantage-là avec cette sœur d'arme, c'est que ne faisant pas partie de l'armée ni de la politique, il n'avait pas besoin de conserver une certaine image. Juste d'être lui-même et de rire, s'avançant il put s'asseoir tranquillement au bar puis il commanda une bouteille de saké en plus de celle déjà présente, finalement, il leva légèrement la tête pour parler à sa camarade assise sur le bar lui même.

- Heureux sont les Mukeshin dont les seules activité sont la chasse, la boisson et la sieste au soleil au milieu des wyvernes.

Le ton du goliath flottait toujours entre l'amusement et la taquinerie quelques secondes avant de finalement se transformer en rire franc. Et alors qu'on lui mettait une coupe à disposition il put enfin se servir, remplissant la coupe de l'alcool si propre à Mukesha, levant la dite coupe en direction de la guerrière il se mit à sourire de nouveau, il fallait bien trinquer.

- A nos nouveaux trophées de chasse !


En effet la chasse avait été bonne pour eux comme à leur habitude après tout, buvant l'alcool le second de l'armée posa sa coupe pour se resservir avant de devoir à nouveau levé la tête pour pouvoir parler à son amie.

- Tu compte resté perché là haut toute la soirée? J'ai hâte de voir ta première chute si c'est le cas.


Il pariait déjà en prédisant que Skaðði allait tôt ou tard tombé de son promontoire improvisé à cause de l'alcool, que ce soit vrai ou faux ça il verrait bien. Un sourire léger trônait sur le visage de Denrak alors qu'il buvait sa seconde coupe, heureux de pouvoir se détendre.
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 26 Aoû - 17:53
Braises d'une nuit
Denrak & Ska


Lentement, la coupe de saké venait rejoindre ses lippes alors que ses orbes fixaient intensivement le nouvel arrivant. Comme toujours cette grande perche se montrait taquin vis-à-vis d'elle, renvoyant la balle à l'envoyeur, ce qui ne manquait absolument pas de faire rire la jeune femme. Dans cette ambiance légère et amicale, rien ne semblait pouvoir troubler la bonne humeur de cette dernière qui se faisait une joie de venir soudainement frapper l'épaule de son acolyte. C'est dans un geste familier que cette dernière claquait alors.

« Qu'est-ce que tu ferais si c'était effectivement le cas, hum ? Tu resterais avec moi tout le temps ou tu fuirais très loin ? Quoique tu pourrais me faire de l'ombre toute la journée, c'serait assez cool comme idée ! »

Son bras se levait brutalement, trinquant avec toute la salle à ses dires, trinquant avec lui également. L'originaire de Lycurgus aimait cet endroit, ou plutôt, elle aimait se savoir avec des gens comme ça. C'est dans des moments amusant que l'on était capable de mettre de côté ce qui pouvait nous tourmenter. Cela ne durait guère qu'un temps, mais il fallait savoir en profiter. Ainsi la crinière de feu buvait encore. Depuis son arrivée, cela devait déjà faire la cinquième coupes de saké engloutie et ce ne serait certainement pas la dernière. Au fond, elle savait qu'elle ne craignait rien si Denrak se trouvait dans le coin. C'est la confiance qui se liait à cet homme.

« A nos nouveaux trophées et à cette soirée t'as oublié de dire ! »

Sa voix portait, sa voix semblait hurler même, emportée par l'alcool déjà à cette heure, enjouée sans nul doute également avant de se stopper un instant. On lui parlait de son perchoir qui bientôt pourrait peut-être se dérober sous ses pieds. C'est faussement outrée que sa main venait saisir le haut de son vis-à-vis, se penchant pour lui communiquer sa réponse de plus près.

« Tu crois que j'suis assez maladroit pour me casser la gueule d'ici ? Franchement, le bar est assez large pour que j'arrive à tenir dessus même ivre morte. J'suis sûre que je peux même rouler. » Une seconde s'écoulait. « Ah ! Et si on chantait une chanson ? »

Grimpant sur le bar pour se tenir debout, la guerrière avait des allures de gamine maintenant. Il y avait de rares moments où cette dernière se permettait de se lâcher plus que d'ordinaire et sans raisons apparentes pour les autres, elle avait choisi ce soir-là précisément. Ce n'était pourtant guère un hasard. Parce que sa nuit avait été tourmentée bien plus qu'à l'accoutumé, approchant bientôt de cette date fatidique de son pire souvenir, elle cherchait le néant dans les effluves du péché. Assez pour ne plus pouvoir rêver.

Zigzagant entre les membres qui osaient traîner sur le bar ainsi que les verres et bouteilles, Ska chantait. Fort. Et surtout très faux. Frappant activement des mains pour mettre de l'ambiance, laissant un instant Denrak seul à l'autre bout. Ses mouvements se faisaient fluides, contrôlés au vu des autres, pourtant il n'était guère aisé de pouvoir danser, chanter et frapper des mains au milieu de tout ces obstacles présents. Probablement qu'il viendrait le moment où la belle se casserait la gueule finalement, d'ailleurs certaines voix distantes semblaient lui intimer de descendre en rigolant, mais elle n'avait qu'une seule réponse :

« Laissez-moi danser tranquille et admirez tant que vos femmes ne sont pas là pour vous coller une bonne droite !! »

Et il y avait de quoi admirer alors que sa danse se faisait bien de tout sauf de sensualité, préférant largement taper fortement du pied en gueulant.
Faisant alors tout d'abord un allé vers le bout du bar opposé à son départ, la belle revenait ensuite vers sa place initiale, retrouvant alors le regard de son ami et un sourire plus large se faisait voir à cette nouvelle rencontre.

« Denrak, viens avec moi ! T'verras, ça fait du bien de danser ! »

Alors sa main se tendait vers lui, espérant qu'il l'attrape pour la rejoindre.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 8 Sep - 22:58
- Payé pour dormir tout en servant de pare soleil ? Quel job parfait ! Je signe où ?

Le sourire ne quittait plus le faciès du goliath, les blagues et l'ambiance légère semblait inarrêtable, les tapes amical s'enchaînaient ici et là, les coupes se levaient pour des raisons plus ou moins détraqués. Et tandis que Denrak profitait de sa boisson avec calme, laissant son travail de côté le temps de quelques heures, il fut soudainement interrompu lorsque son amie vint le saisir, visiblement presque vexé par ses paroles prononcé plus tôt. Il affichait un sourire de renard après qu'elle est fini de parler, s'amusant de sa réaction.

- Tombera ? Ne tombera pas ? Serions-nous prêts à parier ?

Une fois relâché il put enfin reprendre la dégustation de sa boisson tout en gardant un oeil sur Ska' qui dansait et chantait tout en traversant le bar, ce n'était pas souvent qu'il la voyait autant se lacher et ça faisait plaisir à voir. En tout cas, l'ambiance dans le bar montait doucement suite au chant et si personne d'autre ne montait directement sur le bar certain habitué grimpait sur leurs tables plus loin pour chanter aussi, des instruments sortant ici et là pour vite donner une ambiance plus musicale. Le second éclatait soudainement de rire suite à ce que gueulait son amie à l'autre bout du bar.

Il y avait du vrai dans ces mots, les hommes du bar pour la plupart admiraient la belle guerrière avec plus ou moins d'intensité et il en faisait partie. Se servant une nouvelle coupe de saké, il fut toutefois soucieux de ce qui allait suivre, en effet sa camarade traversait une nouvelle fois le bar dans sa direction, il avait l'impression de savoir ce qui allait suivre et donc il consomma immédiatement sa nouvelle coupe pour ne pas être interrompu. Cela ne rata pas puisqu'il fut invité à s'amuser sur le bar lui aussi, et il ne se fit pas prier.

- Dans quelle galère je me suis encore mis moi, désolé d'avance si je casse ton bar mon gars.

S'étant adressé à celui qui tenait l'endroit, le second ria, un coup et se retrouva soudainement debout sur le dis bar, sa tête n'étant plus très loin du plafond, quelle galère. Grimaçant le temps d'une seconde, il jeta un œil à son amie alors qu'un sourire joueur apparaissait sur son visage, il tenait toujours la main de Skaðði tout en restant à une certaine distance.

Et sans prévenir, il avança d'un premier pas léger vers elle, lui indiquant silencieusement de suivre le rythme en reculant, les mouvements du second de l'armée étaient précis et devenaient de plus en plus fort, continuant dans le style de danse et de chant que la guerrière avait lancé plus tôt. Arrivant à l'autre bout du bar, il tira légèrement Ska' vers lui tandis qu'il se mettait de côté pour la laisser passer, la faisant ainsi changer de direction tout en dansant avant de lâcher finalement sa main tout en parlant.

- Il semblerait que tu avais raison Ska'.

Il avait enfin mis entièrement de côté son travail dans son esprit, la danse le forçant à se focaliser sur l'instant présent et l'amusement, ouais ça faisait du bien de danser comme elle l'avait dit. Continuant de chanter de manière forte avec tout le monde le second constatait que l'ambiance devenait toujours plus festive, y'a pas à dire Mukesha était vraiment le meilleur endroit pour faire la fête. Alors que les instruments et les chants continuaient de résonner le tenancier remplissait des coupoles et en donnait aux chanteurs, tout en continuant de s'amuser sur le bar le chevalier saisi la sienne et attendit que sa camarade en ait une aussi. Il fallait trinquer... À autre chose, cette fois.

- Celles-là sont pour nos wyverne qui ne peuvent pas profiter de ce saké avec nous.

Ils avaient participé à la chasse eux aussi, il fallait au moins boire pour eux, en tout cas, ils tapaient du pied si fort sur le bar que c'était à se demander si ce dernier ne finirait pas par lâcher, dans tous les cas, il avait vite été entraîner dans la danse et la chanson lancées par son amie. Quant à l'ambiance du bar, elle avait très vite explosé et ça faisait du bien de voir ça, pour l'instant il  gardait sa coupole tout en dansant, prêt à trinquer, sourire au visage.
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Lun 12 Sep - 13:55
Braises d'une nuit
Denrak & Ska


Le second la faisait rire, l'amusait également. De prime il se laissait entraîné sur le bar aisément, satisfaisant la belle qui ne lâchait guère sa main tout comme ce dernier. Alors l'ambiance s'élevait tranquillement, rendant l'endroit festif et agréable. Les bagarres ne commenceraient pas de suite, laissant la bonne humeur s’enliser entre ces murs. Et nos deux amis dansaient alors sur ce bar, la belle suivant les mouvements que lui indiquait son camarade, tenant le rythme dans un sourire presque enjôleur histoire de le taquiner un peu. Légère, ses mouvements se faisaient fluide alors que soudainement il lui indiquait de changer de position, la brune passant à ses côtés en le frôlant.

« J'ai toujours raison, tu devrais le savoir, non ? »

Son sourire se faisait bien présent dès lors, attrapant à son tour une coupe de saké que le propriétaire semblait leur offrir actuellement pour rafraîchir la voix des chanteurs et danseurs. C'est sans hésiter alors que sa main s'était tendue vers la sienne pour trinquer aux amis qui ne pouvaient être là en cet instant.

« Je suis d'accord, trinquons en leur nom à ces braves guerriers ! »

Cul-sec la boisson disparaissait, fondant dans sa trachée avec une avide réelle. Il fallait avouer que chanter et danser avaient de quoi donner soif. Et la coupole venait rejoindre le bar rapidement, retrouvant la liberté de ces deux mains, pouvant retourner danser. Le chant continuait de plus belle, ne se souciant aucunement des autres bien qu'ils participaient avec ferveur, mais ses orbes se posaient sur le second, le suivant du regard avec un léger sourire en coin. Elle avait sentit son regard sur elle, étrangement plus que les autres. Cette pensée l'occupait un certain laps de temps. Il y avait cette impression d'importance, mais c'était bien le cas. Ici, dans cet endroit, Denrak représentait ce qu'il y avait de plus important dans son monde, logique et pourtant quelque part, cela semblait l'ennuyer une minute. Cependant, la guerrière préférait oublier cela, continuant à danser par la suite.

Une nouvelle coupe de saké venait rejoindre ses doigts, offert par un habitué qui semblait de très bonne humeur alors que l’éleveuse de wyvernes dansait juste sous ses yeux depuis quelques minutes. Lentement elle s'était accroupit, le fixant une seconde en souriant en coin.

« Ta femme n'serait pas contente que tu me reluque comme ça, mais j'prends la coupe quand même, merci mon gars ! »

Se redressant, la coupe venait mourir rapidement entre ses lippes, ne semblant avoir guère le temps de boire tranquillement. L'alcool brûlait néanmoins déjà son entité, la tête commençant à lui tourner légèrement, mais la belle ne faisait guère du souci, le second serait là pour l'arrêter. Enfin, s'il n'était pas dans un pire état qu'elle. Alors la danse continuait, plus sensuel.

Une idée traversait son esprit en une seconde subitement, une idée qui la faisait rire discrètement un instant. L'homme présent avait douté de son équilibre ? Très bien. La jeune femme dansait, s'approchant subitement de lui, simulant soudainement une chute, comptant sur ses réflexes pour la rattraper tout de même. Il serait stupide de jouer la comédie pour finalement se retrouver par terre. Cependant, une confiance la poussait à le faire sans crainte.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 14 Sep - 22:08
Les coupes trinquaient à nouveau et se vidaient immédiatement, le second suivant sa sœur d'arme dans la descente d'alcool, il avait encore quelques coupes à rattraper après tout pour être au niveau. Alors qu'il lançait la coupe dans les mains du barman, il continuait de danser un instant, jetant un œil sur son équipière, il répondait à son sourire par son sourire de renard habituel puis soudain son attention était attiré ailleurs lorsqu'une femme en armure de chevalier se présenta.

- Approche Maglia !

La concernée approcha vers le bar en esquivant les individus dansant ici et là, s'asseyant sur le bar le second récupéra rapidement un papier de la part de sa subordonnée qu'il lut très vite tout en donnant une coupe à la concernée, il se montra plus sérieux un bref instant le temps de lire les infos, puis il redonna le mini rapport. Il souriait et donnait une tape à l'épaule de l'individu.

- Tu m'as enlevé une belle épine du pied, merci, ils ont tous intérêt à être prêts, nous partirons demain dans la matinée.


Sa subordonnée reprenait une nouvelle coupe puis quittait le bar pour retourner au boulot tandis que le second remontait debout sur le bar, il devait aller au nord de Mukesha effectué quelques manœuvre d'entraînement dès demain, ordres du Khan donné il y a quelques jours de cela, à son retour. Il emmenait bien évidemment les chevalier wyverne en qui il avait le plus confiance. Bref, laissant ça de côté, il mit à peine quelques seconde cette fois-ci pour se replonger dans l'ambiance de l'endroit, la fête, l'alcool, la bonne ambiance et surtout Skaðði.

À peine se tournait-il de nouveau vers elle qu'il voyait que registre de danse avait légèrement changé, un nouveau sourire joueur ornait désormais le visage du second qui la voyait approcher, il commença à ouvrir les bras comme pour l’accueillir. Lorsque soudain, elle chuta en avant, il aurait pu agir de manière efficace et l'attraper de face toutefois, il était dans une optique beaucoup plus taquine à cet instant précis. Il se mit donc de flanc tandis que son équipière chutait encore, une petite perte de temps de quelques millisecondes.

Saisissant doucement l'une des mains de la belle guerrière le second commença à la faire pivoter durant sa chute, posant son autre main dans le bas du dos de Skaðði, terminant la rotation de manière à ce qu'elle soit retenu et ne tombe pas, dos vers le sol, et avec Denrak au-dessus, un air joueur toujours sur son visage.

- As-tu pris tellement de coupe avant mon arrivé que tu ne tiens déjà plus debout ? Voyons Skaðði, je serais presque dupé.

Il lâchait un léger rire très bref après avoir fini sa phrase, en réalité que ce soit une réelle chute ou non, il n'en savait rien, il théorisait simplement de manière amusante. Denrak se redressa tout en redressant la belle, mais il gardait la même position, il se remettait à danser avec elle, de manière plus proche cette fois malgré le rythme qui restait soutenue bien que moins que les quelques minutes avants.

Skaðði, il devait bien avouer que cette femme le perturbait depuis quelque temps, cette manière de lui faire oublier tout le reste quand ils étaient ensemble, cela semblait s'accentuer ce soir...Où était-ce l'alcool ? Dans tous les cas, il la regardait dans les yeux tout en dansant, souriant de manière presque séduisante pour rendre la taquinerie de tout à l'heure à la guerrière, en tout cas, il ne se souciait plus de ce qui se passait autour, et pourtant, il y avait du raffut, les premières chutent ici là pour ceux qui tenaient le moins le saké que les autres par exemple.

Il ne s'arrêta que lorsque les musiciens s'arrêtèrent lentement de jouer, le temps de boire quelques coupes pour recommencer plus tard dans la soirée surement, le goliath lâcha finalement son amie et descendit du bar pour retourner à sa place afin déguster une nouvelle coupe, buvant le saké calmement, la bonne humeur étant toujours aussi palpable malgré la diminution du bruit ambiant.

- Je connais des chevaliers qui vont beaucoup rire de moi demain.

Le sourire étant mitigé entre l'amusement et l'ennuie, vu comment sa collègue l'avait trouvé, dansant sur le bar, inutile de dire que les railleries allaient vite être lancé durant le voyage de demain. En tout cas, il levait sa coupe à nouveau vers sa partenaire de beuverie et de chasse, depuis quelques années maintenant. Tout en lui donnant un léger coup de coude amical avant de reprendre la parole.

- À cette soirée à nouveau. Je suis bien content que tu sois là Ska'.

Denrak ne passait jamais par quatre chemins pour dire ce qu'il pensait surtout à ses proches et amis, pas question de porter un masque d'impassibilité en face de ceux en qui il avait confiance, rien que d'y penser ça le faisait presque vomir. Mais pouvoir autant s'amuser entre deux missions importante l'aidait toujours à aller mieux. Trinquant, il buvait à nouveau sa coupe d'un trait avant de doucement reprendre la parole.

- Ça doit bien faire quelques mois qu'on n'avait pas passés une journée à s'éclater comme ça ! Alors dis moi, qu'est-ce qui s'est passé de ton côté ? Tout va bien pour toi et ta famille ?


Ouais, ils avaient pris le temps de rire, de chasser mais pas de se poser pour juste parler un peu. L'aspect gueulard du second le quittant un peu pour pouvoir discuter, sans pour autant perdre la bonne humeur qui l'animait en cet instant. Pendant ce temps dans le bar l'ambiance suivait son cours, les voix redescendant de plusieurs décibels pour mieux recommencer après.
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 15 Sep - 0:21
Braises d'une nuit
Denrak & Ska


La confiance. C'est le mot que la guerrière pouvait porter à la relation qui les unissait tous les deux. Assez pour se permettre ce qui lui était impossible en temps normal, assez pour ne pas craindre certains de ses gestes visiblement. Comme à cet instant en sentant sa main dans le bas de son dos lorsque sa chute se faisait simuler. Une minute auparavant, une femme était arrivé, les séparant de ce fait et à son retour alors la jeune femme avait osé. Était-ce l'alcool qui poussait à taquiner l'autre en cette soirée ou un désir plus profond d'une proximité? Ska ne semblait guère apte à y songer et ne le ferait probablement jamais si on lui laissait le droit de fuir. Pourtant il y avait eu ce seul instant où dans un sourire elle s'était approché pour tomber dans ses bras, pour réaliser une vérité. Elle ne craignait pas ses mains là où bien d'autres n'y étaient plus autorisés depuis des années. L'espace d'une seconde son faciès avait changé dès lors, alors que ce dernier lui parlait, penché au-dessus d'elle. Ce n'était pas la même peur, pas ce même sentiment d'un frisson d'horreur qui remonterait le long de l'échine. Ses paupières avaient battu durant ces quelques secondes, un peu perdue. Denrak était troublant dans son monde, dans ses pensées dévastées à l'égard des hommes. Un rire simulé, légèrement gênée avait vu le jour, peut-être parce que la jeune femme ne s'était pas attendue à sentir un contact aussi rapproché à son sens, ou peut-être parce qu'elle avait oublié d'y songer avant de passer à l'acte.

« Tu serais bien piètre second si tu n'étais pas capable de ramasser une femme qui tombe ! »

Il y avait un air de comédie dans sa façon de s'exprimer, préférant fuir sa réalité actuelle. Fuir encore, toujours un peu plus loin derrière cette carapace. Depuis quand Denrak lui semblait si dangereux ? Pourtant il y avait quelque d'attirant dans le fond, mais la quantité d'alcool la privait aisément des méandres de son esprit. Oui, Ska n'avait pas craint qu'il profite de cette seule seconde, déroutant cette confiance, cette sensation. Et les choses n'étaient pas allées en s'arrangeant dès lors. L'homme gardait cette proximité en se redressant, dansant bien plus proche d'elle qu'auparavant et la guerrière déglutissait un instant, ne semblant pouvoir s'en dégager cependant. Il n'était pas simple de réaliser certains aspects avant d'y être réellement confronté et à présent cela se présentait. Danser aussi proche de lui, oubliant ce qui se passait actuellement autour, ses orbes fixaient les siennes remarquant cette taquinerie que dessinaient ses lèvres dans ce sourire presque enjôleur. C'était difficile quelque part, mais bientôt la musique cessait, la libérant de cela. Un soupir discret se faisait entendre, son regard tombant sur celui de l'homme qui se trouvait derrière le bar. Il souriait probablement de ses traits qui se détérioraient alors que son camarade s'était détourné pour descendre du perchoir. Le sous-entendu qu'elle pouvait y lire la faisait grogner, faisant demi-tour pour descendre à son tour, l'air de rien. Si cela lui était encore possible.

Alors son corps revenait prendre place assise à même le bar aux côtés de Denrak, l'écoutant lui conter que ses coéquipiers allaient probablement rire de ce qu'ils apprendraient. Ne répondant pas tout de suite, une coupe de saké passait dans le coin, se voyant intercepté rapidement pour venir mourir entre ses lippes d'une traite. La belle savait, ce n'était pas une bonne idée, sonnant évidemment comme la première coupe de trop à présent, mais c'était difficile d'y résister maintenant. Et son ami ne l'aidait pas en levant sa coupe vers elle pour trinquer encore accompagné de ce coup de coude, ne pouvant qu'en ramasser une autre pour se joindre à lui. Un masque venait peindre ses traits, assez similaire à la réalité d'il y a cinq minutes pour qu'il ne puisse pas remarquer son trouble autant par la situation que ses mots directs.

« T'auras qu'à dire qu'une femme séduisante te faisait de l'oeil sur le bar, ils comprendront probablement... » un rire alors. « A cette soirée, j'suis bien contente que tu sois là aussi ! »

Cul-sec encore. C'était la dernière, la guerrière se le promettait même si c'était déjà une de trop parmi tant d'autres qui la succédaient maintenant. Une conversation plus simple se voyait installer cependant. Une minute pour souffler.

« Ma famille va bien, toujours aussi teigneux que d'habitude dans cette baraque, mais c'est amusant et mon quotidien change pas vraiment. La chasse, s'occuper des wyvernes, essayer d'apprivoiser les petits nouveaux... la routine quoi. Je n'ai rien d'aussi passionnant à raconter comme histoire qu'un certain monsieur second de l'armée, pas vrai ? »

Une main venait s'écraser amicalement sur son épaule, souriant grandement. Pourtant ce dernier disparaissait légèrement, le laissant plus fin, plus discret alors que ses orbes le fixaient.

« … ça m'avait manqué de ne plus te voir ! » un léger silence s'installait de son côté, éclatant ensuite de rire. « Aaaah l'alcool va m'rendre gentille, au secours, j'arrête de boire ! »

Sa voix avait porté, gueulant bruyamment comme pour fondre tout cela dans la masse, pourtant Ska le pensait. Elle pensait vraiment, assez pour le dire sérieusement, mais fuir était plus simple alors s'évader la seconde qui suivait était une meilleure idée que d'affronter ce genre de moments. Faible. Et comme pour s'échapper plus ardemment, une dernière coupe venait mourir entre ses mains. Peut-être que les souvenirs disparaîtraient le lendemain, peut-être allait-elle vomir aussi à un moment, qui sait. Cependant, c'est tout ce qui pouvait être fait à cet instant. Tout du moins avant qu'une idée perle dans son esprit.

« J'ai chaud, viens avec moi, prenons un peu l'air ! »

En dehors de ces murs, peut-être serait-il plus aisé d'éloigner la distance entre eux. Et au fond, un bol d'air frais pouvait sûrement ne lui faire que du bien. Se levant dès lors, c'est sans attendre que ses pas rejoignaient la porte, la franchissant rapidement pour trouver l'air frais de cette soirée. La belle inspirait longuement, ses orbes parcourant l'endroit pour chercher la direction qu'elle souhaitait prendre. C'était difficile. Partagée entre la bonne humeur que l'alcool procurait, le troublant que cet homme faisait naître à présent et le fait que son corps allait bientôt se mettre à tanguer.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'




[Hrp : désooooolée... l'inspiration.... pardon pardon !!]
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 16 Sep - 20:32
Alors qu'il était de retour au bar le goliath écoutait parlé son amie après la danse qu'ils venaient d'effectuer, elle avait été bien silencieuse durant celle-ci, cela avait-il été la taquinerie de trop? Peut être, ils leur étaient déjà arrivés de se chamailler et de se disputer après tout par le passé, même si pour le coup il préférait qu'il n'y en est aucune ce soir, pas après autant de temps sans se voir. Il s'amusait de sa réponse à sa fausse détresse au sujet de ses équipier, se contentant de lui rendre un sourire malicieux.

Buvant une nouvelle fois il gardait un oeil sur Skaðði vu qu'elle avait encore pris une coupe juste avant qu'ils ne trinquent. Écoutant ce qu'elle disait, Denrak souriait, un sourire simple et honnête reflétant la conversation actuelle, si elle et les siens allaient bien alors tant mieux, savoir ses amis en paix et heureux était tout ce qui lui importait. Il riait sur la fin de la réflexion de la guerrière.

- A chacun ses avantages. La sieste chez les wyvernes d'un côté, les anecdote guerrière de l'autre.


Il lâchait un nouveau rire et alors qu'il se resservait un verre une phrase venait lui faire hausser un sourcil, le ton entendu le surprenant il jeta un oeil à sa camarade et vit son sourire, il le lui rendit mais du bien avouer que cela l'avait un peu déstabilisé sur le coup, non beaucoup serait plus approprié.

Si lui avait l'habitude de sortir ce genre de phrase, ça n'allait pas forcément dans l'autre sens habituellement. Ca lui faisait plaisir mais ça prouvait aussi que son amie avait déjà l'alcool qui avait bien monté à la tête, ce fut d’ailleurs pour cela que lorsqu'elle porta encore une nouvelle coupe vers ses lèvres, il la stoppa doucement et lui vola la coupe, un sourire bienveillant et amusé au visage.

- Tu viens de dire que tu arrête de boire, tente de respecter tes mots au moins 20 secondes Ska' voyons.


Une nouvelle taquinerie, et en plus de ça il buvait la coupe pour s'assurer qu'elle retrouve celle-ci vide. Quelques temps passèrent puis la guerrière quitta les lieux, et il n'allait pas tarder à la rejoindre, prenant une dernière coupe il régla ce qui ne l'avait pas été à l'aubergiste et sortit dehors à son tour. Par réflexe il pris son kiseru pour l'allumer, mais il galéra, une fois, deux fois, trois fois, ça y est, enfin! Venir ici sans avoir pris le temps de manger n'était pas l'idée la plus lumineuse qu'il avait eut. Une fois remis en marche il approcha de son amie.

- Bon allez on bouge, besoin d'aide pour marcher?


Il balançait ça de manière à moitié sérieuse, beaucoup de taquinerie se faisant sentir aussi, mais il est clair que si elle avait besoin d'aide il aiderait, par principe. Dans tous les cas il commençait à marcher, l'aidant ou non c'était à voir si elle avait accepté de l'aide malgré sa fierté. En vérité il arrivait à marcher mais tanguait très légèrement lui aussi, et alors qu'ils marchaient le second tiltait sur un truc.

- T'es sur que tu va réussir à chevaucher Nyxis? Nan parce que là c'est un coup à ce que sa tête soit digne d'être prise en peinture.


Le second éclatait de rire de manière forte en imaginant la tronche que pourrait tirer le titan ailée de la guerrière en voyant celle-ci ivre ou presque. Voyant ensuite qu'il n'avait plus de tabac il chercha sa boite à tabac et se rendit compte qu'il ne l'avait plus. Il se tourna et se rendit vite compte qu'il serait incapable de retrouver son chemin vers le bar, autant continuer à avancer. Quelques pas à nouveau et le second se mettait à réfléchir de nouveau à certaine chose, le concernant lui comme Ska'. Il saisissait doucement la main de la guerrière.


- C'est rare que tu prononce de tels mots n'empêche, moi aussi tu ma manqué Skaðði...vraiment.


Il faisait référence aux dernières phrase dans le bar, l'alcool commencé à être dans les pensées du second mais c'était honnête, pas taquin cette fois, quoi qu'il y avait encore quelque chose d'autre. Une affection un peu trop grande pour celle avec qui il aimait tant rigoler et passer du temps, ouais beaucoup trop d'affection dans sa voix, il s'approchait un peu d'elle, un sourire doux au visage, et séducteur sans qu'il ne s'en rende lui même compte à cause de l'alcool.

- J'aurais bien envie de ne pas te laisser repartir tout de suite, tu veux bien rester un peu plus ce soir?

L'alcool combiné à l'honnêteté du second lorsqu'il était avec ses proches, voilà ce que ça donnait, dans tous les cas il gardait un air doux devant celle qui le perturbait autant...
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 16 Sep - 23:12
Braises d'une nuit
Denrak & Ska


C'était trop déroutant de rester à ses côtés pour l'instant, soufflant bruyamment en arrivant hors des murs de la taverne. L'air frais semblait faire un bien fou, balayant les quelques mèches de cheveux qui semblaient récalcitrantes à suivre le mouvement avec les autres. Alors ses orbes se fermaient une seconde, inspirant longuement. Il y avait cet espoir, celui de pouvoir s'échapper de sa présence, de sa proximité l'espace d'un instant, c'est ce que la guerrière espérait tant à présent. Fuir aussi loin que possible avant qu'il ne soit trop tard, avant qu'elle n'ait réalisée un fait qui serait bien plus déstabilisant encore. Ce goût d'un doute, d'une peur quelque part, cela ne faisait guère du bien pour tout avouer. La jeune femme craignait et le fixait du coin des yeux alors qu'il essayait d'allumer son kiseru. Denrak avait une gentillesse, une attention dont il était bien peu aisé de s'échapper et la preuve avait fait surface il y a peu lorsque ce dernier avait saisit sa dernière coupe de saké pour l'en empêcher. Un soupir alors une nouvelle fois, commençant son chemin vers une destination encore inconnue.

Sa voix résonnait à nouveau, l'écoutant sans rien dire pour commencer, se contentant simplement de faire un signe négatif de la tête. La belle n'avait pas besoin d'aider pour marcher, tout du moins, ce n'était pas le moment d'en demander. Ses songes se faisaient insistants, ne pouvant s'empêcher de réfléchir alors que son regard filait vers le ciel étoilé de cette nuit. Ce n'était pas par fierté que son refus survenait, mais plus par nécessité. Pour le bien de son esprit, de son état général. Son toucher pourrait bien lui brûler l'échine. Cependant même avec cette envie de fuir, son regard revenait pourtant se poser sur lui, visiblement faussement outrée de ses mots.

« Très classe monsieur le second !! En plus Nyxis ne dirait rien, même si je venais à le repeindre, il m'aimerait toujours, j'en suis sûre ! »

Une certitude en effet et quelque part, ce seul instant lui avait fait du bien. Parler de Nyxis était reposant, changeant de sujet pour l'éloigner de ce qui la tourmentait maintenant. Lentement l'une de ses mains venait se perdre sur sa lèvre inférieure, visiblement ennuyée. Une certaine sensation de malaise échappait ses pores, sentant une contradiction intérieure profonde. Les choses auraient pu en rester là, la guerrière aurait pu rentrer chez elle dans cet état sans plus jamais y repenser après cette nuit, mais la chaleur soudaine de sa main lui faisait rater un battement de cœur. Ses pas se stoppaient immédiatement, son corps semblant refuser de faire le moindre mouvement. Une seconde puis une deuxième, alors seulement son attention se portait sur lui, rencontrant son regard. Sa voix, ses mots, ses yeux et l'affection qu'on pouvait y lire... Ska déglutissait difficilement, la peau de son visage semblant rougir légèrement.

Le silence errait, ne sachant quoi lui répondre à présent, tout juste capable de respirer encore. Son regard s'accrochait au sien pour remarquer le moindre détails de ce qui composait le faciès de cet homme. Et ses mots encore. La teinte de sa peau changeait encore une fois. La gêne s'enlisait dans son corps, sans possibilité de fuir l'étreinte de sa main, dans l'incapacité de le repousser, prise au piège sans vouloir s'en détacher. Sa voix murmurait son prénom une seconde alors que ses orbes fuyaient pour trouver le sol, sentant sa main trembler dans la sienne. Ses cheveux venaient tomber sur ses traits, cachant vainement la réalité qui s'exposait à présent. Tout le courage du monde n'aurait jamais pu lui faire relever les yeux à cet instant.

« Pourquoi tu décides de me perturber autant … juste maintenant ? ... »

Ce sentiment lui semblait insurmontable et pourtant la jeune femme s'osait à retrouver le chemin de ses yeux, le fixant sans rien dire de plus. On pouvait aisément lire ce qu'elle tentait vainement de cacher ce soir. De l'affection, bien trop grande à son égard. Et quelque part du désir à n'en pas douter. L'alcool pour venir briser son masque de fer et sa seule présence, c'était suffisant pour fissurer ses barrières face à ce monde. Ainsi, on aurait pu croire qu'elle allait pleurer au vu de sa mine qui se dévoilait.

« Tu me saoules... »

Des mots bien peu convaincants alors que sa main valide était venu s'accrocher à son col, tirant légèrement dessus pour arriver à sa hauteur. Alors le seul endroit de son corps qui n'avait pas été souillé venait rejoindre leur consœur. Il était difficile d'imaginer qu'une femme de vingt-cinq ans n'eut jamais fait cela et pourtant... Il s'agissait bien là de son premier baiser. Chaste, retenu, maladroit probablement, toute son entité criait son trouble, se reculant légèrement pour le fixer à nouveau.

« Vraiment... vraiment tu me saoules, Denrak. »

Sa voix sonnait bien trop fragile pour délivrer une vérité, le lâchant rapidement, dégageant la main qui s'était faite emprisonner pour fuir la seconde qui suivait. Fuir sans grande conviction alors que seule sa démarche se faisait plus soutenue, bien loin de courir à toute enjambée comme il aurait été mieux de faire pour vraiment s'en éloigner. Quelque part, la guerrière donnait la sensation de l'attendre. Et peut-être qu'il en serait ainsi à partir de maintenant.

Oui peut-être que Ska ne ferait que l'attendre silencieusement après cela.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 20 Sep - 0:55
Pourquoi il décidait de la perturber autant? La réponse était tellement simple et si la donner n'était habituellement pas facile à dire il n'en était rien pour l'honnêteté du second surtout lorsqu'il avait bu. La main de Skaðði tremblait, il le sentait et tentait de la calmer doucement, inutile à première vue.

- Pourquoi tu demande? Car tu me perturbe tout autant Skaðði...


C'était vrai, peut importe sous quel angle il la détaillait à chaque fois qu'elle riait il riait aussi, à chaque fois qu'elle souriait il se sentait heureux, c'était étrange. Puis soudain certains mots étaient finalement prononcé, peu convaincant mais provoquant une légère piqure pour Denrak... Mais seulement le temps de quelques seconde car l'instant d'après la guerrière l'embrassait. D'abord surpris, un instant passa puis le second y répondit doucement avant que de nouveau mots ne se fassent entendre.

- ...

Elle venait de s'en aller, d'un pas rapide laissant un second un peu alcoolisé analyser les informations donné, ses yeux lui indiquant une affection réciproque venant de la belle, mais ses oreilles elles entendaient l'inverse, qu'il n'était qu'un amas amas de problème agaçant l'éleveuse de wyverne, la saoulant. Elle semblait l'attendre...ou peut être qu'il se trompait, il marchait à son tour vers elle alors qu'un tourbillon de question était dans sa tête.

Il se mettait devant elle, son regard plongeant dans celui de son amie...l'était-ce encore à ce stade? Dans tous les cas son regard était toujours aussi affectueux bien qu'une lueur de questionnement y était présente, quelques secondes passaient et après quelques réflexion le second de l'armée  se décidait à mettre les choses sur la table.

- Pourquoi tant de contradiction Ska', pourquoi agir ainsi puis dire l'inverse?

Pourquoi fallait-t'il que ce genre de situation soit toujours compliqués, il avait beau être honnête avec lui même il n'en restait pas moins un soldat et surtout un ancien pirate, c'était également une invitation à plus de franchise encore.Transmettre certaines chose lui était beaucoup plus ardus parfois, mais une chose était sur il n'allait pas reculer, car il se rendait compte de l'importance de cette femme à ses yeux, il ne parlait pas tout de suite et s'approchait un peu plus, lentement, ne voulant pas la brusquer.

- Ça m'aura pris du temps à le réaliser, à réaliser qu'à chaque fois que je suis en mission, loin de Mukesha pendant des mois c'est toi qui me viens à l'esprit.


Toujours plus honnête il approchait doucement d'elle, posant une main sur sa joue il approcha son visage, l'embrassant à son tour, plus tendrement. En cet instant toute ses pensées étaient focalisés sur elle, négligeant toute possible conséquence, laissant en suspens dans son esprit son rôle, ses fonctions, ses rêves, sa famille. Ouais profiter de l'instant présent, juste lui et elle, puis il se reculait légèrement pour l'observer, brisant tout contact en faisant un demie pas en arrière.

- Je veux profiter de cet instant, et toi?


Il ouvrait ses bras, de manière à l’accueillir si elle le souhaitait, sourire au visage, voix à la fois accueillante mais tendu, et intérieurement un véritable capharnaüm avait lieu dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mar 20 Sep - 15:32
Braises d'une nuit
Denrak & Ska


Le changement. Il n'était pas aisé pour tout le monde d'y faire face. Détériorer une amitié pour que cela devienne plus fort encore pour la guerrière ce n'était pas rien dans son monde. Les sentiments se bousculaient entremêlés à l'alcool qui s'insinuait dans tout son être alors les décisions, les gestes se contredisaient par moment. Le désir et la peur qui s'entrechoquaient à présent, ne sachant guère sur quel pied danser. Lorsque ses orbes rencontraient les siennes, la fuite devenait impossible, happée dans son besoin de proximité à son égard. C'était dangereux, pourtant il n'y avait rien pour l'en empêcher si lui venait à elle, même pas ses souvenirs qui se refusaient à faire surface pour lui rappeler la terreur qu'une main pouvait provoquer. Rien. Tout ne semblait aller que dans ce sens, dans son sens à lui.

Ses pieds essayaient vainement de s'enfuir cependant, mais très rapidement ils s'arrêtaient à nouveau, remarquant que celui qui fut un simple ami un jour, se trouvait à nouveau devant elle. Lentement son regard revenait se perdre dans le sien. Sa question n'avait aucune réponse, la jeune femme bien trop bousculée à cet instant. C'était difficile d'accepter que sa chaleur puisse l'apaiser au point d'en devenir vitale maintenant. Lentement ses orbes se fermaient à son toucher sur sa joue, se laissant faire sans rien dire, perdue, laissant ses lèvres revenir chercher les siennes. Un baiser qui se faisait réciproque, une main s'autorisant à se poser sur son torse. Le contact se brisait cependant, le voyant reculer et ses mots encore.

« Tu... » un silence quelques secondes, détournant les yeux au sol. « Tu crois que c'est aussi simple que ça ? J'veux dire, toi et moi nous sommes amis et on a passé beaucoup de temps ensemble et... enfin... Je suis la seule à me dire que c'est étrange ?... J'ai envie de rester avec toi, mais en même temps... Je ne sais plus trop. »

Ses bras s'ouvraient à elle à cet moment-là. Se mordant légèrement la lèvre inférieure dans un combat intérieur visiblement difficile, son corps réagissait tout seul par la suite, cherchant sa chaleur encore une fois. Alors ses bras s'enroulaient autour de ce qui fut un jour un simple ami, sa tête se posant contre son torse.

« J'ai envie de rester avec toi. »

Tout change un jour, que cela soit en bien ou non. La guerrière ne saurait dire si demain elle percevrait cela comme quelque chose de positif, mais tout comme lui, il y avait cette envie de profiter juste de cet instant, de ce moment privilégié. Se perdre et oublier ce qui pouvait tant perturber chacune de ses nuits. Ici il y avait la sécurité. Et quelque part, bien que cela lui servirait d'excuse par la suite, ce n'était pas l'alcool qui poussait ses sentiments. L'alcool ne faisait que lever les inhibitions que la brune se forgeaient chaque jour pour se protéger de ce qui l'entoure.

Son regard se redressait lentement, revenant le fixer. On pouvait aisément y lire tout ce qui la tourmentait, tout ce qu'il faisait naître chez elle ce soir. Et on sentait que ses mots allaient se faire osés par la suite.

« … Allons chez toi, Denrak. »

Une hésitation voyait le jour quant à la suite de ce que l'éleveuse souhaitait dire, déglutissant une seconde avant de finalement s'approcher pour lui susurrer :

« Je veux rester avec toi cette nuit. Juste cette fois, ne me laisse pas toute seule à me demander quand tu reviendras ! »

Des mots qui ne pouvaient être prononcés qu'ici, qu'avec lui visiblement. Il y avait un certain goût d'impatience de se retrouver juste seule avec lui comme pour oublier tout le reste. Enfermée dans une bulle, dans un autre monde, là où ses songes n'avaient plus lieu d'être si cela ne le concernait pas. Ce soir, Ska avait besoin de ne plus se voiler la face, d'accepter que son toucher pouvait lui brûler. Se reculant alors, sa main se saisissait de la sienne, recommençant son chemin. Un chemin qui ne pouvait la conduire que chez lui, ne pouvant aisément pas rentrer chez elle au vu de toute sa famille présente.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 21 Sep - 1:10
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 21 Sep - 13:09
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 22 Sep - 1:23
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Jeu 22 Sep - 14:05
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 28 Sep - 1:22
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Mer 28 Sep - 14:17
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 30 Sep - 1:51
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 30 Sep - 11:07
Revenir en haut Aller en bas





Invité
Invité
Ven 14 Oct - 2:08
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Du rhum, des femmes & d'la bière nom de dieu ♫. ❧ Denrak.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Gainsbourg à travers les femmes de sa vie
» Métiers de femmes
» Soupe crémeuse au munster et pommes de terre à la bière
» Le pire cauchemar des femmes? Devenir chauve!
» Tireuse a bière.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HYPERION :: Categorie HRP :: Archives-
Sauter vers: